Wanted

H1s_7Y7Z

Cet homme est dangereux

Nom :  MACRON

Prénom : Emmanuel

Age : 39 ans

Profession : homme de main des banksters de la City.

Susceptible de vouloir attenter à la souveraineté de son pays et de supprimer ses acquis sociaux.

Toute information à son sujet sera récompensée par mille dollars.

Cet apprenti politique, qui se voit déjà à l’Elysée, a mis en place, avec l’aide du gouvernement socialiste toute son artillerie médiatique. Sur les radios et chaines TV la publicité pour ce candidat avance à marche forcée.

Malin et sans scrupules, il va draguer la diversité ethnique jusque dans les banlieues reculées et s’y fait applaudir. Le rondouillard Boubakeur, de la Mosquée de Paris, compte bien entrainer les voix des musulmans à voter pour lui.

Il bénéficie du soutien du MEDEF et de la fameuse Laurence PARISOT, ancienne patronne des patrons, qui se permet d’associer le FN à la montée d’Hitler en 1928. Cette drôle de sauterelle, fille d’un riche industriel, réputé particulièrement dur et coincé du portefeuille avec son personnel se verrait déjà dans la peau de premier ministre d’un  Macron Président.

On peut encore ajouter, l’appui inconditionnel des vieux chevaux de      retour, ces parasites UMPS, qui tiennent à conserver leurs prébendes. Mais aussi, toute l’équipe des hauts fonctionnaires, ceux qui se croient indispensables dans les rouages de l’Etat, qui rejoignent Macron.

On se rappelle de l’ambassadeur du Japon, un certain DANA( Hollande sait parfaitement planquer les siens), qui parlait de démissionner si MLP arrivait au Pouvoir. Bon débarras monsieur, il n’y aura aucune peine à vous remplacer. Trop de gens, comme vous qui s’abritent derrière les « grandes vertus républicaines », tout en vivant aux crochets de cette République.

Ils ne sont pas les seuls, car il y a les Syndicats, payés pour défendre le monde ouvrier. Eux, qui avaient combattu le projet de loi El Khomri et qui à présent incitent leurs militants à voter Macron. On savait que ces organisations syndicales étaient achetées par le Pouvoir en place…Parler de trahison dans ce cas n’est pas exagéré.

Ce vendredi, c’était Macron qui se rendait à Oradour sur Glane, histoire de faire porter à MLP tout le poids et toute la tare de la « bête immonde » A-t-on déjà vu une femme dictatrice ? Minable bassesse, dans un procédé cuit et recuit.

Ce samedi, c’était un curé engagé( de quoi je m’occupe), qui s’adressait aux catholiques, pour les dissuader de voter FN, au nom, tenez vous bien, du « vivre ensemble » et des « valeurs chrétiennes ». Un curé comme çà, qui ne respecte pas la liberté de conscience des catholiques est indigne de continuer son ministère.

Quant à la Bourse de Paris, elle confirme que Macron est bien le candidat de la Finance, puisque avec le premier tour de ces élections elle a bondit de 4 points à l’ouverture. Rien d’étonnant, puisque, Macron veut une France mercantile, transformée en grande surface qui ne peut que séduire ce monde de l’Argent roi.

Mais le plus croustillant, c’est quand il ose se dire patriote et contre le Nationalisme. Alors que ces deux notions se complètent utilement.

Cet histrion, qui se réclame volontiers des D. de l’H. devrait pourtant connaître l’article 3 de la Déclaration des Droits de l’Homme de 1789 :

« Le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu, ne peut exercer d’autorité qui en émane expressément.

On ne peut pas être le candidat favori des beaux quartiers, des nouveaux bourgeois de gauche, des intellos bohèmes et friqués, du monde équivoque de la nuit, des artistes en vogue et hors sol et se vouloir le futur président de tous les français.

Ce fils à papa, avec son coté sale gamin, qui dans ses meetings veut imiter Valls, en perdant ses nerfs, dans des discours creux et superficiels se ridiculise en postures faussement idéologiques, dans lesquelles, toute conviction et absente. Comment cet homme, à l’apparence de chérubin qui a l’air d’être marié avec sa nounou, pourrait-il donner à la France une impression de sérieux à l’étranger ?

Aujourd’hui pour la première fois, le combat se déroule entre pro- européens et mondialistes représentés par Macron et souverainistes, patriotes et identitaires représentés par le FN et MLP.

