Banlieues

FRANCE-RIOTS-POLICE-FILES

On vient encore de le constater avec cette affaire, dite « Théo » qui vient de défrayer la chronique médiatique ; que les voyous de la diversité ont vu dans la démission des autorités, une faiblesse, qui conforte leur sentiment d’impunité. On a retiré toute autorité à la police ; pas de vagues, tourner la tête, changer de trottoir, capituler.

Ces jeunes afro-maghrébins ont la haine de la France et une sorte de nostalgie de leur pays d’origine. A cette identité perdue par le déracinement en pays non-musulman, ils la redécouvrent souvent dans la fréquentation des intégristes. Ces musulmans intégristes qui ferment les yeux sur les vols et trafic de drogue, à condition que cette délinquance s’adresse aux kouffars que nous sommes. Ils détestent notre pays et méprisent sa population, parce qu’on les a chouchoutés pendant des décennies, en leur faisant croire qu’ils étaient des victimes, dans une société dans laquelle ils sont rejetés. Ils sont habitués à tout recevoir de l’état, sans que rien ne leur soit réclamé en retour. Dans ces conditions, comment les encourager à chercher du travail et à se lever le matin, alors que la drogue paye mieux et qu’il y aura toujours des clients.

De plus, ils sont systématiquement compris, et quelquefois approuvés pour leurs exactions, par une gauche pro-immigration comme on en trouve, à 90% chez les intellos « progressistes » et le show-biz, avec acteurs, chanteurs et autres saltimbanque. Mais aussi toute la gauche caviar et le milieu médiatique. Tous ces gens, qui ne s’intéressent pas à la police, sauf quand il y a des attentats, et qu’ils ont peur pour leur précieuse personne. Les dessinateurs de Charlie Hebdo y ont bien laissé leur vie. Alors sait-on jamais …

Le pouvoir s’est couché devant ces provocations continuelles et les journalistes, dans leur grande malhonnêteté, sont aussi responsables de ces intifadas des banlieues pour avoir toujours craché sur leur pays. En le faisant passer aux yeux de cette population africaine, pour être responsable de toute leur difficulté à s’intégrer. Dès le début, il était à prévoir qu’ils ne s’intègreraient jamais, et leurs enfants encore moins. Des cas « Théo », en Région parisienne il en existe des centaines. Pourquoi n’a-t-on jamais expulsé toutes ces racailles et leurs parents avec eux ?

Dans cette affaire, qui continue à être envenimée par une certaine presse on vient de voir une fois de plus, la collusion entre l’extrême gauche, l’islam radical et les voyous. Et ces trois forces réunies sont capables de mobiliser des foules, en faisant de grosses dévastations. On a même vu dans ces drôles de manifestations l’indigne Syndicat de la Magistrature en soutien à l’islamo-gaucho-racaille. Avec l’intention de faire croire que la police nationale utiliserait les mêmes méthodes que celle de Pinochet, autrefois. Alors que 80% des gens ont une opinion favorable de la police. Elle est, en effet le dernier rempart contre cette barbarie qui a pour but de détruire la société.

Ainsi, une autre version existe sur ce soi-disant viol avec une matraque. Ce fameux « Théo » se serait interposé pour empêcher les policiers de contrôler un de ces types soupçonné d’être un dealer et qui en a profité pour s’enfuir. Cognant alors sur un policier qui est tombé et qu’il a frappé à coups de pied. C’est dans ces conditions que celui-ci s’est relevé en utilisant sa matraque. Violence oui, mais de part et d’autre ; comment ne pas comprendre alors, la colère justifiée du fonctionnaire de police. Mais aujourd’hui, on vénère les crapules, surtout quand elles appartiennent à la diversité et on oublie les véritables héros. Comme ce jeune français Marin, qui s’étant interposé pour défendre un couple agressé par deux vermines sur pattes, s’est fait fracasser le crâne à coups de bâton. Il est aujourd’hui amnésique et risque de le rester. C’est vraiment un gros problème, que trop de gens encore croient spontanément ce qu’ils entendent à la radio ! La réalité des faits, on la trouve dans la réinfosphère et pas en écoutant Poujadas sur la 2 Télé.

« Celui qui sait la vérité, disait Péguy et qui ne la gueule pas, se fait complice »

Onyx

Publicités

Auteur : Lou Roumegaire

Patriotes de Millau et du Sud Aveyron. Si vous désirez vous informer sur notre groupe et notre action locale n'hésitez pas à nous contacter par email.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s