L’islamopithèque : espèce invasive

islamopitheque

Nos compagnons à quatre pattes ont déjà compris et ils contre-attaquent

cochons

toutou

 

Publicités

Le retour de Spiderman

15114470

Au vu de la vidéo qui représente le sauvetage présumé d’un enfant accroché à un balcon, beaucoup de personnes mettent en doute son authenticité. S’agit-il d’une récupération de plus, comme pour l’affaire du petit Aylan, cet enfant kurde trouvé mort sur une plage de Turquie. Ce qui avait défrayé la chronique et encouragé l’exode de milliers de clandestins vers l’Europe de l’ouest.

Ce qui n’aurait rien d’étonnant de la part d’un Pouvoir en place qui ne manque jamais de suivre fidèlement les directives de Bruxelles, dans sa volonté de présenter ces incessantes intrusions de « migrants » africains, sous un jour plus favorable.

Depuis 3 ou 4 jours, on ne parle plus, sur toutes les radios, dans tous les flash d’information, que de l’exploit considéré comme héroïque, d’un certain Mamadou Gasséma, qui aurait courageusement mis sa vie en danger pour  qu’un gamin ne tombe pas dans le vide.

Pour ma part, je pense que si ce clandestin malien est vraiment le héros qu’on nous présente, son acte de bravoure doit être récompensé à sa juste valeur. Il mérite non seulement des félicitations, mais une généreuse compensation financière. Doit-on pour autant lui accorder une régularisation automatique, avec promesse de naturalisation assurée. Cela associé à une très prochaine embauche, dans les pompiers de Paris. Entrer dans le corps prestigieux des pompiers de Paris, sans passer l’examen requis pour rejoindre cette profession, serait un acte de passe droit au détriment d’autres candidats plus méritants. Mais comme dans cette société socialiste la discrimination positive abroge les droits des nationaux, tout devient possible.

Il lui faut une activité rémunérée, alors pourquoi ne pas lui proposer un engagement militaire pour le Mali, (son pays) qu’il pourra défendre ?

Depuis 2013, 22 soldats français morts pour son pays qu’il a lâchement déserté.

Nicolas Bay, du FN écrit: « Je ne crois pas que son geste justifie pour autant de lui accorder la régularisation de sa situation. D’une manière générale, il faut renvoyer tous les clandestins qui sont entrés illégalement en France.

On oublie trop volontiers que ce Mamadou Gasséma est entré sur le territoire français en fraude, donc qu’il est un délinquant et que dans n’importe quel pays, en dehors de l’UE, il devrait d’abord s’expliquer devant l’autorité judiciaire. Au contraire, chez nous, il est reçu par le Président de la République.

Vraie ou fausse, cette affaire de sauvetage est exploitée à merveille par toute la gauche compassionnelle et immigrationiste, afin de soulever l’émotion dans les familles et  garantir l’entraide pour ces « pauvres migrants », qui viennent jusque dans nos bras, pour sauver nos fils et nos compagnes. Ils méritent donc bien d’être accueillis à bras ouverts, toujours plus nombreux avec l’assurance du regroupement familial et du droit du sol. Comme disait Hollande, « c’est pas cher, c’est l’Etat qui paie ».

Sur les réseaux sociaux, on peut lire certains commentaires très critiques :

  •  » Hollande avait son Théo, Macron a son Mamadou »
  • « Très bonne mise en scène, qui nous gratifiera de milliers de clandos africains »
  • « Ce gars là, en pleine forme physique ne pourrait-il pas servir au Mali ? »
  • « C’est le voisin qui a attrapé l’enfant, l’autre n’a fait que lui venir en aide »
  • « S’il n’est pas tombé, c’est que le voisin le tenait »
  • « On ne tombe pas du 3ème ou 4ème étage, sans se tuer. C’est pas sérieux »

On peut aussi se pose la question : Si le sauveur présumé avait été un franchouillard lambda, aurait-il eu la même publicité ?

Dans cette volonté surprenante d’africaniser la France et l’Europe, les gens de race noire sont visiblement vénérés comme des idoles. Cas d’école qui mériterait d’être étudié en psychologie.

