Bravo Nadine Morano

Nadine-Morano

Aujourd’hui, dans cette société du politiquement correct, dire des évidences, peut vous envoyer au Tribunal, comme un voleur de poules, ou un escroc aux assurances.

Que disait Nadine Morano ? « La France est un pays de race blanche et de tradition chrétienne ». Reprenant les propos du général De Gaulle, qui lui ne s’est pas arrêté là : « C’est bien qu’il y est des français jaune, noirs ou bruns (nord-africains), mais si ils sont trop nombreux, la France ne sera plus la France »  « Vous croyez que le corp social français peut absorber 10 millions de musulmans, qui demain seront 20 et après-demain 40, mon village ne s’appellerait plus Colombey le 2 Eglises, mais Colombey les 2 mosquées » « On peut intégrer des individus, mais pas des populations entières » Et des plus croustillants encore …

Réflexions, pourtant réalistes et de bon sens qui vaudraient aujourd’hui à De Gaulle la 17ème Chambre correctionnelle. « Je n’ai pas envie, qu’un jour la France devienne musulmane » disait N. Morano. Alors que Khaddafi, à l’époque déjà annonçait la couleur : « Les musulmans vont hériter de l’Europe, et la Turquie sera le Cheval de Troie de l’Islamisme ».

Et il a suffi de ces quelques mots de volonté patriotique, pour qu’elle soit lynchée, (par médias interposés), par tous les tenants du politiquement correct. Trahie même, par ses « amis » politiques, tels que le nommé Jean Christophe Lagarde, qui la traite de porte-parole du ku-klux-clan. Quant à NKM, (la bobo un peu pimbêche) et le triste Juppé, ils ont été les plus virulents, dit-elle. Un Juppé, qui se disait gaulliste autrefois, quand il était bon, pour sa carrière de se réclamer du Général.

Par contre, tous ces pleutres devant la vérité qui dérange, font preuve de lâcheté, en étant incapable de condamner toutes les avancées significatives de l’Islam de combat, dans notre pays. Comme la généralisation du halal, le burkini, le voile intégral, les piscines séparées… ou les imans salafistes, qui souhaitent haut et fort, l’application de la charia sur le territoire français.

Que penser aussi, du traitement réservé à Eric Zemmour, par cette même police de la pensée ? Notamment, quand il dénonce la haine diffusée dans de nombreuses sourates du Coran, avec la réalité des faits : 31 000 attentats, 146 000 morts et des milliers de blessés, depuis 2001.

Qu’a-t-il dit de mensonger ? « En France, comme dans toute l’Europe, nos problèmes sont aggravés, je dis aggravés et pas crées par l’immigration : école, logement, chômage, déficits sociaux, dette publique, sécurité, prisons, urgences aux hôpitaux, drogue…Et tous ces problèmes sont aggravés par l’Islam ! »

Pour des informations, que personne n’ignore, sauf ceux qui refusent de voir la réalité, il passera en jugement, comme un malfaiteur.

Pour continuer sur les prisons, c’est Médiapart, pourtant bien disposé avec la diversité qui écrit : « A la prison de Fleury-Mérogis, les islamistes imposent leurs lois. Chaque bâtiment a son propre émir. Le Califat s’est constitué à l’intérieur des enceintes pénitentiaires. La radicalisation dans les prisons est une réalité et la contagion des idées radicales et toujours constatée ».

Tout en espérant que cette nouvelle année qui arrive verra des changements dans la manière de conduire la politique et que la liberté d’expression sera enfin respectée.

« Nous ne croyons au mal, que quand il est venu » (La Fontaine)

Onyx

Les Mystères de Marie

Après avoir émis des réserves concernant le Pape François et ses prises de positions ambigües concernant l’immigration/invasion musulmane des terres chrétiennes, nous allons nous racheter en parlant de valeurs chrétiennes sures  : Marie, mère de Jésus.

Ce Pape qui nous trahit

Croix

Peut on parler d’une infamie de plus ? Dernièrement Monsieur Bergoglio, que le Système a intronisé comme le plus haut dignitaire du catholicisme, s’est permis une nouvelle fantaisie dont il a le secret. Comme d’exposer un gilet de sauvetage, crucifié sur une croix à l’entrée du Vatican.

