Terrorisme musulman

Islametfiliales

Encore un même scénario de l’horreur islamiste à Manchester. La réponse de Macron à cet attentat a été de «l’effroi». Genre de mot passe-partout, pour marquer sa désapprobation de l’intolérable. Mais ce n’est pas seulement de l’effroi qui est attendu d’un chef d’Etat. On attendrai plutôt de la colère, avec la volonté de mettre tous les moyens en œuvre pour éradiquer cette barbarie et ces barbaresques qui pullulent en France, comme en Grande-Bretagne. Non seulement, une colère légitime, mais de la détestation, et pourquoi pas de la haine justement, qui donne le mordant pour terrasser le Dragon.

La doxa bien-pensante est épouvantée, mais surtout,  » Pas d’amalgame  » . Alors qu’il suffit de lire seulement quelques pages du Coran pour faire tout de suite, un amalgame, puisque la violence et l’encouragement à tuer des non-musulmans sont inscrits noir sur blanc dans leur livre soit disant Sacré.

Plus les islamistes frapperons les « mécréants », plus les disciples de Mahomet trouveront une porte ouverte à l’Assemblée, plus ils auront d’avantages et de facilités, plus l’immigration musulmane se renforcera. Paradoxe oui, mais seul un psychiatre pourrait expliquer cette aberration.

Pour le moment à défaut de mieux , j’appellerai ce comportement, celui du chien battu qui lèche la main de son maître. Nos éminentes élites directrices, croient, sans doute, qu’il suffit de leur donner plus d’avantages et de moyens, satisfaire toutes leurs revendications communautaristes, pour qu’ils soient satisfaits et condamnent enfin les exactions de leurs frères en religion.

Mais qu’elle est finalement la réaction des français, face à ces problèmes, absolument uniques depuis que la France existe ?

Nos compatriotes n’ont pas encore réalisé toute la gravité de la situation. Pour eux, une guerre se fait quand elle est déclarée officiellement, entre deux pays avec des armées en uniforme, des avions, des tanks et des canons. Pour eux, une guerre asymétrique, comme elle est définie actuellement, n’est pas encore entrée dans leur logiciel de pensée. Il faut pourtant ajouter aussi, les dégâts provoqués par la propagande pro-immigration depuis la fin de la dernière guerre avec l’invitation à la repentance pour fait colonial et autres balivernes antiracistes.

Pour finalement avoir fabriqué, avec le concours de la société de consommation et du matérialisme-consumérisme qui va avec, un monde hors-sol, où tout s’achète, tout se vend et où l’appartenance à un pays, une culture une race deviennent des notions floues, sans importance. Un peuple, dans sa majorité trop mou, trop lâche même dans son confort douillet, trop gros, trop bien nourri pour avoir l’idée de défendre son pays, sa famille, sa façon de vivre tout simplement. Et ce peuple, trompé, cocufié à chaque élection, va encore plébisciter Macron pour que rien ne change, alors que le seul parti capable de lui remonter le pantalon, comme le dit, Aldo Stérone pourrait stopper, ou du moins limiter, ces agressions.

Ya t’il des attentats en Pologne, en Hongrie, en Slovaquie ? Non, car leurs dirigeants savent refuser cette immigration-invasion musulmane. Il savent s’opposer aux diktats de Bruxelles et contrôler leurs frontières. Nos gouvernants sont devenus des mercenaires méprisables et des carriéristes, incapables de juguler cet Islam conquérant par intérêt mercantile, peut être, mais surtout par la peur que celui-ci leur inspire.

Chez nous, comme en Angleterre, des quartiers entiers sont devenus des zones de non-droit, où la racaille islamiste crie déjà victoire, celle sur ces mécréants castrés et féminisés qui un jour ne seront plus du tout chez eux. Sous l’œil indifférent des autorités qui capitulent par peur d’être accusés de lepénisme.

Défendre l’identité, c’est devenu du racisme, refuser l’islamisation, c’est de l’islamophobie. La police a désormais peur de la justice, peur de la bavure, pendant que les malfrats ne craignent plus cette Justice. Et les quelques juges intègres et non influencés par le trotskisme ambiant dans cette profession, craignent aussi les représailles des chances pour la France. Nos pays sont tellement infestés par cette peste islamique que, à Londres comme à Paris, les barbus osent défiler et parader dans les rues dans leur tenue « folklorique » en menaçant le pays d’accueil.

Allons nous accepter encore longtemps, au nom des valeurs républicaines et des Droits de l’Homme, cette épée de Damoclès prête à frapper à n’importe quel moment ? Ces valeurs sont une protection en temps de paix c’est certain, mais en temps de guerre elles sont totalement inopérantes et surtout elles forment une entrave, comme un boulet aux pieds à toute offensive efficace.

Je pense qu’il existe des musulmans prêts à quitter leur religion, ou bien à prendre des distances avec elle. Ceux là resteront les bienvenus, les autres devront partir, et le plus tôt sera le mieux. La remigration sera notre Reconquista !

Tous ceux, qui ont dirigé la France et ont favorisé l’invasion migratoire depuis longtemps ont sur les mains le sang des victimes des attentats. ‘( Philippe de Villiers).

Onyx

Publicités

Auteur : Lou Roumegaire

Patriotes de Millau et du Sud Aveyron. Si vous désirez vous informer sur notre groupe et notre action locale n'hésitez pas à nous contacter par email.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s