On en reparle

theomagouille

De l’affaire « Théo » bien sûr. En des temps exempts de socialisme mou et pro-immigré, rien n’aurait valu autant de publicité à ce pauvre martyre d’une police tortionnaire.

Mais voilà qu’en dernière nouvelle, on apprend que 678000 € ont été versés par l’Etat, pour une association bidon, crée par le frère du plaignant, censée lutter contre la violence et devant embaucher une trentaine de salariés. Salariés, dont l’Inspection du Travail ne signalerait aucune trace. Selon les informations du journal Le Parisien, 8 membres de la famille, dont le fameux « Théo » lui-même, auraient reçu plus de 170 OOO/E, de la part de cette Association et 35O OOO/E de cotisations sociales pas réglées. Tout ça, avec une ardoise de 350 000 € à l’URSAFF.

Il s’agirait, d’emplois dits « d’animateurs de rue » ; emplois pas très fatigants sans doute, et très tendance, dans les quartiers qu’on appelle « sensibles ». Je me demande d’ailleurs à quoi ils peuvent bien servir, compte tenu des résultats, au vu des statistiques sur la délinquance des « jeunes » des cités. Pour ces emplois en question, 2 milliards d’euros auraient été dépensés en 2016.

Beaucoup de manifestations aussi inutiles qu’incommodantes, qui ont fait descendre dans les rues de nombreuses villes, des centaines d’adolescents poussés à la chienlit et à la haine anti-flics, par toujours les mêmes perturbateurs : enseignants très à gauche et toute la gauchiasserie et autres antifas, sans oublier certaines « élite républicaines » braillant des slogans vengeurs contre les brutalités policières. Ce qui s’avère maintenant n’être qu’une énorme manipulation.

Quant au Maire d’Aulnay-sous-Bois, Bruno Beshizza, ancien flic et responsable syndical, au lieu de défendre ses anciens collègues, il ferait plutôt le contraire et aurait mieux fait de se renseigner, avant de se porter garant de l’honnêteté de cette famille africaine : « Cette famille était connue dans la ville, comme tout à fait respectable ». Sans oublier, notre président d’opérette, qui ne manque pas une occasion de se rendre ridicule. L’affaire Léonarda, ne lui suffisait pas, il a fallu qu’il en rajoute une couche : « Théo, un jeune qui avait toujours été connu pour son comportement exemplaire, avait réagi avec dignité et responsabilité après ce qui lui est arrivé ». Et bien sûr, aucune compréhension pour les policiers de Vitry Chatillon exposés tous les jours à des provocations faites pour tuer. Mais on sait bien qu’en Socialie, un immigré ou un clandestin, surtout s’il est noir ou maghrébin et délinquant est mieux considéré qu’un travailleur français honnête.

Quelques mots encore, au sujet de ces « chances pour la France » issues de la diversité. Ont-elles seulement conscience que leur façon d’agir, c’est de l’escroquerie et du vol ? Je n’en suis pas certain ! Je crois qu’avec une maturité très en retard sur le monde occidental et l’effet de la post-colonisation qui a imprégné leur logiciel de pensée, où l’africain est l’exploité et le blanc, le colonisateur toujours riche, ces populations trouvent normal de se servir chez madame la France. « Moi y’en a vouloir des sous », qui était, je crois le titre d’un film avec Jean Yanne.

Tocqueville avait prophétisé : « Ce sera le propre des démocraties, les individus ne voudront pas voir les choses »

Onyx

 

Publicités

Auteur : Lou Roumegaire

Patriotes de Millau et du Sud Aveyron. Si vous désirez vous informer sur notre groupe et notre action locale n'hésitez pas à nous contacter par email.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s