Le Père Jacques Hamel est un martyr, affirme le pape

le-pere-hamel_article_large« Le Père Jacques est un martyr », a affirmé le pape François, le 14 septembre 2016, dans une homélie particulièrement forte au cours de la messe de suffrage pour le Père Jacques Hamel, prêtre français assassiné en juillet dernier. Le 14 septembre, jour où l’Eglise fête la Croix glorieuse, le pape François a célébré la messe à la chapelle de Sainte-Marthe au Vatican, avec un groupe de fidèles de Rouen (France) et des proches du Père Jacques Hamel, emmenés par leur évêque, Mgr Dominique Lebrun. Une photo du Père Jacques Hamel était présente dans la chapelle.

Dans son homélie, le pape a expliqué que le Père Jacques Hamel faisait partie de la longue « chaîne des martyrs chrétiens qui ont refusé d’apostasier le Christ ». Depuis Jésus-Christ, « premier martyr à donner sa vie pour nous », toute l’histoire de l’Eglise est composée de « martyrs chrétiens », a ajouté le chef de l’Eglise catholique. Et « cette histoire se répète jusqu’à aujourd’hui », a-t-il insisté. « Aujourd’hui, il y a plus de martyrs chrétiens que dans les premiers temps : assassinés, torturés, égorgés parce qu’ils ne nient pas Jésus-Christ ».

Et c’est ainsi que « nous arrivons au Père Jacques », a poursuivi le Souverain pontife : « homme bon, fraternel, le Père Jacques a été assassiné comme s’il était un criminel », et il a été « égorgé alors qu’il célébrait le sacrifice du Christ sur la croix ». « Son martyre », a ajouté le pape François, « il l’a accepté comme le Christ à l’autel, il a donné sa vie pour ne pas nier Jésus ».

« Tuer au nom de Dieu est satanique »

Mais « au cœur de son martyre, il a eu la lucidité de désigner le véritable adversaire et l’auteur de la persécution : Satan ! », a encore appuyé le pape. Car cette « cruauté qui demande l’apostasie est satanique », a-t-il répété, « tuer au nom de Dieu est satanique ! ». Dans l’homélie des funérailles du Père Jacques Hamel, le 2 aout, Mgr Dominique Lebrun avait révélé que le prêtre s’était écrié : ‘va-t’en Satan !’ à la figure de ses assaillants islamistes.

Le pape François a conclu son homélie vigoureuse en demandant, au sujet du Père Jacques Hamel : « nous devons le prier, car c’est un martyre, et les martyres sont des bienheureux ». « C’est un exemple de courage », a-t-il encore ajouté, « le courage de dire la vérité ». Un groupe de 80 pèlerins normands ont assisté à la messe du pape, retransmise en direct sur la télévision vaticane CTV, en mémoire du prêtre assassiné le 26 juillet 2016, dans sa paroisse de Saint-Etienne du Rouvray (Seine-Maritime). Parmi ces pèlerins figuraient deux sœurs et un neveu du Père Jacques Hamel.

La fête de la Croix glorieuse rappelle, comme l’a énoncé le pape, que c’est « dans le mystère de la croix que nous comprenons le mystère de Jésus Christ : mystère d’anéantissement » pour le salut des hommes. Cette fête venue d’Orient commémore aussi la première ostension solennelle à Jérusalem d’une relique de la croix.

C’est la première fois qu’un prêtre était assassiné en haine de la foi en France depuis les guerres de Vendée.

source : Famille Chrétienne

Publicités

Auteur : Lou Roumegaire

Patriotes de Millau et du Sud Aveyron. Si vous désirez vous informer sur notre groupe et notre action locale n'hésitez pas à nous contacter par email.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s