L’omerta sur un sujet sensible : le métissage

grand-remplacement

Comment effacer les origines d’un peuple en quelques décennies ? Pour l’écrivain Renaud Camus, la solution définitive passe par le « Grand Remplacement ». Au nom de ce postulat quelque peu radical au premier abord, des censeurs s’y opposent par simple idéologie. Ce qui est totalement en désaccord avec la réalité des faits.

Cet écrivain à la parole libre ne fait qu’anticiper une situation qui sera celle de demain si rien ne change. La démographie en Europe stagne, celle de l’Afrique est en augmentation exponentielle : En 2050, il y aura 2 milliards d’habitants selon les spécialistes. Ca fait quand même réfléchir.

Quelles sont les techniques pour y arriver ? Par une sorte de détricotage d’une population , jusque là, à peu près homogène avec les moyens énormes de l’oligarchie libérale, libertaire dotée des médias de l’argent et des ONG. Par la société consumériste dont ils se servent pour scléroser les défenses immunitaires de nos pays en créant toujours des nouveaux besoins matériels souvent inutiles. En faisant croire que l’avenir c’est forcément un marché planétaire et une croissance qui fera le bonheur de tous avec un vivre ensemble fantasmé.

Il s’agit d’imposer une immigration massive extra européenne par des moyens déguisés dits « anti-racistes » dirigés contre la population autochtone. Promouvoir le melting pot à travers des couples mixtes. Qui n’a pas remarqué des affiches de mode avec en exclusivité un homme africain et une femme européenne ? Le contraire est très rare, car il s’agit de dévériliser le jeune français.

La publicité ne se fait pas seulement sur les affiches de mode , mais partout ( cinéma,TV,radio,magasines etc …)  Ce n’est qu’une simple constatation. Elle ne se contente plus d’être subliminale ; c’est maintenant « Enfoncez vous ça dans la tête » .D’ailleurs les politiciens de droite et de gauche s’en font quelque fois les apologêtes. Tel Nicolas Sarkosy «  Si le métissage ne se fait pas il faudra l’imposer de force ».

Et puis il y a ceux qui veulent vraiment notre dissolution et qui l’annoncent sans le moindre scrupule comme Yves Cochet (Les Verts) « limiter nos naissances permettrait de mieux accueillir les migrants qui frappent à nos portes » Et un autre adepte pour la réalisation du Grand Village Mondial, Brock Chisholm ( ancien Directeur de l’Organisation Mondiale de la Santé) « Ce qu’il faut c’est pratiquer partout le métissage et le contrôle des naissances en vue de créer une race unique,dans un monde unique, sous un Gouvernement unique » Pour cela il est nécessaire de retirer au peuples leurs traditions familiales et nationales.

Il est évident que ces idéalistes utopistes mais qui détiennent tous les pouvoirs sont les mêmes que ceux qui nous empoisonnent avec les pesticides et les OGM. Ceux qui veulent imposer le compteur Linky, la GPA, l’IVG généralisée, des taxes sur tout pour compenser le gaspillage d’Etat. Ceux aussi qui suivent servilement les directives immigrationistes comme Junker, Merkel, Macron qui se font les larbins de Soros, ce milliardaire et spéculateur, de Bilderberg, du Siècle, de Davos,des Illuminati. Ne nous étonnons pas si aujourd’hui les GJ jugés trop franchouillards et identitaires sont les ennemis à abattre.

Les prochaines élections seront vitales car elles vont départager les électeurs, entre d’un côté les populistes qui veulent rester dans un cadre national et les autres qui feront le jeu mortifère du Mondialisme actuel.