Ne nous trompons pas de bulletin de vote.

Onyx

Publicités

Le Tahoeraa appelle les Polynésiens à se mobiliser pour Marine Le Pen

PRESIDENTIELLE – Dans un communiqué intitulé « Le choix d’une Polynésie forte dans une France forte », le Tahoeraa se réjouit que la Polynésie ait offert à Marine Le Pen, l’un de ses meilleurs scores Outremer.

12748206-19650221

« Avec 32,53% la Polynésie a apporté à Marine Le Pen l’un de ses meilleurs scores Outremer, et 24.599 Polynésiens lui ont témoigné leur confiance » débute le communiqué.

Remerciant les électeurs qui ont voté pour Marine Le Pen, le parti orange appelle « les Polynésiens à se mobiliser massivement pour le second tour pour faire de Marine Le Pen la prochaine présidente de la République ». Pour le parti de Gaston Flosse,  » Le choix de Marine Le Pen s’impose comme le meilleur choix pour la Polynésie française ».

Constatant que la candidate FN « fait l’objet d’une campagne mensongère qui cherche à la discréditer », le Tahoeraa explique que « Si elle connaît aujourd’hui un tel succès, elle le doit d’abord à son programme, à la pertinence de ses idées, à son écoute, à son charisme, à son courage aussi. » Mais pas que.

Pour l’ex premier parti de Polynésie, son succès est dû aussi « au champ de ruines laissé par les gouvernements précédents, (…) que les électeurs ont sanctionné, comme ils sanctionneront demain l’échec du Tapura ».

Quant à Emmanuel Macron, considéré par le parti orange comme,  » le candidat des loosers », son programme, « n’est que du vent, il est inexistant pour l’Outremer et la Polynésie française », et, enfonçant le clou, « Voter Emmanuel Macron c’est poursuivre la politique désastreuse de François Hollande dont il est le candidat et la continuation ».

Pour finir, le Tahoeraa, assure que « le choix de Marine Le Pen s’impose désormais comme le seul choix qui mérite d’être soutenu par les Polynésiens, pour une Polynésie forte dans une France forte ».

Un discours de soumission

000-NU2HP

Encore un assassinat de policier qui vient de défrayer la chronique. On ne peut que comprendre la légitime colère des forces de l’ordre, compte tenu, du climat  actuel de violences islamiques contre celles-ci.

D’abord, j’ai cru, en apprenant la nouvelle, qu’il y avait une erreur de frappe et j’ai dû  relire une deuxième fois, pour m’apercevoir que je ne m’étais pas trompé. L’ami de Xavier Jugelé, le malheureux policier tué dans cette agression, c’était bien, en effet, l’ami et non l’amie. Bizarre, en effet, mais il vaut mieux en sourire que s’en étonner. Après tout, il ne s’agit pas de juger la vie privée de ce garçon.

Mais le plus regrettable, comme l’écrit Christine Tassin sur RL, c’est cette courte phrase : « Vous n’aurez pas ma haine ». Pour protéger la société, dit-elle, il faut baisser les bras et penser comme Macron, que les français doivent s’habituer au terrorisme, c’est à dire à la mort injuste de gens innocents dont des enfants.

La haine est mauvaise conseillère certes, mais l’absence de toute envie de régler des comptes, en toute légitime défense et toute justice entraine trop facilement à oublier et par conséquent à pardonner le pire.

Il suffit de voir le parcours de l’assassin, Karim Cheurfi, connu de longue date, comme un individu plein de haine et de sentiment de vengeance contre la police, souvent condamné pour des faits très graves et toujours en liberté. La Justice française avait donc passé l’éponge sur ses antécédents judiciaires.

Etienne Cardiles, le conjoint de Xavier Jugelé, dans son hommage à ce dernier, par ces mots « Vous n’aurez pas ma haine » s’est rangé dans la catégorie des défaitistes, de ceux qui allument des bougies et font des petits dessins sur le trottoir au lieu de réagir, avec l’envie de se battre.

Ce petit discours, certainement apprécié par Hollande et son entourage est aussi, non seulement, bisounours, mais politique. Nos gouvernants sont responsables, par leur laxisme et leur idéologie de ce crime.  Si Monsieur Cardiles avait tenu un langage de vérité et sans concessions, ce Gouvernement de lâches se serait fatalement senti quelque peu coupable.