D’après un auteur anglais, ( je crois), qui s’appelle Stephen Smith, le vieillissement de la population européenne, ne pourra être compensé, en vue de maintenir le niveau de vie actuel, que grâce à des bras et des cerveaux venants d’ailleurs. Sous entendu d’Afrique !

Pour ce qui est des bras, nous avons déjà des machines et des millions de chômeurs. Pour les cerveaux, ce n’est pas avec des QI moyens de 70, qui sans la présence des européens en seraient encore à l’âge de la pierre taillée, que l’on va remplacer les jeunes ingénieurs et techniciens français, partis aux Amériques chercher fortune, puisque notre société actuelle est incapable de leur donner un travail à leur niveau.

Onyx

Mort aux flics !

Poulet

Les islamistes et les antifas sont heureux et célèbrent la liquidation des deux policières de Liège. Journée de liesse pour ces gens-là. La chasse aux flics ne fait que commencer, ils espèrent éradiquer l’espèce. Levons-nous pour soutenir nos forces de l’ordre. Le jour où les policiers et militaires seront saturés et seront impuissants à nous défendre, la seule solution pour les citoyens courageux sera de nous organiser pour passer à la contre attaque et décaper notre pays.

Liberté, liberté chérie : pour combien de temps encore ?

point

Scandale au Pontet, dans le Vaucluse, un kiosque de presse a eu la visite de censeurs Turcs. Son crime : avoir mis une publicité du journal LE POINT ! Avec la photo d’ERDOGAN  maître incontesté de la Turquie avec le titre DICTATEUR !

Devant cette publicité, Il n’aura pas fallu bien longtemps pour que « des jeunes turcs » intiment l’ordre au vendeur du Kiosque d’enlever, la publicité du Point ERDOGAN DICTATEUR.

Devant cette inacceptable intimidation le vendeur à retiré la publicité.

Le Maire FN du Pontet a porté plainte, ainsi le journal le point.

Mais voila où l’on en vient, après plus de 70 ans de veulerie politique la France accepte tous les jours un peu plus la Dhimitude envers l’islam conquérant.

Honte au Gouvernement Macron de favoriser le Communautarisme.

LA COUPE EST PLAINE !

Isidore

La légion d’honneur, mais qu’est ce que ça veut dire ?

La Légion d’Honneur ne signifie plus rien, presque n’importe qui peut l’avoir. La preuve Mamadou Gassama, sans papier Malien, va la recevoir des mains de Macron parce qu’il aurait sauvé un gamin.

Alors pourquoi les pompiers les policiers et les gendarmes ne l’ont pas en fin de carrière. Car eux, bien qu’ils soient payés pour faire le boulot la mériteraient plusieurs fois, combien ont-ils sauvé de vies ?

Qu’on lui donne des papiers je veux bien, mais dans quel monde vit-on ?

Je me pose les questions suivantes :

  • il est filmé de A à Z, comme si le témoin s’était préparé et prépositionné,
  • il escalade cet immeuble comme s’il le faisait chaque matin,
  • sur le balcon un adulte est à coté du gamin, pourquoi ne l’attrape-t-il pas ?

Hum, ça sent la mise en scène…

Enfin bref, ce sans papier va serrer la main à Macron, va avoir des papiers et en prime la légion d’honneur. Mais bon, aujourd’hui cette distinction n’est que du flanc. Ce clandestin est devenu un héros, aurait-on accordé autant d’attention à ce sauvetage si ça avait été un blanc ?

Un Aveyronnais a sauvé de la noyade un bébé dans sa poussette qui était tombée à l’eau en plein hiver. Il n’a pas eu la légion d’honneur, juste la médaille du mérite et les félicitations du maire de sa commune. C’est bizarre tout de même, vous avez dit ‘bizarre’ ?

Pour conclure, mon flair d’ancien pompier me laisse penser que ce sauvetage n’est qu’une mise en scène. C’est une nouvelle technique pour attirer l’attention sur les clandestins et leur procurer des papiers, avec l’appui du gouvernement. Vu que ça a marché, je prédis qu’il y aura beaucoup d’autres cas d’héroïsme chez nos braves migrants.

