Tommy Robinson

arrestation-de-tommy-robinson

Tommy Robinson, est un journaliste britannique indépendant, ce qui à l’heure actuelle est plus une faiblesse qu’une force. Il se veut d’aucun parti politique et s’est éloigné de l’English Défense League qu’il avait fondée. Il est donc politiquement isolé.

Il se positionne donc contre le Système, puisqu’il le dérange dans son plan qui consiste à mondialiser et uniformiser la planète, avec l’aide de la puissance financière du riche monde arabe, associé au financement occidental.

Ce journaliste, hors normes, mène le même combat que les identitaires français et européens. Il lutte énergiquement contre l’islamisation programmée du Royaume Uni, ce qui lui vaut, comme à tous ceux qui outre Manche et en France se battent seuls contre des forces obscurantistes, de surcroit particulièrement protégées par nos gouvernements félons, d’être particulièrement persécuté.

Il a déjà eu affaire à la « justice » de son pays, qui semble être encore plus gauchisée et perverse que chez nous. Ce qui n’est pas peu dire …

Cette « justice » s’acharne, avec la complicité idéologique des médias, à tout entreprendre pour empêcher de s’exprimer Tommy Robinson et au besoin le détruire comme opposant virulent à son plan anti national et pro-islam. Considéré donc comme islamophobe, ce qui dans leur doxa veut dire « raciste ». Délit impardonnable pour ces esprits étriqués. En réalité il critique seulement la religion dans ses travers, ses outrances et pas l’origine ethnique des musulmans.

Il s’en est tiré, jusqu’à présent, avec des bleus et le visage en sang, car ayant été volontairement incarcéré avec des détenus radicalisés pakistanais et convertis anglais à la religion d’amour, de tolérance et de paix. Bien qu’il ait la carrure et qu’il sache se battre, il ne pouvait que succomber devant le nombre des agresseurs décidés à le laisser pour mort, avec l’assentiment tacite des autorités civiles et judiciaires.

Le coup était bien monté ! Les journaux pouvaient écrire : Un homme est mort dans une prison du Comté, lors d’une rixe, il s’agirait du nommé Tommy Robinson. L’affaire était définitivement réglée à peu de frais.

Mais comme l’homme est solide et déterminé, il a persévéré avec toujours autant de courage. Le 28 Mai, alors qu’il ne faisait que couvrir un procès, tenu en toute discrétion car concernant le fameux gang pakistanais de prédateurs sexuels, responsable de l’esclavage par prostitution de centaines de jeunes filles anglaises, il à de nouveau été arrêté et incarcéré tout de suite en comparution immédiate et condamné arbitrairement à 13 mois de prison ferme. Inculpé seulement et condamné lourdement pour avoir médiatisé la présence au tribunal de ces odieux proxénètes, dont certains, sont en plus des assassins. Pour le Pouvoir, toutes les saloperies dont l’islam est responsable doivent être, le plus possible, ignorées du grand public.

Une omerta d’Etat, pire qu’en France certainement !

Aujourd’hui par contre, si rien n’est fait pour le sortir de ce mauvais piège par une pression internationale sur le Gouvernement de sa Gracieuse Majesté, il restera en prison et sa vie plus que jamais sera en danger. Alors qu’il a charge de famille avec trois enfants et une épouse. II mérite bien de vivre et on a bien besoin de gens comme lui pour écraser la tête du serpent mondialiste.

Si rien n’est fait, tout laisse à penser qu’il sera mis en présence d’islamistes radicaux qui veulent sa peau, avec la même complaisance judiciaire de ceux qui veulent le faire taire définitivement.

Une manifestation en sa faveur, s’est déroulée récemment à Bordeaux, devant la statue de Winston Churchill (figure symbolique de la résistance à l’oppresseur) organisée par le SIEL (Mouvance identitaire et souverainiste) avec la participation de Jean Yves le Gallou de TV Liberté, de l’avocat Karim Ouchikh et de Renaud Camus, écrivain et théoricien du Grand Remplacement.

Mais il faudra certainement, persévérer encore et encore pour faire plier les commanditaires de la disparition de Tommy Robinson, ces élites de malheur soumises au Système.

Comment la Grande Bretagne, pays fondateur de la liberté d’expression, a t-il pu devenir en si peu de temps une tyrannie médiatico-judiciaire, digne de la Corée du Nord, avec des procédés de république bananière ?

Onyx

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s