Ce manque de réactivité guerrière contre ces salopards qui nous font la guerre, c’est déjà accepter la soumission.

De Gaulle : « Il n’y a qu’une fatalité, celle des peuples qui n’ont plus   assez de forces pour se tenir debout et qui se couchent pour mourir. Le destin d’une Nation se gagne chaque jour, contre les causes internes et externes de destruction »

Je terminerai, par une citation de Saint Augustin :

« A force de tout voir, on finit par tout supporter… A force de tout supporter, on finit par tout tolérer…A  force de tout tolérer on finit par tout accepter… Et tout accepter, c’est finir par tout approuver »

Onyx

Tout sauf Macron

Orwell

Depuis dimanche soir, la vedette des medias, des banquiers, de dame Merkel, crève tous les écrans. Le beau gosse nous fait du Sarko, il embrasse sa femme comme l’a fait Sarko en 2007 et l’on sait comment cela s’est terminé avec Cecilia !

De cette soirée on pourra se souvenir de la minable consigne de Fillon, l’homme qui se disait de droite. Il avait séduit une branche non négligeable de militants FN qui, si Marine avait été éliminée, auraient voté Fillon au second tour. Il a appelé, au soir du 23 Avril, à voter pour E. Macron ! C’est avoir une myopie politique, comme le disait jadis Charles Maurras « le désespoir en politique est une sottise absolu », cette maxime est toujours d’actualité.

Nous en avons assez de toujours vouloir se coucher de peur que la gauche passe, en votant la droite mole. Ils sont éliminés, tout comme la Gauche Caviar, et c’est une bonne choses. Tous pourris, voter Macron c’est signer un chèque en blanc au représentant de Rothschild. Rappelez-vous POMPIDOU qui fut un fondé de pouvoir de la banque Rostchilid. Imposé en 1962 au général de Gaulle, ce fameux POMPOM comme l’on l’appelait à l’époque, avec son air rural était bien un cheval de Troie du cartel bancaire. Une fois le Général de Gaulle mort il s’empressa, avec Valérie Giscard d’Estaing alors ministre des finances de son gouvernement, de faire voter la fameuse loi du 1er janvier 1973, obligeant la France à emprunter sur les marchés financiers, et non plus à la Banque de France où l’on empruntait à 0% d’intérêt.

Alors M. Macron que nous réserve-t-il ? La mort programmée de la France en tant qu’Etat-Nation. Un pas de plus vers le Mondialisme et la dissolution de la France dans une forme d’Union Européenne des Républiques Socialistes Soviétiques.

Réveillez-vous chers compatriotes, le combat titanesque qui se prépare sera peut-être le dernier ! Votez et faites voter MARINE LE PEN. Venez militer avec nous, car avec Macron la chape de plomb Soviétoide sera coulée sur nous dans les mois qui vont venir.

Voulez-vous des emplois merkelisés à 1 euros de l’heure, l’Ubérisation du Travail ? Pensez un peu à vos enfants et petits-enfants qui se retrouveront dans une situation plus précaire que nos parents en 1936.

Réveillez-vous avant qu’il ne soit trop tard, et n’allez pas dire que vous ne saviez pas.

Isidore

Quelle belle surprise

89c171eeea0ac468aff577621f92c0048674f454

Les coups tordus contre MLP se sont multipliés jusqu’au dernier moment et malgré toute cette contre publicité insidieuse des propagandistes de la pensée unique. Malgré une pernicieuse campagne de désinformation de la part des médias les plus en vue, plus de 7 millions d’électeurs se sont alignés sur les idées développées par le Front National.

Avant hier soir, après le dépouillement même pas définitif de la seule candidate antisystème, ce n’était dans la bouche de beaucoup de commentateurs que mensonges, procès d’intention, amalgames voilés avec l’époque révolue de Vichy. Par contre, si le FN actuel n’a strictement plus rien à voir avec les partisans de la collaboration avec les occupants des années 40, beaucoup de ceux qui nous dénigrent depuis longtemps feraient bien de balayer devant leur porte.

