Devoir de mémoire … courte

dien-bien-phu-battle-pictures-images-photos-011

Le 8 Juin dernier c’était la journée d’hommage aux anciens combattants d’Indochine.

Il se trouve que ce jour, la Mairie de ma commune de 6000 habitants m’avait désigné comme maître de cérémonie pour diriger cet hommage. J’attendais avec impatience la lecture du message de Madame la Secrétaire d’Etat des Armées, et je n’ai pas été déçu car comme chaque année, nous avons eu droit à un message qui reprenait les propos aseptisés des années passées. J’ai donc attendu la fin de la lecture, comme le veut le protocole, pour prendre le micro et ajouter un post-scriptum moins lénifiant à cette lettre.

« Permettez-moi d’ajouter quelques mots à ce beau message… Puisque nous parlons de devoir de mémoire, c’est un devoir que de dire toute la vérité aux jeunes qui n’ont pas connu cette page de l’Histoire de France. Ce post-scriptum  est un hommage à ces anciens du Corps Expéditionnaire Français qui ont été victimes des sabotages odieux exécutés par des français manipulés au départ de France.

Sabotage des armes qui cassaient dés leur mises en service, sabotages d’obus qui explosaient en tuant les servants des pièces d’artillerie, sabotages des munitions qui faisaient long feu, sabotages des grenades qui explosaient dans les mains, sabotages des parachutes qui ne s’ouvraient pas. Je veux parler aussi des commissaires politiques français qui se plaisaient à torturer leurs compatriotes dans les camps vietminhs, je veux parler des blessés injuriés et frappés à leur retour à Marseille. Ne l’oublions pas.

Ils sont morts pour beaucoup, victimes de leurs compatriotes abandonnés à des kilomètres de leur patrie, trahis par des français. Tout ceci devait être dit…Je vous remercie ».

Je dois reconnaitre que de nombreux applaudissements m’ont fait chaud au coeur, ils provenaient pour la plupart du public et des anciens combattants. Mais j’ai eu droit à des réflexions de la part du Conseil Municipal qui m’a reproché d’avoir commis une « entorse au protocole et d’avoir profité de ma position de maître de cérémonie pour ajouter ces quelques mots » « on ne parle pas ainsi devant des enfants! » Voilà où nous en sommes dans ce pays où il faut cacher la vérité quand elle déplait à ce parti de traitres qu’est le Parti communiste.

Ma réponse a été brève « Je préfère une entorse au protocole qu’une entorse à l’Histoire. Point barre ».

Comme c’est bon de rester un rebelle jusqu’à la fin de sa vie!

Jean-Pierre AUREGAN

Publicités

Une réflexion sur “Devoir de mémoire … courte

  1. Bravo l’ancien !!! bien dit, il y a assez de ces mielleux, qui dans leurs carrières n’ont entendu siffler que des balles de tennis, dans leurs tenues Lacostes, à ceci je préfère la tenue léopard. Vive le 14ème PARAS.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s