Les anti camp du Larzac doivent être chauffés à blanc !

Le 92e régiment d’infanterie champion de tir longue distance devant le 7e BCA et le 3e régiment d’infanterie de marine ! Du 12 au 17 juin 2016 les tireurs d’élite longue distance (TELD) se sont confrontés aux meilleurs équipes militaires d’autres régiments au challenge national TELD dans le Larzac. Unique en son genre, ce challenge alterne 17 épreuves physiques et tactiques : avec plus de quarante kilos sur le dos, les militaires s’élancent tour à tour sur une marche commando… de huit kilomètres puis s’affrontent sur les épreuves de tir longue distance avec des objectifs à plus de 1600 m sur un terrain accidenté.

Ce challenge exige de faire preuve d’abnégation pour réussir les épreuves techniques et physiques où les soldats doivent avoir de grandes compétences en tir et maitriser l’analyse des éléments météorologiques. Tout en évoluant en zone de combat, les équipes ont dû appliquer leur savoir-faire en matière de sauvetage au combat et l’identification de véhicules notamment, avant de s’infiltrer de nuit pour réaliser les tirs avec lunettes infrarouge.

Tir1

[1/3] Le challenge TELD doit sa création à la prise de conscience des problématiques d’entraînement spécifiques au tir longue distance. « En 2011-2012, après le passage des compagnies au CEITO, nous avons constaté que le niveau des tireurs d’élite n’était pas exceptionnel, reconnaît le lieutenant-colonel Bernard, directeur de l’entraînement et des évaluations au tir opérationnel (DEETO). Les compétences des hommes n’étaient pas mises en cause. Ils manquaient simplement de temps, de champs de tir et de munitions pour pouvoir s’entraîner correctement. »

Tir2

[2/3] L’école d’infanterie a donc demandé au CEITO de recréer une épreuve dédiée au tir longue distance en incluant PGM et FRF2[1]. « Les objectifs sont multiples, continue le chef de la DEETO. Il s’agit avant tout de permettre aux groupes de passer une semaine à faire du tir de précision. C’est aussi l’occasion d’échanger les méthodes de travail. Chaque groupe a ses propres procédures, son astuce de réglage ou de camouflage. C’est une grande famille qui se retrouve, il n’y a pas de secret, tout ce qui peut faire avancer la qualité des équipes TELD est forcement partagé. Pour finir, il y a la compétition, le petit plus qui pousse les équipes à se dépasser. »

Tir1

[3/3] Le tir représente plus de 50 % des activités avec l’accent mis sur la gestion des objectifs dans un temps contraint, en état de fatigue. Les situations tactiques sont directement inspirées des retours d’expériences. De nombreux ateliers physiques et tactiques ponctuent les phases de tirs : marches-courses chronométrées, prise en charge et évacuation d’un blessé, infiltration, tir FAMAS et PA, mais aussi tests de mémoire visuelle, d’identification et le réglage d’un tir mortier pour le chef de groupe et ses chefs d’équipes.

Source : Armée de Terre

Publicités

Auteur : Lou Roumegaire

Patriotes de Millau et du Sud Aveyron. Si vous désirez vous informer sur notre groupe et notre action locale n'hésitez pas à nous contacter par email.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s