Les « Bleus » ou Promotion du Grand Remplacement

foot

Enfin les échos de la coupe euro de foot se sont éloignés et le Tour de France a pu reprendre sa place dans les commentaires radio et TV. Entre un simple coureur du Tour de France et un footballeur de l’équipe dite de « France » quel est le plus méritant et quel est le plus payé ? Cette équipe de Bleus, qui ne représente pas le bleu national et encore moins le bleu d’Auvergne qui est un très bon fromage du terroir, vire de plus en plus vers le marron foncé gagne dans un match l’équivalent du salaire d’un smicard pendant plusieurs années. D’autre part la présence ostentatoire de joueurs africains dans cette équipe n’est qu’une vitrine idéologique pour nous faire accepter insidieusement la société multiculturelle pour ne pas dire multiraciale que nos gouvernants affectionnent. On peut penser qu’un certain nombre de ces joueurs africains nous sont imposés car je suis sûr que les sélectionneurs seraient parfaitement capables de trouver et de former d’excellents professionnels typiquement gaulois. Il n’est pas exagéré de penser qu’il y a là une instrumentalisation par le pouvoir de ce sport.

On peut aimer le foot certes mais comment expliquer un tel engouement qui touche à l’idolâtrie pour un jeu de cour de récréation à l’école primaire ? C’est à croire que ses supporters, je parle surtout de ceux qui par passion oublient tout jusqu’à faire n’importe quoi pour voir gagner leur équipe, ont une maturité d’esprit à peu près égale à celle d’un enfant. Un jeu sportif qui est devenu un enjeu commercial brassant des milliards et qui est alimenté par des gogos qui eux se priveront de l’essentiel pour voir un match jusqu’à en pleurer de désespoir lorsque leur équipe est perdante. Pendant ce temps il n’est plus question des clandos (dits migrants) qui envahissent notre pays. La CGT est aux abonnés absents, les grèves sont provisoirement abandonnées, tous les beaufs sont derrière leur écran TV avachis dans un fauteuil, une bière à la main et la clope à la bouche. Donnez-leur du pain et des jeux et le peuple vous laissera tranquille comme dans la Rome antique. Ainsi le foot est devenu une énorme machine d’abrutissement des masses pour leur faire oublier que demain ils ne seront plus chez eux à vivre libre dans leur propre pays. Certes en ces jours de compétition sportive on voit quelques drapeaux français aux fenêtres mais c’est pendant les Fêtes Nationales qu’il serait plus judicieux de les sortir. Ce serait là une meilleure preuve de patriotisme.

Si la France avait gagné contre l’équipe du Portugal on aurait eu droit à l’infernal concert de klaxons avec beuveries associées et saturation médiatique de commentaires cent fois rabâchés. Nos amis de la diversité n’auraient pas manqué, comme chaque fois, de célébrer à leur façon l’absence de Benzema en brûlant des poubelles, des voitures et en cassant tout pour le plaisir de détruire. Avec comme d’habitude l’omerta de la presse si prompte à dénoncer le moindre incident classé « extrême droite ». Alors bien que désolé d’une défaite de la France je suis ravi que les bleus aient perdu contre le Portugal. C’est tant mieux pour Hollande, Valls, Cazeneuve et Cie. qui comptaient sur ce match pour remonter dans les sondages.

JL

Publicités

Auteur : Lou Roumegaire

Patriotes de Millau et du Sud Aveyron. Si vous désirez vous informer sur notre groupe et notre action locale n'hésitez pas à nous contacter par email.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s