C’est déjà oublié

policier-tabasse

Un policier a perdu la mémoire et oublié 39 ans de sa vie après avoir été violemment frappé le 30 mai dernier à Saint-Denis (Région parisienne).

Un groupe de vermines sur deux pattes a roué de coups deux fonctionnaires de police qui effectuaient un contrôle de routine.

Depuis ce 3O mai, ce jeune policier est toujours amnésique et aucun spécialiste, n’est en mesure de dire si celui-ci retrouvera un jour ses fonctions cognitives.

Une chance pour la France, âgée de 20 ans et identifiée par le collègue de Cyril (le policier agressé) a été mis en détention provisoire. Comment peut on mettre quelqu’un en détention provisoire après une telle brutalité ?

Non seulement, notre Justice est laxiste avec les délinquants, mais à cause de nos lois dites démocrates, républicaines et paralysées par les Droits de l’Homme elle est incapable de rendre une justice protectrice des citoyens.

Comme on s’en doute, l’agresseur reconnu nie énergiquement les faits. Il faut croire que le mensonge, la fourberie et la mauvaise foi sont inscrits dans l’ADN de ces individus.

Que les timorés, les bien-pensants et les avocats gauchisants se rassurent, il se trouvera toujours  des gens pour trouver à ces ordures les meilleures excuses. Et dans ces cités ou la loi du silence règne, des quantités de leurs coreligionnaires sont prêts à jurer sur le Coran que le suspect est innocent, comme dans l’affaire « Théo » et dans bien de cas similaires. Il ne manquera plus que le président de la république pour aller faire des excuses à l’agresseur, à défaut de preuves évidentes.

Ces voyous allogènes sont incapables du moindre remord, au contraire, ils se vantent sur les réseaux sociaux de leurs sinistres exploits. Casser la gueule d’un flic c’est aussi prouver à toute la cité que l’on est un vrai caïd et que la banlieue est interdite aux faces de craies et à ses représentants.

Et il existe pourtant des français pour croire encore au « vivre ensemble ». Pour déclarer avec candeur, que le racisme anti-blanc n’existe pas.

Mais imaginons que les rôles soient inversés ; que la victime soit issue de la « diversité ». La suite vous la connaissez déjà. L’affaire dite « Théo » en a déjà donné toute sa saveur, avec Hollande au chevet de la soi-disant victime avec tous les écoliers de France dans la rue et les profs gauchistes, antifas, mélanchoniens, anarchistes et Cie. en tête des cortèges, pour crier au fascisme et aux heures les plus sombres. Sans oublier le CRAN se déclarant victime du colonialisme et du racisme de la police.

On peut ne pas avoir de sympathie particulière pour les forces de l’ordre, mais n’oublions pas qu’elles font un métier  difficile et surtout dangereux dans les zones dites « sensibles ». Elles ne sont pas toujours soutenues par leur hiérarchie et la dite « Justice » aurait plutôt tendance à protéger les délinquants, surtout s’ils sont noirs ou maghrébins.

La haute administration de la police et la Justice n’y échappent pas, elles sont noyautées par la franc-maçonnerie et les idées de cette secte se retrouvent dans les directives de ces deux importantes administrations.

Ajoutons à cela, le formatage de la population depuis des décennies qui a transformé les français, au point qu’ils acceptent à présent trop facilement le langage de la pensée unique. Ils se trouvent à présent complètement désarmés devant les oukases de leurs gouvernants. Auraient-ils accepté autrefois que des milliers de clandestins, appelés « migrants ou réfugiés », soient répartis en force dans leurs villes et villages ? Je suis prêt à parier que non !

Onyx

Publicités

Auteur : Lou Roumegaire

Patriotes de Millau et du Sud Aveyron. Si vous désirez vous informer sur notre groupe et notre action locale n'hésitez pas à nous contacter par email.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s