Christian MILHAU

DNL (Défense de Nos Libertés)

LES JUGES LAXISTES LIBÉRATEURS DE DJIHADISTES, PRINCIPAUX RESPONSABLES DU TERRORISME ISLAMISTE

Les Français demandent-ils de l’autorité ? Les militaires , solution face à l’islamisme selon un sondage récent? Les Juges laxistes doivent-ils rendre des compte pour avoir libéré trop tôt ou non condamné la quasi-totalité des terroristes islamistes qui ont tué des Français ces dernieères années? extraits des Interventions d’Alexandre del Valle sur le plateau de Cnews avec Sonia Mabrouk

19 Mars 1962 : Célébration d’un Echec

oran_algérie_19_mars_1962

Le cessez le feu en Algérie après 8 ans de guerre, c’est un peu comme si Waterloo était célébré comme une victoire. Hélie de Saint Marc écrit : En choisissant le 19 Mars comme journée commémorative du conflit algérien, la loi adoptée le 8 Novembre 2012 a fait l’impasse sur les violences et les crimes qui ont suivi le cessez le feu.

On peut choisir n’importe quelle date, mais pas le 19 Mars disait François Mitterrand. Victoire sur le terrain certes, mais défaite diplomatique. De Gaulle était pressé de liquider « le boulet algérien ». On le sait par ses confidents, mais il n’était pas dans l’intérêt de notre pays de satisfaire toutes les revendications du FLN. Avec le recul, tout le monde réalise à présent que le projet d’Algérie Française ne pouvait se maintenir dans le temps. Dans les années 50, il était peut-être possible d’éviter la rupture en négociant avec les leaders charismatiques de l’époque comme Ferrhat Abbas ou Messali Hadj en envisageant une autonomie. Ce qui aurait permis un compromis entre séparation et indépendance. Solution qui pouvait permettre aux deux communautés de trouver un terrain d’entente. Les Européens pouvaient ainsi rester en Algérie en apportant une contribution qui n’était pas négligeable. Alors qu’actuellement l’Algérie s’écroule sous le poids de l’incompétence et de défaut de gestion et de prévarication par ses dirigeants.

Aït Ahmed (Chef historique de la rebellion) disait longtemps après dans un regret « Du temps de la France, l’Algérie c’était le paradis ; avec les Pieds noirs nous aurions pu construite un pays plus riche que l’Afrique du Sud » Quant à Ferrhat Abbas il avouait « L’œuvre de la France a été admirable. Si elle était restée 20 ans de plus elle aurait fait de l’Algérie l’équivalent d’un pays de l’Europe »

Mais en 1960, était-il encore temps de redresser la situation avec une rébellion métastasée ? Le 8 Mars un communiqué du Chef de l’Etat appelle à l’ouverture de discussions « sans conditions préalables ». De Gaulle cède à la dernière des volontés du FNL. Celui-ci demande tout le Sahara et aucun statut particulier pour les européens. Contredisant ce qu’il disait auparavant « Le pétrole c’est la France, rien que la France » Car géographiquement le Sahara n’est pas l’Algérie. Louis Joxe déclare vouloir discuter avec le MNA (concurrent plus facile). Vexé le GPRA qui veut l’exclusivité annule tout pourparler. Mais De Gaulle pressé d’en finir choisit un interlocuteur unique : le FNL de triste réputation ; et pour lui faire plaisir il déclare que l’action de l’armée française sera limitée à l’autodéfense.

En réalité celle-ci consiste à maintenir les soldats français dans les cantonnements. La tuerie à Oran de centaines d’Européens, devant un Général Katz impassible, en témoigne. L’armée française n’a rien fait non plus après le 19 Mars pour libérer les militaires du contingent enlevés par le FLN. On connait la suite avec les massacres qui ont suivi le cessez le feu : Rue d’Isly à Alger avec 49 manifestants pacifiques mitraillés par des tirailleurs algériens. Le drame des harkis livrés désarmés à la vindicte des nouveaux maitres. En fait un véritable génocide qui n’a jamais dit son nom. D’ailleurs le 3 Avril 1962, De Gaulle déclare qu’il faut se débarrasser sans délai de ces auxiliaires qui n’ont jamais servi à rien. « Il faut les désarmer ». Dans cette période trouble l’OAS, à tort ou à raison, entre dans la violence et achève la rupture entre les deux communautés.

