La légitime défense à revoir

un-djihadiste-credit-inconnu

Paris a connu dernièrement une tentative d’attentat qui aurait pu mal tourner. Mais nous sommes en France, dans une France socialiste paralysée par son idéologie, et par le droit-de-l’hommisme, toujours aussi virulent.

De ce fait, la notion de légitime défense s’est rétrécie comme une peau de chagrin. Et souvent, l’agressé se retrouve à la place de l’agresseur.

Dans cette attaque à l’arme blanche, je me demande, si le militaire qui a eu le réflexe de seulement blesser celui qui s’en prenait à lui, n’a pas évité par là des problèmes avec sa hiérarchie ?

Par leurs propos équivoques les autorités juridiques et médiatiques, laissent planer un doute : « Selon la loi, la riposte doit être proportionnelle à l’attaque et gérée par un emploi gradué de la force » Belle formule langue de bois , qui est en même temps, une retenue d’aller plus loin, sous peine de sanction.

Mais ces messieurs, qu’ils soient préfets, comme  Michel  Cadot ou ministre comme Yves Le Drian, n’oublient ils pas que nous sommes en guerre et eux même le déclarent régulièrement ? Dans ce cas, le simple état de droit, valable en temps de paix est tout à fait obsolète. Par conséquent, il faut agir comme en temps de guerre.

Comment les choses se seraient elles passées ? Abdallah  El Hamahy le coupable, se serait précipité sur le militaire en faction, au cri bien connu d’Allah Akbar pour le frapper à la tête avec son arme. Celui-ci, l’a repoussé à coups de pieds et a tiré de façon non létale. Mais comme ça ne suffisait pas, il s’en est pris à un second militaire qui est tombé au sol, et qui pour sauver sa vie a tiré une autre fois le blessant grièvement.

Si, à la place d’un apprenti djihadiste, ces militaires avaient eu à faire à un forcené aguerri, tels ceux qui arrivent de Syrie, ils risquaient fort d’être tués ou gravement blessés.

Je suis certain, que dans un pays comme Israël, si un individu de type « moyen oriental » se présente devant deux soldats équipé de deux couteaux de 40 cm de longueur avec l’intention affichée de s’en servir, il n’aurait même pas le temps de faire un pas de plus ; il serait tout de suite expédié au paradis d’Allah, où l’attendent 72 vierges le sourire aux lèvres et la culotte à la main.

Mais ici en France, en cas d’une rencontre fortuite avec ce genre de personnage, les militaires et les policiers sont priés, sous peine   de sanctions de « faire un emploi gradué de la force ». Autrement dit, même si vous avez les moyens de riposter, abstenez vous de le faire. Car si vous abimez un peu trop l’agresseur, des tas d’ennuis vous attendent. La famille du «déséquilibré» risque de porter plainte contre vous, comme dans l’affaire Mérah, où le père de l’assassin s’est payé le culot de menacer l’Etat français du tribunal. Et peut être même, l’organisation d’une « marche blanche » avec toute la diversité et la gauchiasserie réunies pour dénoncer la discrimination à l’encontre des immigrés et de l’islamophobie.

Caricatural, sans doute, mais hélas, proche de la réalité.

Onyx

Publicités

Auteur : Lou Roumegaire

Patriotes de Millau et du Sud Aveyron. Si vous désirez vous informer sur notre groupe et notre action locale n'hésitez pas à nous contacter par email.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s