Image, qui a dù réjouir, tous les groupuscules qui vandalisent les lieux de culte catholiques.

Ce gauchiste, en soutane blanche, ne craint pas d’insulter gravement le sacrifice du Christ. Comme cela ne suffisait pas, il a comparé l’Europe à « Une vieille femme stérile et aigrie devant être fécondée ». A part la fécondation, tu parles pour toi pépère! Il n’a pas oser préciser par qui elle devait être fécondée, mais il est facile de le deviner.

Il crée partout des oppositions, tant chez les cathos qui restent patriotes et nationalistes que dans le reste de la population attachée à sa culture, comme à ses origines ethniques. Chez tous ceux qui ne veulent pas subir cette invasion forcée, qu’elle provienne du Moyen Orient musulman, du Maghreb ou de l’Afrique subsaharienne. Il donne parfois l’impression qu’il est plus le chef religieux des musulmans que des chrétiens.

En 2016, ce faux Pape recevait le prix Charlemagne, qui récompence ceux ayant oeuvré à l’unification des pays européens. Faut il en rire ou en pleurer ?

Mais qu’a-t’il fait pour cela, à part insulter ces mêmes peuples européens, qui ne sont pas assez « généreux » selon lui à l’égard de nos envahisseurs ?

Le vrai mérite Monsieur, ce n’est pas de se donner en spectacle pour valoriser son égo, c’est de crier à tous ces pays qui nous envoient leurs ressortissants, et pas forcément les meilleurs, que la solution pour sortir de leur sous dévellopement endémique, c’est de construire leur avenir dans leur continent, dans leur pays et pas dans les terres des autres.

Il a fait d’une règle personnelle (la sienne), un règle générale, en déformant volontairement les paroles de l’Evangile. Il vaudrait mieux parler d’aimer son prochain, avant d’aimer son LOINTAIN et vouloir le prendre dans le lit conjugal, surtout quand ce lointain a l’intention perfide d’occuper le lit tout entier en expulsant le propriétaire.

Bergoglio, Soros, Junker, Macron, Merkel = Main dans la main, même combat !

Au sujet de ce gilet exposé sur une croix, il dit: « j’ai décidé d’exposer ce gilet de sauvetage crucifié, pour rappeler à tous l’engagement impératif de sauver toute vie humaine, car la vie de chaque personne est précieuse aux yeux de Dieu. Le Seigneur nous demandera des comptes à l’heure du Jugement ».

Il risque aussi de vous en demander à vous Monsieur Bergoglio, pour avoir trahi cette Europe dont vous êtes originaire et le catholicisme. Alors que vous n’avez pas la moindre parole de soutien aux chrétiens qui sont journellement massacrés par ces musulmans que vous défendez en priorité.

Vous n’êtes pas plus à votre place au Vatican que Macron l’est à l’Elysée !

« Malheur à celui par qui le scandale arrive » ( Luc 17–1).

Onyx

Abandon du Franc CFA

Francs-CFA-600x400

Il y avait l’album de Tintin au Congo, maintenant, c’est Choupinet en Côte d’Ivoire. Macron ne célèbre plus les Fêtes de fin d’année avec une troupe africaine de trans, de bi-sexuels et d’homos, accoutrés de défroques ridicules, mais aujourd’hui, il amène avec lui un rappeur ivoirien du même style et pas du meilleur goût:  » J’aime pas les suceurs de bites… » On reste dans la même élégance. J’espère qu’il ne fait pas allusion à qui vous savez.

Mais passons à l’entretien avec le président de Côte d’Ivoire. La France sera garante des finances de huit pays d’Afrique de l’Ouest qui abandonnent le franc CFA. La raison en étant pour les africains, que ce nom post-colonial reste trop attaché à la France. Dorénavant, c’est l’ECO qui lui succèdera. Une monnaie, qui sera quand même arrimée à l’Euro. Pour Macron, le franc CFA cristallise de nombreuses critiques sur la France. Rompons les amares dit il.