Ce n’est pas le FN qui a envoyé dans le froid et la mort des goulags des millions de personnes. Ce n’est pas lui qui a maintenu des dictatures un peu partout dans le monde et qui maintient encore une chape idéologique sur le pays. Une sorte de blocage mental qui a empêché le réveil du peuple en dédiabolisant le seul parti capable de le protéger des griffes de la finance internationale. Cette fausse gauche qui ne sait même pas où est l’ennemi, qui par son combat acharné contre nos idées se fait « l’idiot utile » de ces forces de l’argent roi, qu’elle prétend combattre. Idiot utile aussi, un Fillon qui après s’être fait démolir par l’équipe Hollande-Macron, donne à présent des consignes de vote pour celui qui a contribué à lui barrer la route du 2éme tour des présidentielles. La démonstration de l’antienne supposée que cette droite « pseudo » gaulliste serait la plus bête du monde est cette fois confirmée.

Mais rassurez vous, braves gens, l’entreprise de démolition pourtant super efficace n’a pas fonctionné. Marine sera au 2ème tour des élections et malgré un prochain score encore incertain elle représentera une part importante de la population, avec laquelle ses adversaires de si mauvaise foi devront pourtant compter.

Quand à Macron, ce candidat faussement candide qui promet une chose et son contraire ; ce golden boy discrètement parachuté par ceux qui dirigent le monde ; les tireurs de ficelles du Nouvel Ordre Mondial, qui n’a aucune expérience en Géopolitique, qui parle de toujours plus d’allégeance au pouvoir supra national de Bruxelles, il fait partie de ceux qui ont mené la France au désastre. Un candidat à la magistrature suprême, comme sorti du chapeau d’un prestidigitateur, mais qui dispose de financements illimités grâce aux banques et à ses supporters de poids dans le domaine des médias. Enfant de Bergé et de Jacques Attali, il voudrait faire oublier aux français qu’il a été récemment ministre d’un gouvernement de pieds nickelés et qu’il est associé à son échec.

Aucun redressement ne sera possible dans l’insécurité et dans l’islamisation galopante actuelles. Sans la dénonciation du Coran comme le moteur et le principal responsable du terrorisme islamique et la prise de mesures impitoyables contre ce fléau, notre démocratie républicaine sera perdante. Quels sont les projets de Macron ? Sinon s’habituer au terrorisme, vu par lui comme une fatalité. Toujours plus d’immigration pour le profit d’un patronat devenu mondialiste et antinational. Il n’y a qu’à entendre ses représentants s’en prendre régulièrement à MLP, comme par exemple Mme Laurence Parisot (ex présidente du Medef) qui a attaqué Marine sur son programme anti-immigration. Alors que Macron, qui parait n’avoir aucun sens des réalités sociales, voudrait encore endetter la France et augmenter le chômage tout en voulant le juguler. Alors chers compatriotes, ne tombez pas dans le piège qui vous est tendu, comme des mouches qui se prennent dans une toile d’araignée. Evitez surtout de subir encore 5 ans de Hollandisme. Déjà Juncker et Merkel se frottent les mains, pour eux le système est sauvé. Mais peut-être pas pour longtemps …

Onyx

Le patriote Macron

Sortieeuro

On pensait naïvement que le patriotisme c’était l’amour de son pays… et bien avec Macron c’est différent, le patriotisme a des limites, il s’arrête à la porte des coffre-forts. Il suffisait de voir la tête des boursiers du Palais Grognard qui sautaient de joie… Comme c’était réjouissant de les voir s’étreindre en ce jour de Libération. Et tous de reprendre en chœur le nouvel hymne des macronistes : « Allons enfants de l’Euro, le jour de gloire est arrivé ». Les jours heureux ont commencé pour nos adorateurs du Veau d’Or, pendant que les gueux du FN restent soumis au bon vouloir des puissances de ce monde, financières et médiatiques. Vivement que l’on entende enfin la sonnerie aux morts des Patriotes morts pour l’Euro… Minute de silence. Merci pour eux.

JPA

Quinze ans après se lève un nouveau soleil d’Austerlitz Politique

6c39304bb7522b51944e950c14ebdaaa

Il aura fallu quinze ans pour que le Front National s’invite au second tour des Présidentielles. Il y a dix ans Sarkozy nous siphonnait les voix et nous n’étions pas qualifiés mais sonnés ! Il en résultat la vente du paquebot, comme quoi en politique il y a un dicton qui dit

« Tout désespoir en politique et une sottise absolue (Charles Maurras) »

Puis Marine reprit le flambeau du FN. Il y eut le galop d’essai de 2012 qui permit de construire une dynamique qui permit au Front National de se mettre en ordre de Bataille.

