Fissenou Sakho

fissenousakho

C’est le nom du tueur de la Drome,celui de 4 victimes innocentes dont les médias bien-pensant se sont bien gardés de divulguer le nom et les origines sub-sahariennes.Mais comme pour nos intellos gaucho »-progressistes « qui eux semblent mépriser leur propre origine pour adorer celle de l’autre les races n’existent pas,il vaut mieux laisser croire que ce quadruple assassinat à été commis par par un franchouillard bon teint. 

L’individu libéré de la prison de Fresnes après 7 mois d’incarcération, une fois dans la nature, se livre à des agressions dans le TGV Marseille-Paris. Il s’arrête en gare de Valence et reconnu pour avoir des troubles de comportement il est conduit aux urgences du Centre psychiatrique hospitalier. Il a déjà derrière lui un beau palmarès pour son âge de vols, violences et trafics de stupéfiants. De ce Centre hospitalier il s’évade puisque n’étant pas menotté, ni trop surveillé et il part vers la localité de Chabreuil où il assassine à l’arme blanche un dame de 80 ans et plus loin un couple de septuagénaires agriculteurs. Il prend la voiture de ces derniers et après une altercation avec plusieurs automobilistes, blesse un homme à coups de couteau et agresse une femme qui ne survivra pas à ses blessures. C’est un accident de véhicule qui met fin à ses sinistres méfaits.

Enfin capturé croyez vous ! Pas du tout, car le malfrat ne fera même pas de garde à vue, son état étant considéré comme incompatible avec la détention. On apprend ensuite qu’il faudra 4 mois d’expertise judiciaire pour déterminer la responsabilité pénale du meurtrier présumé. Mais comme on lui trouvera certainement une bonne protection juridique, qui  lui autorisera un long séjour au chaud en hôpital psychiatrique.

Comme le dit Eric ZEMMOUR, l’Etat n’est pas assez fort pour protéger ses citoyens, mais assez fort pour les empêcher de se défendre. En effet ce meurtrier de la Drome était assez lâche pour s’en prendre à des personnes faibles qui n’avaient aucun moyen de riposter. Mais dans cette affaire, comme dans bien d’autres drames horribles, c’est  un peu trop facile de parler de folie. Le sociologue Hugues Lagrange notait en 2010 que les jeunes africains étaient 4 fois plus impliqués dans ce genre de violences que les jeunes autochtones et dépassent aussi les jeunes maghrébins. Ce qui ne veut pas dire que la majorité des africains soient animés de pulsions meurtrières à notre égard. Mais d’une façon générale on peut dire qu’un pays multiculturel, comme la France actuelle, est devenu un pays multiconflictuel.

Onyx

Publicités

Auteur : Lou Roumegaire

Patriotes de Millau et du Sud Aveyron. Si vous désirez vous informer sur notre groupe et notre action locale n'hésitez pas à nous contacter par email.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s