Géronimo

 

MILLAU RISQUE DE DEVENIR OUED EL KEBIR

algerie

Demain avec l’arrivée au pouvoir de l’Islam, toutes les villes changeront de nom, comme ce fut le cas en Algérie après 1962. Les musulmans actuels ont planché sur les patronymes à donner aux communes sous influence des califats.

Voici les noms qui, demain, pourraient remplacer ceux de nos belles cités d’Aveyron. En effet, faire de la repentance et dire qu’il y a un Islam modéré, c’est se ficher du monde. A force de reculer devant cette montée communautariste, il ne faudra pas dire que l’on ne savait pas. Il n’y a actuellement que les principales villes de l’Aveyron qui seraient « rebaptisées » ;  voici leurs futurs noms :

Millau : OUED EL KEBIR : Confluent des deux rivières et de la montagne.

Rodez MEDEA EL KSAR : Chef lieu et village fortifié.

Villefranche de Rouergue : BORDJ OUED : La tour fortifiée.

Espalion : SIDI MOHAMED : Homme de respect

Decazeville : BIR ZHORA : Puits et femme

Saint Affrique : OUED EL ARAM : Rivière à la Mecque

Ils avancent masqués pour l’instant, mais malheureusement c’est pour bientôt si l’on n’y prend pas garde.

François

Qui sont les vrais racistes ?

Suite aux nombreux procès et accusations de racisme que subissent Pierre Cassen et Riposte Laïque de la part des associations antiracistes, j’ai décidé moi Marie naturalisée Française et Chrétienne née Akila en Algérie musulmane de leur apporter mon soutien total et indéfectible en ma qualité d’apostat de l’Islam et auteur du livre « Pour un monde sans Islam » et j’invite tous les Français qui sont contre l’islamisation de la France à faire de même.

Aquila

Pour acheter le livre d’Aquila : https://www.amazon.fr/Pour-monde-sans-islam-Aquila/dp/2371530301/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1527357678&sr=1-1&keywords=pour+un+monde+sans+islam

Tous les livres de Riposte Laïque : https://ripostelaique.com/acheter-nos-livres

 

Destitution de Macron ou « fake-news » ? Du rêve à la réalité

93373426

Il existe un mouvement intitulé « Renaissance de la République Française » qui prône la destitution de Mr Macron par le Président du Sénat au motif que notre constitution n’existerait plus depuis le 1er janvier 2017.

Or il n’est rien de cela. L’analyse ci-après détaille les raisons de la vanité de cette démarche. Et pourtant Macron ne mériterait que sa destitution …

Le RRF évoque l’article 16 de la déclaration des droits de l’homme et le décret 2016-1675, prétendant que ces textes annulent la constitution et de fait ne laissent légalité qu’à la moitié du Sénat et son Président élus avant l’application du décret précité.

L’article 16 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen (1789) dispose : «Toute société dans laquelle la garantie des droits n’est pas assurée, ni la séparation des pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution.» http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/la-constitution/la-constitution-du-4-octobre-1958/texte-integral-de-la-constitution-du-4-octobre-1958-en-vigueur.5074.html

​Le d​écret n° 2016-1675 du 5 décembre 2016 port​e sur la création de l’inspection générale de la justice :

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000033538164&categorieLien=id

Il faut toutefois observer qu’un organe de contrôle de la justice existe depuis 1964 :

Article 8 du Décret n°64-754 du 25 juillet 1964 relatif à l’organisation du ministère de la justice. https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000675419

Cet article a été modifié en 2007 (cf. lien)

L’inspection générale de la justice ne dispose pas du tout du contrôle des magistrats sur leurs décisions​, mais juste de l’application de la loi et le respect de celle-ci. C’est une analyse exégétique qui v​oudrait que le magistrat soit surveillé sur les jugements qu’il rend au fond et non sur la seule forme et le strict respect des lois (exégétique signifie analyse au mot et en tirant des conclusions que les magistrats de la cour de cassation ont évoqués en envisageant une éventuelle dérive du pouvoir, mais ce n’est pas un critère de la loi d’autant que l’analyse dite exégétique n’est plus employée en Droit, en France, depuis 1905).

