La Légion sur la Terre des Templiers

FrenchTemplar

(article à paraître dans le journal de Millau)

Le Larzac : Juste retour à un passé d’ordres militaires.

Après le « bide » du rassemblement contre l’installation de La Légion sur le camp du Larzac, il fallait s’attendre à une réplique aigre et partisane de ces antimilitaristes primaires qui n’ont plus grand chose à se mettre sous la dent. Depuis ces journées de fêtes au terme d’un combat mené durant des années pour obtenir l’annulation de l’extension du camp, Millau était devenu le point focal des militants gauchistes de tous poils dont la principale activité était de manifester à la moindre occasion…et des occasions il n’en manquait pas. Le choix était grand : lutte contre le nucléaire, défense des kanaks, des kurdes, des indiens, soutien aux « faucheurs volontaires » anti OGM et aux sans-papiers, à la ZAD de Notre-Dame des Landes jusqu’à une manifestation contre l’extension d’un aérodrome au Japon ! … Arrêtons … la liste serait trop longue.

Ces provocateurs quasi professionnels étaient en manque depuis ces derniers temps, tels des drogués, ils restaient dans l’attente d’une manif ou d’une grève. Quoi ? la Légion s’installerait sur nos terres … Ils ont sauté sur cette occasion comme des affamés sur des merguez, un jour de manif. C’est ainsi qu’ils ont chargé le ci-devant Gilles Gesson, journaliste surtout connu dans le microcosme libertaire, de cracher sa haine sur la Légion. Dans un article paru le 11 février à la rubrique « opinions » du Journal de Millau, il se défoule dans un salmigondis ou se retrouvent pêle-mêle : le 2éme REP, le 1er REP, la division Charlemagne, Jean-Marie Le Pen, les chants nazis, les généraux du putsch d’Alger … Bref, tous les clichés archi-éculés qui contribuent à alimenter la pensée ultra gauchisante se retrouvent dans cet amalgame. C’est un véritable florilège !

Monsieur Gesson, vous nous parlez de risque de dictature, de fascisme … (Je note qu’il vous a été difficile de parler de racisme au sujet de la Légion).

Alors parlons en … du risque de dictature

Tant qu’à faire référence au passé, comme vous le faites, profitons un instant de ce retour en arrière et parlons de ce Régiment de Légion. Il s’agit du « 13 » (la 13ème DBLE), ce régiment a pour insigne la croix de Lorraine pour avoir été le seul régiment en unité constituée à rejoindre dès 1940 la France Libre. Il a été de toutes les campagnes de la seconde guerre mondiale jusqu’à la fin à se battre contre le régime nazi. Ses anciens me semblent mieux placés que vous pour parler de dictature. Savez-vous, cher Monsieur l’habitant du Larzac, que vos amis qui défilent en reprenant la devise des soldats républicains espagnols « No Pasaran » qui sont venus se réfugier en France à la fin de la Guerre civile espagnole, savez-vous qu’ils se sont engagés dans la Légion Etrangère jusqu’à former trois régiments de marche pour se battre contre la dictature d’Hitler ? Alors quand on se fait les porte-drapeaux de la désobéissance civile, en attaquant les forces de l’ordre à longueur de temps, en cassant par des actions de commandos, on ne donne pas de leçon de civisme républicain, comme il vous plait tant de le dire.

Il est certain que de voir s’installer de tels soldats qui ont choisi de servir la France, sans se mettre en grève, jusqu’à y laisser leurs peaux doit être très déstabilisant pour des gens qui se prétendent les défenseurs de la République, quitte à abuser, parfois des libertés qu’elle laisse aux citoyens de pouvoir en détourner les avantages.

Voilà plus de 150 ans que la Légion Etrangère nous (vous) préserve de la dictature en se sacrifiant pour sauver la France. Ce ne sont pas les médiocres thuriféraires de Staline ou de Castro qui font le poids face à ces gens d’honneur. Point barre. Croyez-moi … contrairement à vous je n’ai aucune haine contre vous et vos amis, simplement je vous plains.

Jean-Pierre Auregan

Publicités

Auteur : Lou Roumegaire

Patriotes de Millau et du Sud Aveyron. Si vous désirez vous informer sur notre groupe et notre action locale n'hésitez pas à nous contacter par email.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s