JUGES ROUGES et répression politique

ob_70ad2c_juge

Une bonne partie des juges, aujourd’hui, ne rendent plus la justice. Ils règnent dans leur prétoire en petits despotes éclairés, seulement par leur seule conviction. Leur fonction, pourtant, les oblige à étudier les faits avec la plus grande objectivité. Je dirais même que le sens de ce qui est juste ou ne l’est pas est inhérent à chacun. Pourquoi choisir ce métier de juge lorsque l’on a des difficultés à différencier le bien du mal ou que l’on est incapable de mettre de côté ses idées politiques le temps d’un jugement.

Les juges n’étant pourtant pas soumis à l’autorité hiérarchique d’un ministre disposent donc d’une bonne marge d’indépendance malgré une pression possible de la politique gouvernementale. Mais comme en ce moment le gouvernement est à gauche, rien n’est plus facile pour ces juges rouges que de rendre des verdicts arbitraires.

Né en 1974, le Syndicat de la Magistrature d’inspiration marxiste représente 35% des magistrats qui souvent rendent une justice sélective en accord avec la bien pensance très gauchisante et source de l’angélisme pénal qui transforme volontiers le délinquant en victime et vice-versa. La justice dans les mains du Syndicat de la Magistrature n’est qu’un outil pour arriver à un changement fantasmé de société.

Le scandale du mur des cons n’est pas si loin, et le Syndicat de la Magistrature s’en est finalement bien sorti grâce au soutien du Syndicat National des journalistes « classé à gauche » et grâce à son accointance avec la CGT. En 2014 un sondage BVA estimait que la justice fonctionnait mal. Je dirai pour ma part qu’elle emploie des procédés dignes de la Stasi. On peut voir par exemple une certaine Houria Bouteldeja qui peut dans sa rubrique « Les Indigènes de la République » insulter et menacer les Français appelés par elle « sous-chiens » sans être inquiétée le moins du monde. Par contre, Eric Zemmour, Pierre Cassin, Christine Tasin et d’autres, sans cesse attaqués par le CRIF, SOS Racisme ou le MRAP, subissent de lourdes condamnations touchant au porte-feuille.

Pourquoi aussi une Fanny Truchelu, condamnée à Quatre mois de prison avec sursis et huit mille cinq cent euros d’amende pour avoir demandé à une voilée musulmane de retirer son voile à l’entrée de son gîte, alors que des barbus de cette même mouvance politico-religieuse qui insultent des médecins avec parfois des violences physiques par refus qu’un médecin homme ausculte leur femme peuvent continuer, sans risque d’être inquiétés, leurs mauvaises manières. Quelle belle farce que de parler d’indépendance de la justice ! A présent, la loi ne rassure plus, elle fait même peur car elle est devenue une arme idéologique au service de ce système répressif socialiste.

Profitant des lois Pleyven et Gayssot pour finir par Taubira les socialistes ont supprimé la liberté d’expression tout en s’appuyant sur les Droits de l’Homme et ils se gavent encore de mots comme valeurs de la République ou liberté républicaine. Ce qui peut s’appeler tromperie au bénéfice de l’Islam, avec la volonté d’instaurer un régime totalitaire aux couleurs socialo-trotskistes avec le « vivre ensemble » obligatoire comme objectif sociétal.

Onyx

Publicités

Auteur : Lou Roumegaire

Patriotes de Millau et du Sud Aveyron. Si vous désirez vous informer sur notre groupe et notre action locale n'hésitez pas à nous contacter par email.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s