L’explication vaseuse des motivations de l’assassin

Ali David SonbolyA Munich…ce n’était pas un germano-breton, ça c’est une certitude. Après une hésitante enquête, le profil de l’assassin est connu, c’est finalement un irano-germanique qui aurait des penchants d’extrême droite, nous dit-on, remonté sans doute par Marine Le Pen au point de flinguer une dizaine de citoyens. OUF ! Nos dirigeants respirent des deux côtés du Rhin.

On a eu chaud, on l’a échappé belle ! Allah soit loué, il n’avait pas de lien avec Daech, c’était seulement un détraqué converti par les idées du norvégien d’extrême droite. Un iranien d’extrême droite… Il fallait le trouver ce boniment.

Allah, en as-tu encore beaucoup sous le coude des détraqués de ce genre, parce qu’on commence à en avoir assez de ces tordus du ciboulot que tu as fanatisés.

JP.A

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s