Mais, non seulement les amares ne seront pas rompues, mais si je comprend bien, plus engagées encore. Car si la banque BCEAO fait face à un manque de disponibilités pour couvrir ses besoins en devises elle pourra se procurer les Euros nécessaires auprés de la France. N’y a t’il pas, une grosse imprudence dans cet engagement, car une majorité de ces 8 pays concernés sont en passe d’être submergés par les islamistes radicaux ?

Si les pays africains veulent, comme c’est leur droit, être tout à fait indépendant dans la gestion de leurs finances, qu’ils assurent leur avenir par eux mêmes. « La France a divorcé avec ses colonies, mais elle a conservé la garde des enfants » Disait JMLP.

C’est aux africains à se prendre en main, à retrousser les manches, et à maitriser leur démographie galopante, comme ont su le faire les chinois. Ils connaissent l’indépendance depuis plus de 60 ans, et sont plus pauvres et démunis qu’au temps de la colonisation. Cherchez l’erreur ?

Macron, alimente à chaque occasion le ressentiment de ces populations contre nous, par ses discours irresponsables « Colonisation, crime contre l’humanité… c’est une vraie barbarie » (Alger 2017). Et récemment, « Le colonialisme a été une erreur profonde, une faute de la République » Ou encore: « Nous présentons nos excuses envers ceux, avec qui nous avons commis ces gestes » Mais quels gestes SVP ?

« Non, la colonisation n’a pas été une mauvaise chose. Infrastructures, transport, éducation, communication, santé, espérance de vie. Elle a été une chance pour les pays colonisés. Le problème c’est la façon dont on a décolonisé… ». C’est Dupont d’Aignan, qui a dit ça ? Vous avez tout faux, c’est Alexandre Benalla.

Il faut dire aussi, que ce colonialisme a pesé lourd dans les finances de la France. Mais il a eu le mérite de faire faire à ces territoires africains un bond de plusieurs millénaires. Sans cette avancée vers le monde moderne, il n’y aurait pas aujourd’hui un milliard d’africains. Elle a eu aussi des côtés négatifs pour ce continent, on ne peut pas le contester, en apportant des bouleversements sociaux culturels, sans pourtant rien apporter aux pays colonisateurs, sinon des problèmes. Comme maintenant ces milliers de clandestins qui traversent la Méditerranée pour se réfugier en Europe.

Alors à présent, assez de discours sur la repentance. Repentance, qu’on voudrait éternelle et qui provoque la victimisation des ex-colonisés, qui en profitent pour accuser, à chaque occasion, le monde occidental d’être responsable de leur sous développement.

Qu’ont fait les dirigeants actuels et passés, des aides financières qu’ils ont reçues, depuis leur indépendance ? En Afrique sub-saharienne, mais aussi en Algérie, avec l’aide extérieure et la manne du pétrole ? Tel Bouteflika, qui s’en prend à la France, alors que son parti, le FLN à ruiné un pays pourtant riche, en quelques décennies.

« Pensez à demain, le passé ne se répare pas » (Confucius).

Onyx

Importation de tueurs

Fissenou Sacko

Fissenou Sako, c’est le nom de cette chance pour la France, qui le 25 décembre 2016 prend à Beauvais, un train pour Paris, puis pour Marseille, sans billet. Après altercation avec le contrôleur, il descend à la gare de Valence. Très excité, il est amené à l’hôpital d’où il s’échappe.

Commence alors un périple de mort. Il tue Paulette Guyon 79 ans, puis un couple, Marie Thérèse Philibert et son mari Bernard 65 ans, à coups de couteau. Ce n’est pas terminé, car le même jour sur le parking d’un supermarché d’Orange, avec une grosse pierre, il frappe à la tête, René Chevalier 65 ans qui meurt de ses blessures.

Le passage à l’acte, aurait dit-on, été facilité par la prise de crack, la veille. Facilité, peut être, mais ça n’excuse en rien la volonté de tuer, non pas une, mais plusieurs personnes.

Actuellement, l’assassin, est soigné à l’hôpital pour schizophrénie et dispensé de procès, malgré 4 morts à son actif. Par contre Guillaume, lui, est en prison pour moins que ça. Embastillé, pour des pensées et quelques mots imbéciles, certes, mais sans conséquences. Il avait écrit sur le site jeux-vidéos.com: Je cherche une arme, je veux buter des gens, faire le plus de dégâts possibles… En fait, 7 ans de prison pour velléités d’attaques à l’explosif contre des églises ? Non, car si c’était le cas il aurait certainement été très vite libéré.

