Cet homme est dangereux

Macron_repond_aux_francais1

Macron est devenu un an après son investiture le plus détesté des hommes politiques. Il aurait été plus à sa place en restant salarié de Rothschild. Là il était au mieux de ses capacités.

Il est dangereux, non seulement parce qu’il n’a pas les compétences requises, qu’il n’aime pas les classes populaires et qu’il est prêt à les sacrifier pour le bénéfice des gros financiers qui sont ses mentors, afin de rester coûte que coûte à sa place. Ce personnage avec son apparence androgyne est plus tenace qu’il ne le parait. Il ne lâchera rien, sinon des miettes dans les revendications qui lui sont faites. De plus il se considère comme le seul homme détenant la vérité politique et son mandat comme une mission céleste un peu comme le Pape considère la sienne. Il est théâtral, mélodramatique avec le ton paternaliste d’un jésuite s’adressant à des peuplade aculturèes. Nous sommes gouvernés par un illuminé qui veut faire de nous des citoyens du monde.

C’est un cérébral, un intellectualiste pur jus ; ce qui ne prouve pas pour autant une intelligence supérieure. Il donne l’impression de n’avoir développé au maximum de ses capacités un seul hémisphère de son cerveau. Certes, il dispose d’une mémoire capable d’enregistrer des quantités de dossiers, ce qui le rend redoutable dans un débat. Son véritable exploit, jusque là, c’est qu’il a réussit à faire croire, qu’il représente la nouvelle humanité alors qu’il est le modèle parfait de l’ancienne (selon Guy Millière).

Le système mondialiste en place ne pouvait pas trouver de meilleur serviteur que lui. C’est un young leader de la French Américan Foundation, un membre du Siècle et un envoyé de Bildenberg, formé à la Banque Rothschild. C’est donc un mandaté des prédateurs du sommet de la pyramide pour l’avènement d’un monde marchandisé, où toutes les notions de frontières, de particularités de races et de cultures et des peuples sont à proscrire. Les capitaux et les hommes doivent circuler sans contraintes. L’immigration de masse en est la parfaite illustration. Pendant que la classe dominante s’enrichit toujours plus, elle construit des lignées comme la grande bourgeoisie d’antan et crée ainsi des solidarités solides. Pendant que les « gens d’en bas » sont anesthésiés.

« Les films, le foot, la bière, le jeu formaient tout leur horizon et comblaient leurs esprits. Les garder sous contrôle n’était pas très difficile »  ( Georges Orwell 1924 ) Macron a été lancé comme un produit de consommation. Promu sur toutes les chaines de télé comme seul capable de rénover complètement la vie politique. Il croit fermement encore qu’il est le seul à mener à bien la tâche qui lui a été confiée. Un psychiatre italien le considère comme un psychopathe névrosé reste d’adolescent et qui a besoin d’être materné. Avec en plus un sentiment de supériorité qui le pousse à une ambition démesurée.

Macron veut faire le courageux en parlant (peuple) quand il va au devant des manifestants bienveillants, mais je crois que dans le fond il joue une comédie. On l’a vu lors de son désir d’être exfiltré de l’Elysée, devant la charge des GJ. Mais il se croit intouchable et indispensable et s’accrochera à la rampe jusqu’au bout. Pourvu que la branche ne cède et lui avec !

Onyx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s