Fichés S ou bombes à retardement

Azimov

Notre vidéo a été censurée sur YouTube puis sur RuTube, on a finalement trouvé une alternative. Il se dit que LiveLeak est beaucoup plus large d’esprit, on va voir. Voici la vidéo que notre zèbre a envoyé au califat pour prêter allégeance. Si vous pensez que c’est mal de poster ce genre de vidéo pour vous exposer la vérité dites-le nous dans les commentaires ci-dessous.

//www.liveleak.com/e/aNjhN_1526456164

Encore un nouvel attentat à Paris, au cri d’Allah Akbar, qui est le signe de ralliement de tous les musulmans drogués au Coran.

Pour une fois, pas d’arabo-islamiste, mais un jeune tchétchène de 20 ans, fiché S et naturalisé français, pour notre malheur. C’est à dire un effet collatéral de la distribution de papiers d’identité française à n’importe qui, sans la moindre prudence, mais parce qu’il serait né en Tchétchénie et par conséquent réfugié d’un pays qui souffre de l’occupation des méchants russes, mais qui continue à produire des salafistes à la chaine. Une tragédie de plus, qui aurait pu être évitée, sans l’action néfaste des lois dites « Républicaines », devenues actuellement une sorte de malédiction pour notre pays.

Dans beaucoup de classes d’école de banlieues, on compte parfois jusqu’à plus de 80% de nationalités différentes. Quel est le nombre d’entres elles qui appartiennent à l’Islam? Toutes les statistiques portant sur la religion ou sur l’origine ethnique sont interdites.

Pourtant tout le monde sait que la radicalisation se fait par les bons soins des imans dans les mosquées salafistes qui continuent à diffuser des messages de haine à l’encontre des « mécréants » et franchouillards que nous sommes. Mais pour nos gouvernants, pas touche à l’Islam.

Avec depuis 2015, 250 morts et 800 blessés, comment se fait il qu’après un attentat meurtrier les français, ne descendent pas en foule dans la rue, pour crier leur refus de l’islamisation, de l’immigration et du laxisme coupable des autorités?

Quand nos compatriotes anesthésiés par la propagande  d’un impossible vivre ensemble vont-ils prendre leurs responsabilités et penser à assurer leur propre défense, puisque nous ne pouvons plus compter sur ces gouvernements successifs pour le faire.

C’est un ressenti profond d’abandon que le peuple sans protection vit tous les jours (même pas l’autorisation d’un port d’arme est accordé aux gens honnêtes), pour compenser l’impuissance  complice de l’Etat.

Mais hélas, c’est aussi de la dérobade, pour ne pas dire plus, d’une majorité de français qui semble accepter passivement le rôle du veau dans l’abattoir, comme s’il s’agissait d’une fatalité à supporter sans rien y faire.

Combien de paroles grandiloquentes et cosmétiques, dans la bouche d’un Macron, qui n’a encore pas compris que l’envahissement de notre pays, fut il pacifique, du moins pour l’instant, et son islamisation progressive, c’est plus grave que tous les  autres problèmes. C’est une question de survie pour nous tous, dans un avenir très proche.

Que déclare Macron après ce dernier attentat? « La France paye à nouveau le prix du sang mais ne cède pas un pouce aux ennemis de la liberté ». Cynisme ou mensonge délibéré?

Avec un telle politique immigrationiste qui consiste à aller chercher des clandestins sur les côtes africaines pour les introduire en Europe et de là en France, avec la garantie du regroupement familial; comment peut on oser tenir un langage de fermeté?

Nous payons le prix des lâchetés présentes et passées des politiciens de droite et surtout de gauche, qui ont ouvert un boulevard à un trop plein de populations extra-européennes ou des confins du Caucase, qui n’avaient rien à faire chez nous. Populations  souvent musulmanes qui ont engendré le salafisme, maintenant ouvertement affiché, et que vous vous interdisez d’interdire.

Vous êtes une nouvelle fois coupables de ce qui vient d’arriver et en conséquence, incapables et indignes de continuer à gouverner le pays que vous amenez prochainement à un affrontement racial, sur fond religieux.

Bien sûr, c’est plus facile de s’en prendre aux patriotes et aux lanceurs d’alerte qui veulent sortir de ce piège qu’est devenu l’Europe de Bruxelles, comme aux sites identitaires et à la réinfosphère qui clament la vérité. Cela, avec l’appui des médias subventionnés et de la férocité des juges rouges, du CRIF, du MRAP et autres associations qui font de la chasse aux « mal pensant » leur fond de commerce.

Devant les crimes de ces engeances de malheur, vous ne savez que répondre « pas d’amalgame », alors que les amalgames avec les paroles du Coran sont pourtant évidentes. Au contraire même, vous accentuez la répression sur ceux qui dénoncent ces crimes et leurs auteurs musulmans radicaux, avec les mots qui conviennent; en appelant un chat un chat.

Vous achetez votre tranquillité et votre confort moral par des compromissions, en fermant les yeux sur ce que vous appelez des incivilités, qui sont en réalité des actes de guerre et autant de piqures de guêpes contre les franchouillard que nous sommes, actes qui se transforment un jour en terrorisme sanglant.

Vous n’avez même pas le courage de retirer la nationalité française à des individus potentiellement dangereux et fichés S, ni de les expulser du territoire, en stoppant toute entrée illégale.

Au contraire, vous encouragez les passages à l’action en maintenant des frontières passoires. N’est il pas curieux que des hommes et des femmes, partis en Syrie faire le djihad continuent à toucher le RSA. N’est ce pas une preuve d’incompétence et d’inorganisation?

Un Macron qui disait récemment: « Personne ne peut faire croire que  l’Islam n’est pas compatible avec la République… et que donner l’image  de l’Islam comme d’une religion cautionnant le meurtre et la terreur doit être condamnée ».

Que cet ignorant prenne la peine de lire le Coran seulement et il en aura un autre aperçu.

Paroles d’aveuglement idéologique  peut être, ou peur de jeter les graines d’un conflit qui viendra inéluctablement, puisque rien n’est fait pour en juguler son développement.

Quant à la population française, la première concernée, elle reste bloquée dans son inertie et vit comme dans l’ivresse d’un suicide collectif. Et la décadence en cours devient une vertu au nom de l’humanisme et de la repentance, sur la base du ramollissement général et du refus de combattre, tout en sous estimant l’ennemi à travers le prisme du pacifisme à tout prix.

La France se trouve, devant l’islamisme, aussi terrorisée que le lapin devant le cobra.

Un certain Pierre Manent écrit: « Les européens qui consentent à leur disparition prochaine, interprètent cette disparition comme la preuve de leur supériorité morale ».

Comme quoi le crétinisme a la vie dure.

Onyx

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s