Pour son malheur, il aurait voulu parler de mosquées, de francs-maçons, de gouvernants, peut être, de Jupiter en personne. Enfin des mots, qui ne sont que des mots de colère et que beaucoup de nos compatriotes ont pensé au moins une fois dans leur vie et que ce jeune de 27ans a été assez idiot, dans sa témérité de prononcer, mais qui sont totalement interdits dans la bouche d’un franchouillard, qui en a assez de voir son pays se détruire par le fait d’une immigration incontrôlée et par l’impunité dont jouissent les tueurs de la diversité, par la faute de ceux qui ont le pouvoir.

Il faut dire que son passé ne plaidait pas pour de la clémence, de la part de juges rouges. L’horrible personnage… Il aurait été membre des jeunesses nationalistes. Ce garçon, serait passé à l’acte avec un score équivalent à cette chance pour la France, gageons qu’il n’aurait pas été interné en hôpital psychiatrique.

On pourrait croire que la consommation de drogue serait une circonstance aggravante. Pas du tout, les stups disculpent de toute faute à condition d’être étranger et de préférence musulman et africain. Comme le meurtrier de madame Halimi, qui ne sera pas condamné, pour avoir aussi consommé des stupéfiants. On peut citer aussi un certain Traoré, un autre africain qui avait massacré madame Mireille Knoll. Toutes les deux accusées par le tueur d’être juives, comme si c’était une excuse. En réalité, mortes à cause d’un racisme anti-blanc, qui frappe surtout les personnes d’un certain âge, assimilées par ces primitifs comme responsables de la colonisation.

A quand, la remigration de tous ces délinquants qui n’ont rien à faire en France ?

Onyx

Les Frères musulmans vers le califat mondial – Le Zoom – Alexandre Del Valle

Alexandre Del Valle, consultant international et professeur de géopolitique, et Emmanuel Razavi, grand reporter spécialiste du Moyen Orient, publient « Le projet », une enquête choc sur les Frères musulmans. Après avoir rencontré les principaux cadres de la confrérie fondée en Egypte par le grand-père de Tariq Ramadan, les deux co-auteurs révèlent leur stratégie pour parvenir à un objectif déclaré : l’établissement d’un califat mondial. Preuve à l’appui, ils montrent que nos démocraties font face à une offensive globale, pensée au Qatar et en Turquie et dont l’un des foyers principaux se trouve en France… Après ce livre, personne ne pourra dire qu’il ne savait pas !

Lascaux, la préhistoire pour passion

Découvrir la plus célèbre des grottes ornées en compagnie de l’un des meilleurs spécialistes de l’art pariétal au monde est un privilège rare. Né dans l’Aude en 1933, Jean Clottes a étudié les traces de nos ancêtres à travers toute la planète. C’est donc l’un des mieux placés pour parler de cette cavité qui émerveille, bouleverse, interpelle tous ceux qui la découvrent. Découverte de façon rocambolesque par 4 gamins de Montignac en 1940, la grotte de Lascaux a connu un destin à nul autre pareil. Durant plus de 20 ans, les touristes de la région et du monde entier viennent admirer les peintures gravures et dessins originaux. Mais en 1963, Lascaux doit être fermé, les chefs d’œuvres sont menacés Vingt ans plus tard, on ouvre un premier fac-similé qui permet de découvrir une partie de la grotte. Avec Lascaux 4, la restitution est cette fois complète, 900 mètres carrés de parois ornées copiées au millimètre près… Membre du comité scientifique de suivi, Jean Clottes nous emmène dans un voyage à la rencontre des artistes qui il y a plus de 20 000 ans sont venus créer ces chefs d’œuvre dont le sens nous échappe.

Nous partons ensuite à la découverte de l’histoire de la famille Castanet. Depuis 4 générations, elle veille sur le vallon de Castelmerle qui concentre une dizaine de gisements occupés sans discontinuer durant 40 000 ans. Nous découvrons ce que l’on a appelé les « paysans préhistoriens », qui au début du 20ième siècle ont contribué à « inventer » cette nouvelle science.

