Anis AMRI va réveillonner avec ses 72 Houris

houris

Le tueur de Berlin avait réussi à s’exfiltrer et à rejoindre l’Italie qu’il connaissait bien. Ayant passé quatre ans dans les prisons italiennes il avait eu le temps de se familiariser avec la langue et la mentalité du pays. A mon avis il était sorti d’affaire, mais voulait-il continuer à vivre ? Je ne le crois pas, au vu de son comportement.

Une fois à Milan, il n’aurait pas dû trainer dans la gare, car, comme les aéroports, elles sont truffées de caméras et de patrouilles de police. La meilleure chose à faire pour lui était de sortir dès son arrivée, avec la foule, en adoptant un comportement tout à fait naturel pour éviter d’attirer l’attention. Ensuite il aurait dû se diriger vers la zone de non droit de Milan, frapper à la porte du premier imam salafiste où on lui aurait offert à manger, à boire, où dormir et une protection. Qui serait venu le chercher dans les quartiers musulmans de Milan ?

Pourquoi a-t-il trainé deux heures dans la gare, il aurait attiré l’attention d’un citoyen qui aurait prévenu les policiers. De plus, lorsque l’on est l’homme le plus recherché d’Europe, on garde ses deux mains dans les poches, si l’on est droitier la main droite au fond de la poche ne lâche pas l’arme que l’on possède. Lorsque les deux policiers se sont approchés de lui, si son intention était d’ajouter du gibier à son tableau de chasse, il aurait dû tirer immédiatement. Les policiers n’étant que deux, s’il prend l’initiative, il a une demi seconde d’avance sur eux, le temps que ceux-ci réalisent et dégainent.

Normalement, à moins de 10 m, il ne pouvait pas les manquer. Même avec un 22 LR on fait des dégâts si l’on touche un organe vital. Le premier coup il se peut que, dans la précipitation et l’émotion, il touche l’épaule. Les pistolets 22 LR ont 10 cartouches dans leur chargeur, et la plupart ont un deuxième chargeur qui doit être garni. Normalement on doit tirer au moins deux coups sur chaque cible, un rapide, le second plus précis. Le deuxième coup aurait dû être pour le second policier, tir rapide, ensuite un deuxième coup plus précis dans la tête ou le cœur ; et revenir sur le premier policier touché pour lui donner le coup de grâce.

Je me pose beaucoup de questions au sujet de ce garçon. Où a-t-il été formé ? Cherchait-il à se faire tuer ? Il me semble qu’il était pressé et ne voulait pas rater le réveillon en compagnie de ses 72 houris au Valhalla. Peut-être qu’Allah lui a aussi offert un merveilleux palais où il pourra résider éternellement. Mais d’autres questions me viennent à l’esprit : Va-t-il rencontrer ses victimes ? Que va-t-il leur dire ?

Rossignol

 

Publicités

Auteur : Lou Roumegaire

Patriotes de Millau et du Sud Aveyron. Si vous désirez vous informer sur notre groupe et notre action locale n'hésitez pas à nous contacter par email.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s