Le principe des vases communiquants

vases

La manifestation contre le prix du carburant fera t’elle plier le Gouvernement? En attendant, c’est 60% de taxes sur le carburant, avec une hausse prévue pour le 1er janvier 2019. Nous payons tous des impôts, à travers la TVA et des taxes, qui petit à petit s’accumulent sur presque tous les services.

Même ceux qui peuvent se croire épargnés, parce qu’ils ne paient pas l’impôt sur le revenu sont ponctionnés. Des taxes partout :

  • Sur l’eau, le gaz, l’électricité…
  • Et pourquoi pas bientôt, sur l’air que nous respirons,
  • Gasoil 23%,
  • essence 15%,
  • gaz 16%,
  • denrées alimentaires jusqu’à 40%.

Par contre, il est prévu de consacrer 1,58 milliards d’euros à la mission immigration, asile intégration en 2019. Soit une augmentation de 200 millions/E par rapport à 2018.

En matière d’accueil des demandeurs d’asile, le Gouvernement envisage une hausse consacrée à l’allocation pour demandeur d’asile qui s’élèverait à 336 millions €, contre 318 en 2018 dans le contexte en question.

Prévue aussi une hausse un augmentation de l’offre d’hébergement pour les réfugiés (vrais ou faux). Les places de logement devront s’élever à plus de 97 000 en 2019.

Les français en attente de logement patienteront.

C’est le budget destiné à recevoir les clandestins qui augmente le plus. Et ceux qui croient encore à une stabilisation des demandes d’asile, sont bien naïfs.

Provenant des côtes marocaines, après la traversée de l’Espagne, c’est un passage ininterrompu de clandestins qui entent en France par la côte Basque.

Quand sur cent entrants, vingt sont expulsés (ce qui reste à prouver), il en rentre cent, tous les jours. Quand tous nos petits villages auront reçu leur contingent, où pensent-ils les mettre ?

Mais comme l’Etat manque d’argent et qu’il en faut de plus en plus pour répondre au diktat de Bruxelles sur l’accueil de « l’autre », on prendra directement ou indirectement dans la poche des citoyens par le biais de toutes ces augmentations d’impôts et de taxes diverses.

La CSG prise sur le dos des retraités, fera économiser à l’Etat 1,8 milliard €.

Un député LREM, va, par la même occasion, déposer un amendement pour un crédit d’impôt, destiné aux personnes hébergeant des « réfugiés ».

Macron continue de creuser la dette, avec encore plus d’impôts et en taxant les petites entreprises, tout en appauvrissant les classes moyennes et défavorisées.

Pendant ce temps, les violences contres nos compatriotes sont en progression; on ne compte plus les cambriolages, les viols et les agressions gratuites contre la police. Un programme efficace sécuritaire, est toujours aux abonnés absents, n’en déplaise à monsieur Castaner. Comment s’attendre à de la sévérité avec un ministre qui nous arrive tout droit du PS ?

Pour ça aussi, les crédits vont ailleurs!

A Courbevoie, Marie 71ans, continuera de dormir dans sa vieille voiture. Il faut bien faire de la place à ces pauvres africains, tous équipés de smartphones neufs.

Et si ce scandale persiste, c’est grâce à une omerta médiatique qui a la vie dure. Qui ne veut pas que les français sachent que leur épargne sert à financer en partie une cause qui ne les regarde pas et dont ils déplorent tous les jours les conséquences. Et un autre partie qui va en direction des plus riches.

Ce qui reste dans la logique d’un chef d’Etat, immigrationniste qui fait le jeu des banques d’affaires. C’est à dire un MONDIALISTE.

Onyx

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s