Après le 19 Mars c’est aussi un bilan de 3000 enlèvements d’européens dont 1630 tués dans souvent des conditions inhumaines. Les négociateurs français à Evian ont trop naïvement fait confiance à la parole et à la probité des futurs dirigeants de l’Algérie. Car si le gouvernement français a respecté les accords signés, les nouveaux dirigeants algériens n’ont rien fait au contraire pour empêcher la terreur populaire de se manifester de longs mois après le cessez le feu.

De Gaulle savait pourtant « Si la France devait abandonner l’Algérie, quels affreux règlements de compte suivraient son départ ».

Gilbert Bécaud chantait en 1966 en parlant du Général : Vous le regretterez ! Quand on voit le Président actuel, on ne peut que l’approuver.

Union Nationale des Combattants du Département de l’Aveyron

Tél 06 81 51 55 42 – 06 22 82 10 26

Le retour du général Tauzin !

On le pensait silencieux depuis l’élection présidentielle de 2017 où il n’a pas pu être candidat. En réalité, l’ancien commandant du 1er Régiment de parachutistes d’infanterie de Marine ne s’est pas éloigné de son engagement politique et de la volonté de « Rebâtir la France ». Le général Tauzin fait son grand retour sur… TV Libertés !

Vivre ensemble impossible

bus2103

Deux populations qui se regardent en chiens de faïence et qui s’affrontent par leaders interposés. Le débat entre Eric Zemmour et  Yassine Bellatar, le soit disant fantaisiste, en témoigne. Bellatar, tout habile manoeuvrier qu’il soit, n’a pas pu s’imposer, contre un Zemmour au mieux de sa forme.

Ce qui n’empêche pas le défenseur de la France française d’être désavoué et critiqué par cette même gauche immigrationiste et pro-islam. Ceux qui pensent qu’il vaut mieux vivre sous le régime de la charia et rester vivant que vouloir être  libre, souverain et mort.

Si par malheur, il devait y avoir un conflit armé entre ces deux populations incompatibles, malgré le forcing programmé qui prêche le « vivre ensemble », de quel côté se rangerait cette catégorie de gens sur le chemin de la traitrise? Les négateurs du danger nazi et les pacifistes des années 30 sont responsables des millions de morts de la guerre mondiale qui a suivi. N’oublions pas!

Cinquante années de lavage de cerveau ont lobotomisé les français. La société de consommation à outrance et la féminisation des mentalités ont achevé de  les ramollir et à les enfoncer dans le confort et la seule jouissance d’une vie sans spiritualité. Avec pour résultat l’écroulement des moeurs, le chacun pour soi et l’oubli de l’appartenance à ses racines.

A présent, grâce aux réseaux sociaux et à de rares publications, des lanceurs d’alerte tentent d’éveiller les endormis, tout en faisant bien attention à la teneur des mots, car la 17éme Chambre correctionnelle ne les ratera pas.

Mais cela reste toujours un désespoir de voir que les français ne se mobilisent pas davantage  pour sauver leur pays avant la conflagration qui s’annonce. Même les gilets jaunes sont restés muets sur le sujet de l’immigration de masse. C’est dire si la chape de plomb qui empêche le citoyen lambda de parler est lourde.

Hier c’était une marseillaise, Marie Bélem, 21ans, assassiné à coup de couteau à la gorge, pour un portable. Aucune réaction. La diversité aurait déjà monté une opération punitive contre les non-musulmans.

Mercredi dernier, un chauffeur de bus sénégalais s’apprêtait à brûler vif une cinquantaine d’enfants qu’il transportait. Cela pour se venger de Salvini qu’il accusait d’être responsable de la noyade en mer de ses frères africains. En Hollande, c’est un turc qui abat trois personnes en criant « Allah Akbar ». Toutes les semaines des étrangers non-européens et surtout africains sont compromis dans des actes de délinquance et bénéficient toujours du laxisme des juges et de la bienveillance des autorités.

