Lettre envoyée aux évêques de France, le 11 janvier 2018

Eveques

Je viens de lire l’article suivant sur Libération :

http://www.liberation.fr/france/2018/01/10/migrants-l-eglise-catholique-prend-position-contre-la-circulaire-collomb_1621545

J’ose espérer que j’ai mal compris. Je suis un catholique convaincu mais, vu les dérives du clergé moderne, je ne bougerai plus le petit doigt si les ennemis ancestraux des chrétiens s’en prennent aux membres du clergé qu’il nous reste ou à nos lieux de culte. Ne vous étonnez pas d’être battu avec les verges que vous avez coupées. Depuis Vatican II les rangs des fidèles et les séminaristes ont fondu comme neige au soleil. Jésus nous a dit que l’on devait juger les arbres à leur fruit. Hors, quels sont les fruits du dernier concile ? Je ne vais pas faire la longue liste des résultats négatifs, il suffit de regarder honnêtement autour de vous pour constater. Dans les églises françaises, on dirait qu’il ne reste plus que quelques fidèles acceptant vos positions progressistes. En communion avec le pape François. Remettez-en quelques couches, au cas où les français n’auraient pas bien entendu ou compris, et vous allez accélérer votre déliquescence.

Je prie pour que la Providence intervienne encore une fois, afin d’éviter la disparition totale du christianisme en France, et que l’Esprit-Saint éclaire nos pasteurs, afin de rectifier le tir et de relancer la ré-évangélisation de notre peuple.

Roland Rabier du diocèse de Rodez

Si, comme moi, vous êtes outrés par les déclarations de nos évêques, faites-leur part de votre mécontentement en envoyant un email à archeveque-marseille@wanadoo.fr

J’ai écrit ce court message d’un trait, sans me relire. J’aurais pu ajouter que les musulmans, non seulement ils ne sont pas des brebis du troupeau dont ils ont la charge, mais que ce sont des loups qui entrent dans la bergerie, revêtus de peaux de moutons, pour égorger les fidèles. Rien de nouveau sous le soleil, cela dure depuis les débuts de l’Islam.

Plutôt que d’aller prêcher aux périphéries, comme le dit le pape François, les évêques français feraient mieux de s’intéresser à tous ces chrétiens qui (eux ou leurs parents) ont silencieusement apostasié ou pris leur distance avec l’église. Un grand nombre de français sont conscients que notre pays s’est formé et a grandi sous l’impulsion de l’Eglise. Il ne faut pas prendre les gens pour des idiots (comme le font si bien nos soi-disant élites), même les gens qui ont quitté les bancs de l’école trop tôt ont du bon sens. Le jour où l’on verra de saints prêtres, du calibre de Padre Pio ou de Jean-Marie Vianney des millions reviendront au bercail. Mais où sont-ils les prêtres qui nous parlent vraiment de l’Evangile, qui transpirent la sainteté, et qui accomplissent des ‘signes’ (Actes des Apôtres 5:12, 2:43, 19:11, etc).

Nos contemporains, touchés par la vulgarisation scientifique, sont habitués à voir des résultats concrets. Le jour où les pasteurs ne feront pas que parler et parler mais accompliront des signes pour appuyer leurs dires, les Européens croiront et même beaucoup de musulmans se convertiront. L’Eglise a besoin de saints prêtres, pas de prêtres savants. Les apôtres et beaucoup de grands saints n’étaient pas bardés de diplômes, bon nombre étaient des prolétaires de leur époque. Aujourd’hui, comme autrefois, les signes sont indispensable pour être crédible. Seuls, les saints prêtres peuvent montrer des signes, pas ces prêtres indignes qui ont une double vie et que l’on voit trop souvent faire la une des journaux.

Je sais qu’en tant que Catholique je dois obéir au pape et aux pasteurs légitimes. Je reste fidèle et j’obéis aux préceptes de l’Evangile, mais je crains que la plupart des interventions du clergé actuel n’ait rien à voir avec l’annonce de l’Evangile. Je n’entends de leur part que des prises de position sociologiques et politiques. L’infaillibilité du Pape n’est valide que lorsqu’il parle du Dogme et de la Morale chrétienne, lorsqu’il parle des migrants son infaillibilité n’est pas applicable. Si le Saint Père nous parlait de notre devoir de protection à nos frères chrétiens persécutés, il serait dans son rôle, et je ne crois pas qu’il y aurait autant de levées de bouclier de la part de nos concitoyens.

Mais il parle toujours des migrants au sens large, sachant que la grande majorité de ceux-ci sont de confession musulmane. Non seulement la plupart des disciples de Mohammed n’ont pas l’intention de se convertir mais ils veulent islamiser le monde entier. Il ne fait pas, non plus, la différence entre les vrais réfugiés et les migrants économiques qui viennent récolter les fruits des arbres que nos ancêtres ont plantés.

Et ça n’étonne pas nos prélats que la plupart des migrants soient des hommes jeunes et vigoureux, en âge et en état de combattre. On pourrait encore offrir gîte et couvert aux personnes fragiles comme les femmes, les enfants et les vieillards, et encore pour la durée de la guerre ou du danger, pas de façon permanente. Regardons notre propre histoire, quand nos ancêtres ont dû quitter certaines portions du territoire pour échapper à la mort. Ils sont revenus une fois de danger passé, de plus ils ne se sont pas enfuis aux antipodes, ils sont allés dans les pays limitrophes. Comment traiter tous ces hommes jeunes seuls ? Ayant une expérience militaire, je dirais que ces gens-là sont des lâches et des déserteurs. Quand son pays est en danger on doit combattre pour le libérer, et le reconstruire après les combats. Je ne suis pas surpris qu’une fois ici, lorsqu’ils ont une montée de sève, ils s’en prennent à nos femmes et nos filles.

La grande question que devrait se poser les évêques de France, au lieu de tant gamberger sur le traitement des migrants, serait ‘pourquoi les français, descendants de tous ces chrétiens qui remplissaient autrefois les églises, ne nous font plus confiance ?’. Comme beaucoup j’attends avec impatience l’arrivée d’un nouveau pape qui sortira l’église du caniveau.

Il y aurait tant à dire, plusieurs livres ne suffiraient pas si je devais développer le fond de ma pensée. Et je pense que vous aussi, vous avez tous beaucoup de choses à dire, n’hésitez-pas à vous exprimer, on vit une époque formidable avec internet.

Roland Rabier

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s