Faut-il armer la Police Municipale ?

201203301522

Paru dans le Journal de Millau du 18 août 2016

Sur plus de 21 000 policiers municipaux en France, la moitié est équipée d’armes à feu d’après Les Echos. Alors que quelques maires qui décident ou non d’armer leur police locale étaient largement divisés à ce sujet. L’attentat du 14 juillet à Nice a remis la question de leur armement sur la table des discussions.

Le maire MoDem de Pau, François Bayrou a annoncé récemment son intention d’armer les policiers de la ville alors que jusqu’ici il s’y était montré réticent. Comme lui les maires de Belfort et Thonon les Bains ont également décidé d’armer leur police municipale. D’autres villes comme Nancy ou Alès débattent de l’éventualité d’en faire autant.

L’Association des Maires de France n’est ni favorable, ni opposée à l’armement des polices municipales explique au journal Le Figaro Philippe Laurent maire de Sceaux. Mais elle serait opposée à sa généralisation obligatoire. En fait c’est le Préfet, sur demande du Maire, qui décide de donner ou non cette autorisation d’armement. C’est en revanche à la commune de financer cet armement. Les policiers municipaux n’auront par contre pas le droit de rentrer avec leur arme. A Millau c’est l’ex maire Gérard Deruy qui en 1983 supprima l’armement de la Police Municipale. A cette époque on peut le comprendre, le danger ambiant était bien moindre. Aujourd’hui le risque d’agression ou attentat sur des individus isolés ou des groupes est réel et peut toucher Millau comme Nice, Paris ou partout ailleurs. La ville de Nîmes est équipée d’un armement léger mais létal depuis assez longtemps, comme la ville d’Orange ex municipalité FN. Et il faut citer aussi Béziers dont le Maire est Robert Ménard et fait à n’en pas douter des émules. Non seulement il n’a pas hésité à armer sa police locale depuis 1 an déjà mais il teste un véhicule de surveillance du futur qui est électrique et tout en hauteur pour voir de loin. C’est vrai que partout maintenant la délinquance augmente très vite et il n’y a pas que les islamistes qui sont dangereux. Pourquoi donc la ville de Millau ne disposerait-elle pas d’une Police Municipale capable de mieux s’imposer sur des voyous ou des agresseurs et de seconder la Police Nationale dans sa mission de protection des citoyens ? Bien Sûr, il faut aussi pour cela une formation des agents de Police Municipaux proche de celle de la Police Nationale.

Sans chercher à anticiper, mais compte tenu du climat social actuel qui ne cesse de se dégrader nous risquons non seulement de généraliser l’armement des municipaux mais d’en arriver à l’organisation de Gardes Civiques comme c’est déjà envisagé avec sérieux au gouvernement. Même si l’attitude de l’autruche qui consiste à mettre la tête dans le sable pour ne rien voir peut retarder les choses. Car le réveil risque d’être brutal et il serait mieux, à ce moment-là, d’être préparé. Et là, il n’y a pas de clivage droite ou gauche, nous sommes tous concernés.

Section Front National de Millau

Publicités

Auteur : Lou Roumegaire

Patriotes de Millau et du Sud Aveyron. Si vous désirez vous informer sur notre groupe et notre action locale n'hésitez pas à nous contacter par email.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s