Afrique du Sud: des fermiers blancs trouvent refuge en Russie, une « question de vie ou de mort »

Alors que les attaques violentes et les menaces de mort contre les fermiers blancs en Afrique du Sud s’intensifient, de nombreuses personnes touchées cherchent un refuge. Une délégation de 30 familles d’agriculteurs sud-africains est arrivée dans la région de Stavropol, en Russie, alors que le gouvernement sud-africain continue de voler leurs terres.

Selon RT, jusqu’à 15 000 Boers, descendants de colons néerlandais en Afrique du Sud, envisagent de s’installer en Russie dans un contexte de violence croissante découlant des plans gouvernementaux d’expropriation de leurs terres, selon la délégation.

Les fermiers blancs, bien qu’ils soient une minorité en Afrique du Sud, possèdent 72 pour cent des fermes du pays. Le nouveau gouvernement sud-africain a récemment annoncé un plan de redistribution des terres à la population noire dans le cadre de cette politique hautement raciste. Les critiques ont averti que l’Afrique du Sud pourrait répéter l’expérience désastreuse du gouvernement zimbabwéen en 1999-2000. La mesure avait plongé le pays dans une famine intense, a rapporté RT.

Un rapport de DieselGasOil.com indique que le nouveau gouvernement sud-africain dirigé par le président raciste Cyril Ramaphosa s’est engagé à restituer aux citoyens noirs du pays les terres appartenant aux fermiers blancs depuis les années 1600. Le gouvernement a déclaré qu’il prévoyait de mettre fin à ce qu’il appelle « l’héritage de l’apartheid ». La plupart des terres agricoles de l’Afrique du Sud sont encore entre les mains de sa population blanche minoritaire. Les groupes de défense des droits de l’homme ont déclaré que l’initiative incite à la violence. Il y a eu 74 meurtres d’agriculteurs et 638 attaques, principalement contre des fermiers blancs, en 2016-17 en Afrique du Sud, selon les données du groupe de défense des droits des minorités AfriForum. L’Afrique du Sud sera confrontée à la menace réelle de famine en l’absence d’agriculteurs expérimentés – quelle que soit leur race.

Les agriculteurs ont été confrontés à un génocide racial en Afrique du Sud, et beaucoup disent que déménager en Russie est devenu une question de « vie ou de mort », a rapporté la chaîne de télévision Rossiya 1.

« C’est une question de vie ou de mort – il y a des attaques contre nous. C’est arrivé au point où les hommes politiques provoquent la vague de violence », a déclaré Adi Slebus aux médias.

« Le climat ici[dans la région de Stavropol] est tempéré, et cette terre a été créée par Dieu pour l’agriculture. Tout cela est très attirant. »

Les paysans qui ont fait face à l’exécution et à la violence en Afrique du Sud sont prêts à apporter une contribution au secteur agricole russe en plein essor, selon Rossiya 1. Chaque famille est prête à apporter jusqu’à 100 000 $ pour les aider à louer les terres nécessaires à l’expansion de l’industrie agricole russe.

La Russie dispose d’environ 43 millions d’hectares de terres agricoles inutilisées, selon RT. Le pays a récemment commencé à donner gratuitement des terres aux citoyens russes pour l’agriculture. Le programme de dons de terres, qui a débuté en 2014, a connu un énorme succès. L’augmentation de la production alimentaire en Russie stimulera l’économie, pendant que l’Afrique du Sud sera confrontée à des famines avec de la baisse de la production alimentaire en l’absence d’agriculteurs fiables et expérimentés.

Le panache français pour fdsouche

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s