Pour ceux qui croient encore que l’entente est possible, on peut citer la réaction violente de l’Iman de Roubaix, suite à un article sur RR de Christine Tasin, où elle refusait de mettre dos Brendon Tarrant et les tueurs sadiques du Bataclan. Cet Iman appelant à une sorte de fatwa contre elle, à travers les blogs islamistes. Toute compréhension reste fermée entre deux civilisations différentes, obligées de vivre côte à côte à défaut de vivre ensemble.

Pendant ce temps c’était la maire de Paris, Hidalgo, qui organisait un rassemblement protestataire devant l’ambassade de Nouvelle Zélande. Avait-elle organisé un même rassemblement devant les ambassades du Qatar ou d’Arabie, après le massacre du Bataclan ?

Onyx

Métissage obligatoire

mixed

Comment faire disparaitre un peuple en quelques décennies ? C’était le sujet d’un article paru dernièrement sur Riposte Laique. J’en reprends le thème principal pour contrer l’omerta qui couvre cette question particulièrement sensible. Imposer une immigration massive extra-européenne en appui de mesures dites anti-racistes dirigées contre les populations autochtones. Promouvoir les couples mixtes, entre de préférence les males exotiques et les femmes et filles du terroir par la publicité (affiches par ex.),le cinéma (surtout américain), les médias, la T.V., les magasines et même la culture. En fait tout un détricottage d’une population jusque là à peu près homogène avec les énormes moyens de la société libérale libertaire qui agit par son consumérisme outrancier et en misant habilement sur la perte des valeurs traditionnelles d’une Nation. Telles que la protection de son identité et de ses défenses immunitaires . Des hommes politiques bien connus s’en font les apologètes.

Tel Nicolas Sarkosy : Si le métissage ne se fait pas naturellement, il faudra l’imposer de force. Il n’y a pas de français de souche. Et remarquez bien qu’ils ne cherchent pas à mélanger le peuple d’origine avec des asiatiques, ni avec des Inuits de l’Alaska mais avec les plus attardés de la planète, par l’évolution morale et intellectuelle. Devinez lesquels ? Sinon Macron vous le dira. Il les connait. Et puis il y a ceux qui veulent vraiment notre disparition et qui l’annoncent sans le moindre scrupule. Comme Yves Cochet du parti des Verts « Limiter nos naissances vous permettrait de mieux accueillir les migrants qui frappent à nos portes » Et un autre adepte de la grande révolution cosmopolite le nommé Brock Chisholm (Ancien directeur de l’Organisation mondiale de la Santé) « Ce qu’il faut, c’est pratiquer partout le métissage et le contrôle des naissances en vue de créer une race unique dans un monde unique sous un gouvernement unique »

Et encore « Pour mettre en place un Gouvernement Mondial il est nécessaire de retirer des esprits leur individualisme, leur loyauté envers les traditions familiales, leur patriotisme national et les dogmes religieux ». Au moins c’est clair et détaillé, mais le citoyen lambda est-il seulement d’accord avec ce projet pour lui suicidaire ?

Il est évident que ces idéalistes utopistes sont les mêmes que ceux qui nous empoisonnent avec des OGM et des pesticides. Qui veulent aussi nous imposer le compteur Linky, l’avortement généralisé, l’homosexualité, la PMA etc… Ceux encore qui encouragent la submersion par l’Islam, avec Merkel, Junker, Macron qui suivent les directives du Bilderberg, du Siècle, de Davos, des Illuminati. Ne vous étonnez pas si les GJ franchouillards et identitaires sont les ennemis à abattre. De même que ceux de la Manif pour tous.

Deux réflexions pertinentes d’Aldo Stérone, blogueur algérien mais europhile et parfaitement lucide » Par leurs impôts les français financent les logements, la nourriture, les soins de ceux qui sont en train de les remplacer. Quand il n’y aura plus assez de travailleurs pour entretenir ces parasites, ce sera le chaos et la violence … Le Français de souche regarde bêtement sa Nation partir dans le tout à l’égout, mais il est content de n’avoir jamais vôté FN »

Faut-il que ce soit un Etranger qui nous renvoie la réalité de notre Pays en pleine face ?

