Melania Trump ose le geste chrétien dans notre pays

notredame

Tout avait si bien commencé… Et soudain, Melania Trump a commis l’impair insoutenable pour la horde anticléricale française, plus sauvage encore que celle de Sam Peckinpah !

Qu’a donc fait la Première Dame des États-Unis ? À sa demande, et au lieu de visiter une bonne mosquée des familles, la First Lady a visité Notre-Dame de Paris, en compagnie de son homologue française, Brigitte Macron.

Au passage, on rappellera que la cathédrale demanderait d’importants moyens financiers pour sa restauration, mais, semble-t-il, Anne Hidalgo et sa bande préfèrent célébrer le ramadan et préparer les futurs Jeux olympiques dans la capitale plutôt que de redonner une nouvelle jeunesse à la vénérable Vieille Dame. Aussi, l’Église regarde du côté de l’Amérique pour obtenir les subsides nécessaires. En français dans le texte, c’est la honte, parce que Notre-Dame rapporte plus d’argent que le ramadan, nous somme d’accord, et qu’elle est peut-être le plus important symbole de l’histoire de France, ce truc qu’on n’enseigne plus qu’à grands coups d’autoflagellation.

Pire que tout ce qu’on pouvait imaginer, madame Trump s’est aussi comportée en fidèle dans l’édifice, sachant que son pays d’origine, la Slovénie, est majoritairement catholique : « À la lumière des cierges, le recteur leur a présenté la Sainte couronne d’épines de la Passion du Christ, la relique la plus vénérée du Trésor de la cathédrale. Les deux dames se sont recueillies et ont posé tour à tour leurs mains sur le précieux reliquaire. Au terme de la demi-heure de déambulation, Melania Trump a allumé une veilleuse, déposé un don dans la boîte à offrandes et signé le livre d’or du monument le plus visité d’Europe. »

Pensez, ma bonne dame, dans le pays où l’islam est roi – un roi pas bien élevé, mais qu’importe, le vivre-ensemble demande quelques accommodements, n’est-ce pas ?! –, commettre une telle faute de goût ça frise l’incident diplomatique ! Pour moins que ça, l’Europe s’est jadis embrasée en 1914 !

La bougresse américaine avait déjà montré des signes de provocation en arborant sur sa tête une mantille – requise pour se présenter devant le pape – lors de la visite officielle de son époux au Vatican. La même Melania Trump avait refusé de se voiler en Arabie saoudite, un scandale – sûrement islamophobe ! – relevé alors par la tourbe médiatique : « Ce mercredi matin, Donald Trump a rencontré le pape François. Le président américain était accompagné de son épouse Melania ainsi que de sa fille Ivanka et de son gendre Jared Kushner. Conformément au protocole, qui n’est cependant plus une obligation, les deux femmes étaient vêtues de noir et portaient une mantille (longue et large écharpe de soie ou de dentelle). Mais elles n’avaient pas eu la même déférence quelques jours plus tôt en Arabie Saoudite. »

Après le réveil des catholiques, à l’occasion de la loi sur le Mariage pour tous – eux d’ordinaire si poliment soumis aux injures diverses et variées des progressistes et autres extrémistes de gauche –, cette provocation cultuelle de la part de l’épouse du Président américain pourrait donner de très mauvaises idées à ces fanatiques, fort justement définis par l’humoriste Gaspard Proust en ces termes : « Un chrétien intégriste qui applique le Nouveau Testament à la lettre, c’est un mec qui se met à embrasser tout le monde dans la rue. »

Je vous l’accorde, c’est moins visuel qu’une rafale d’AK-47 ou une ceinture d’explosifs qui pulvérise des gosses venus écouter de la musique ! Impossible d’insérer ça dans un film de Tarantino !

Bon, trêve de gracieusetés !

Nous autres, les cathos, on est encore tout de même un peu chez nous et si vous existez, les anticléricaux islamophiles, c’est précisément parce que le christianisme a existé, ouvrant la voie à une certaine justice pour tous. Tout comme notre art est ce qu’il est parce que nous autres n’avons pas de problème avec la représentation. On me ressortira surement l’Inquisition et tout le toutim, ce à quoi je répondrai que l’époque était cruelle partout. Les sacrifices rituels perpétrés par les Incas n’étaient pas plus enviables que les préceptes de Bernard Gui, célèbre inquisiteur du Moyen Âge, lequel aurait certainement su délier les langues timides des djihadistes !

Je remercie donc chaleureusement la Première Dame des États-Unis car son geste nous met du baume au cœur, en ces temps où, chez nous, le fondement matraqué d’un certain Théo émeut beaucoup plus qu’un prêtre égorgé dans son église !

God Bless you, Lady Trump !

Charles Demassieux pour Riposte Laïque

Publicités

Auteur : Lou Roumegaire

Patriotes de Millau et du Sud Aveyron. Si vous désirez vous informer sur notre groupe et notre action locale n'hésitez pas à nous contacter par email.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s