De fait il n’y a pas encore de rupture de la séparation des pouvoirs car elle n’est pas inscrite dans la loi et l’inspection ​n’a pas détourné la loi et ​n’a pas dévié de son rôle.

Il ne reste, pour destituer le Président de la République, que l’article 68 de la constitution via la Haute Cour :

Article 68 de la constitution (destitution du président de la République par la Haute cours depuis 2007)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Article_68_de_la_Constitution_de_la_Cinqui%C3%A8me_R%C3%A9publique_fran%C3%A7aise

Destitution du Président par la Haute cour :

https://actu.dalloz-etudiant.fr/a-la-une/article/destitution-du-president-de-la-republique-publication-de-la-loi-organique-portant-application-de/h/a3a4e77c6408e19997a5a8cf12961d86.html

Xuxu Polémiste

Les vautours du prétoire

lawer

Il existe des avocats qui n’ont aucun scrupule à défendre les islamistes les plus impliqués dans des crimes monstrueux.

Tel un certain Vincent Brengarth, jeune bobo au nom pas très provincial, mais là n’est pas le sujet; il déploie toute sa verve anti nationale pour faire pleurer sur les enfants des terroristes et pour ramener une certaine Mélina Boughédir (leur mère) en France.

La ministre Nicole Belloubet qui ne demandait d’ailleurs pas autre chose que le retour de cette malfaisante a donné son autorisation en conformité avec la plaidoirie de cet avocaillon.

La pensée guide les mots, car c’est le vocabulaire qui est la clef de la victoire écrivait Georges Orwell.

Notre homme est aussi actif dans la défense des mosquées radicales et ne craint pas de développer des arguments, qui non seulement sont des oxymores, mais doivent bien faire sourire de contentement les islamistes les plus radicaux:  » Le fait qu’une mosquée s’inscrit dans la mouvance salafiste ne signifie pas qu’elle préconise le djihad ».

Comme la plupart des défenseurs de l’indéfendable, il s’autorise à manier les moindres failles légales du Code juridique pour les utiliser contre la vérité et en faire son fond de commerce.

Il n’est pas le seul, puisque Karim Hachoui, maitre Dupont Moretti et d’autres encore sont fidèles à cette tactique.

Je me permet de reprendre une phrase de Camus: « Mal nommer les choses ajoute au malheur du monde ».

Les avertissements concernant le retour des djihadistes partis en Syrie ne manquent pourtant pas. Je cite seulement le Procureur de Paris, un certain François Molins:  » Il faut se départir de toute naïveté, nous sommes en face de gens qui sont davantage déçus que repentants…Attention, nous allons être confrontés à des mineurs ou des femmes, souvent formés au maniement des armes… Les candidats au retour le disent eux mêmes; le djihad n’est pas terminé.

Ce qui n’empêche pas qu’un certain nombre de ces assassins, effectifs ou potentiels touchent des allocations et aides diverses, comme n’importe quel citoyen qui n’a rien à se reprocher.

Un petit raccourci, car la liste n’est pas exhaustive: Selon le site Damoclès: Le nommé Salim Benghalem, bourreau de l’état islamique, responsable des attentats de 2015, aurait touché pendant des mois et après son départ en Syrie, des allocations familiales pour plus de 12000 € … Jean Michel Clain( converti) 11000 € d’aides sociales annuelles … Ismail Mostefaï ou Salah Abdeslam payés pendant qu’ils préparaient des attentats.

Quand des avocats ne sont pas en cause, c’est le laxisme de l’Etat, sa négligence et sa mauvaise organisation qui le sont.

Dans les avocats, qui par manque d’éthique font le choix de la défense des ennemis de notre pays, on trouve trois composantes dans leur logique: Le besoin d’assurer sa notoriété en défendant des cas difficiles, un manque total de scrupules et une idéologie mondialiste avec la détestation de son propre pays. Un tout qui marque sur le front les stigmates indélébiles de la TRAHISON.

Onyx