Onyx

Un nouveau Breivik australien

Masjid-Al-Noor-Mosque-avenue-Deans

Deux mosquées dans une ville qui s’appelle Christchurch (église du Christ) ça fait désordre. Bien sûr, ce n’est pas une raison pour en mitrailler les fidèles, en faisant 50 morts et bléssés. Il existe d’autres moyens pour lutter contre l’avancée de l’Islam.

Cet attentat que l’on peut comprendre sans l’approuver, vient encore de victimiser l’ensemble des musulmans, tout en leur rendant service.

Mais quand des Imans prêchent la haine  du monde occidental dans toutes les mosquées salafistes du monde, en poussant ainsi au meurtre des non-musulmans, ne sont-ils pas responsables qu’il puisse y avoir des  désirs de vengeance, à assouvir.

Je trouve que les démocraties qui supportent les méfaits de l’Islam depuis longtemps ont beaucoup de patience et un seuil de tolérance exceptionnel pour ne pas avoir expulsé tous les islamistes dans leurs pays d’origine.

Je pense que c’est la tuerie du Bataclan qui est pour Brendon Tarrant, l’accusé de celle de Christchurch le déclancheur du passage à l’acte.

Cet acte est abominable certes. On parlera de son auteur comme d’un illuminé, ou d’un suprémaciste blanc, comme on voudra, mais il y a derrière, une peur justifiée. Celle de voir que la société dans laquelle on vit, ressemble de moins en moins à celle de son enfance.

Que  le grand remplacement, nié aujourd’hui par ceux qui persistent à ne rien voir, s’annonce pour demain, par la faute des dirigeants de nos pays qui poursuivent le plan des mondialistes.

Je regrette que ce garçon ce soit laissé emporter par sa passion au détriment de la raison. Il a sacrifié sa vie, en tuant  des gens qui n’étaient pas forcément des mauvaises personnes, tout en donnant du grain à moudre à l’Islam conquérant.

Supposons qu’un proche de Daesh s’en prenne maintenant à une église, en France ou ailleurs dans l’idée de venger les musulmans de Nouvelle Zélande, quel en serait le résultat ?

Et toujours, dans le même scénario. Si un français, un peu fou se permettait,  par l’exemple donné, d’imiter l’attentat de Christchurch que ce passerait t’il ?

Ce serait sans aucun doute un déclanchement vers le chaos. Mais aussi une occasion formidable donnée à nos dirigeants, suivis par toute la presse et une grande partie de la classe politique d’exiger la fermeture de tous les blogs de réinfomation, accusés d’islamophobie. Le CCIF demanderait la peau de tous les identitaires, et rien ne lui serait refusé. Bref, on parlerait de fascisme, de nazis, d’heures les plus sombres. Marine le Pen, serait accusée d’avoir armé la main du tueur et Macron deviendrait le seul sauveur capable d’éviter la guerre ethnique.

Ce qui ne veut pas dire que l’on doit continuer à rester passif devant les agressions de l’Islam. Mais la solution reste dans le réveil du peuple français. Ce que résume Yvan Rouffiol :

« Il est un deuxième ennemi intérieur plus dangereux, qui est la mésestime de soi. Cette honte instillée par 40 années et plus de démoralisation organisée est une aubaine pour l’agresseur paranoïaque, sectaire, sexiste, qu’une République normalement constituée, aurait flanqué dehors depuis longtemps » « A trop insister sur l’histoire de la colonisation, de la traite négrière, des nécessaires flux migratoires, on entre dans une phase de repentance, d’ethnomasochisme et de flagellation constante ».

Mais il arrive quelquefois, que l’agressé perde la tête et que la violence qu’il subit depuis trop longtemps, se retourne contre  l’agresseur. Heureusement, il s’agit de cas isolés car nous n’avons pas dans les pays chrétiens et démocratiques les mêmes traditions de non respect de la vie humaine que celles inscrites dans le Coran.

Onyx