Dans le Sud Aveyron le Front National s’est mobilisé à travailler d’arrache pied. Je félicite tous ces militants, qui pendant plus de trois semaines on arpenté les rues de Millau, Creissels, Sévérac le Château, St-Affrique, les petits villages de Peyre, Rivière sur Tarn. Toutes les semaines des sympathisants nous rejoignent, viennent coller, distribuer des tracts, c’est formidable.

Pour ce deuxième tour, j’en appelle à tous les sympathisants qui voudraient participer à cette campagne qui sent un soleil d’Austerlitz politique. Chers Patriotes rejoignez nos rangs. Quand vous direz à vos descendants « j’étais militants FN lors des présidentielles de 2017, ce qui a permis à Marine le Pen de remporter la victoire au soir du 07 Mai 2017 », ils diront « Papa/grand-père était un Brave ! »

Un seul slogan s’impose : « tous sur le pont !!! », car la victoire est à notre porté.

Isidore

La menace doit changer de camp

Chien-et-chat-2

Cette tuerie à Paris sur un véhicule de la police, s’ajoute au plus de 250 morts tués par des CPF(chances pour la France) depuis 2016.

On nous présente ce triste individu, déjà condamné pour de graves violences à 15 ans de réclusion criminelle, ramené à 5 ans en Appel, pour avoir déjà essayé de tuer des policiers. Ce Karim Cheurfi, aurait dû, si nous avions un Pouvoir et une Justice décidés à protéger les citoyens, être depuis longtemps expulsé vers son pays d’origine, avec les 17000 fichés S. J’irai même plus loin, car si l’on a supprimé la guillotine (instrument sanglant et barbare) qui mériterait d’être remplacée à présent, pour les crimes odieux du terrorisme, par une solide corde de chanvre.

De tels assassins remplis de haine et super dangereux n’ont rien à faire en France. Et ce n’est pas en allumant des petites bougies ou en dessinant des petits cœurs que les bisounours et les droits de l’hommistes vont retourner la situation. Quels sont les politiciens, à part  MLP et quelquefois Fillon et Dupont d’Aignan qui vont dire, haut et fort, que nous sommes en guerre, non seulement contre le terrorisme ISLAMIQUE, mais aussi contre cette diversité afro-musulmane qui s’en prend régulièrement à nos compatriotes.

Ce qui vient de se passer fera partie du quotidien, selon Macron l’apprenti Chef d’Etat. D’après lui, c’est circulez, il n’y a rien à voir. Il nous propose rien d’autre que de nous adapter à ces menaces.

Un certain Poutou, le débrayé à grande gueule, comme son modèle l’affreux Mélanchon, a trouvé lui la solution idéale : « Il faut désarmer les policiers » On se demande quand même sur quelle planète vivent ces  gauchards, pour avoir perdu tout contact avec le réel. Malheureusement, les« jeunes » comme celui qui est incriminé dans ce dernier attentat, sont des milliers, sinon davantage, sur notre territoire. Et les quartiers, dits « sensibles », en fabriquent tous les jours. Voici le témoignage d’une enseignante, dans un de ces quartiers :

« Le français est pour eux, la langue des mécréants et malgré tout le bien que la société fait à ces jeunes de banlieue, ils n’ont à la bouche que la haine de la France. La seule référence est le bled. Leur seul désir : imposer leur culture en remplacement de la nôtre. Ils ne s’en cachent même plus. Ils le revendiquent comme une fierté »

«Quel que soit le sujet que j’aborde, en géo, en histoire, ou en éducation civique, je ne rencontre de leur part, que mépris et hostilité, vis-à-vis de notre passé, de nos valeurs, de notre vision de la démocratie. Je n’ose même plus prononcer le mot de laïcité en classe, de peur de les voir me vomir des injures »

«J’entend tous les jours des propos haineux contre les français, juifs ou chrétiens, contre les homosexuels. L’évocation du terrorisme islamique les fait sourire, quand ils ne font pas directement l’apologie de Daesh. Notre passé, ils s’en moquent, et ne veulent avoir aucun point commun avec les « faces de craie ».

Bravo messieurs les politiciens, droite et gauche confondues ; depuis les années 70 vous avez nourris des serpents venimeux au lait des services sociaux et des impôts de ceux qui en paient le prix fort maintenant. Vous obligez votre population à se faire mordre, à tout moment.

Assez de nous bassiner avec un « vivre ensemble » qui n’a jamais existé. La seule solution qui s’impose : La REMIGRATION.

Onyx