Retour au Centre International de l’Art Pariétal de Montignac. Avec Jean Clottes, nous rencontrons Marie de Matha, une jeune médiatrice qui accompagne les visiteurs dans Lascaux 4. Découverte de l’atelier, où les technologies les plus modernes sont utilisées pour mettre en valeur les œuvres difficiles à discerner à l’œil nu.

Mais le Périgord n’a pas l’exclusivité des sites préhistoriques. Pour le prouver, direction la commune d’Angles sur l’Anglin située en Poitou, dans le département de la Vienne …. Avec Geneviève Pinçon, conservatrice, directrice du Centre National de la Préhistoire, nous avons le privilège de pénétrer dans un site fermé à la visite : « le roc aux sorciers », un site d’art préhistorique de premier ordre, surnommé « le Lascaux de la sculpture ».

C’est aux Eyzies de Tayac, en surplomb du Musée National de la Préhistoire que nous concluons ce voyage dans le temps.

La Crèche Toulousaine et les Antifas

creche-de-noel-toulouse_7

Les antifas, sont ces groupes d’extrême gauche qui se définissent comme des anarchistes et qui ont métastasé à présent, dans la plupart des villes importantes. S’ils sont de trop à Toulouse, ils le sont aussi à Montpellier et ne manquent pas de faire parler d’eux, quand une occasion se présente. Surtout quand il est question de perturber une réunion, une cérémonie, une manifestation, ou un rassemblement quelquonque, qu’ils définissent comme « d’extrême-droite ».

Dernièrement, ils s’attaquaient à une crèche « vivante », c’est à dire, avec des personnes et des animaux en vrai. Un spectacle organisé à Toulouse, par quelques passionés, uniquement motivées par la foi et surtout par la perpétuation de traditions séculaires, propres à notre culture.

C’est dire, jusqu’où peut aller le conditionnement mental de ces individus, que le travail pour gagner sa vie ne doit pas fatiguer beaucoup. Ils me font penser à ces barbouilleurs de murs et de facades à grand renfort de pots de peinture, qui passent leur temps à salir une ville.

Selon le principal organisateur de la crèche, les antifas qui étaient une cinquantaine, se sont regroupés autour de la place en proférant leurs slogans rabachés maintes fois, comme: fachos, nous sommes anti-capitalistes… tout en cherchant l’affrontement.

Et bien sûr, en mettant fin prématurément à la représentation, prévue avec diverses chorales jusqu’au soir. Les personnages vivants et les animaux, ont quitté l’estrade. Le spectacle était terminé et gâché, par la faute de ces trublions. Fiers de leur bétise, et satisfaits de la réussite de leur opération de véritables petits fascistes rouges.

Ces gens jouissent d’une impunité totale, ils ne sont jamais inquiétés pour leur entrave à la liberté d’expression. Ils rendent service autant au Pouvoir qu’aux islamistes radicaux. C’est une véritable Tchéka comme au temps béni des commissaires politiques et des goulags en Sibérie, que les Gouvernements de gauche ont laissé se développer.

Comme les islamistes ils s’en prennent à tout ce qui touche au christianisme. J’en arrive à me demander s’ils n’ont pas trempé quelque peu dans le curieux incendie de N.D de Paris ?

Chateaubriant disait: « Déchristianisez la France et vous aurez l’Islam » C’est ça, que veulent ces abrutis ?

Tino Rossi pourait-il chanter aujourd’hui, comme autrefois son « Petit Papa Noël » ?

Les antifas se considèrent comme « progressistes » et ont fait de l’anti- fascisme leur fond de commerce et leur principale obsession.

Mais une crêche pacifique, organisée par des gens pacifiques est elle « d’extrême-droite » bande de crétins ? Vous n’êtes que des enfants gâtés et trop bien nourris et des « révolutionnaires » de paccotille. Les meilleurs soutiens du Capital. Et le jour où les terroristes musulmans, vos amis, auront gagné, ils vous couperont la tête, comme de méprisables mécréants.

Même cette évidence vous ne comprenez pas, dans votre obstination à détester les vôtres, c’est à dire vous mêmes.

« Le drame de notre temps, c’est que la bêtise se soit mise à penser » (Cocteau).

Onyx