Régimes Spéciaux et Abus Spéciaux

cout

Il est question, à juste titre, de revoir les régimes spéciaux dont bénéficient certains salariés de l’Administration. Mais auparavant il existe d’autres régimes spéciaux dont aucun média ne parle en ce moment.

Il s’agit de ceux de la haute fonction publique et de tous ceux qui profitent de la manne généreuse de notre République monarchique. Les parlementaires par exemple, qui passent de 9 000 € par mois à 12 000 €s pour une présence pas trop fatigante dans l’hémicycle. Avec une indemnité de logement de fonction non comprise. Et ils sont pléthore : Des officiers généraux qui encaissent des primes de responsabilité de 43 000 € à 50 000 € par an (source Journal Officiel). Pour les fonctionnaires européens il suffit de 6 ans de cotisation pour toucher une indemnité de 5 000 € par mois. Leur salaire est de 6 825 € par mois plus une indemnité forfaitaire de 320 €, plus 4 513 € par mois pour couvrir les frais annexes. Remboursement de tous les frais de voyage et 4 454 € par an pour les voyages à l’étranger.

Quant à Jacques TOUBON, et il n’est que l’exemple qui confirme la règle, selon « le Canard Enchainé » donc au conditionnel, il toucherait un salaire de 15 725 € par mois qui s’ajoutent à une retraite de fonctionnaire d’Etat et à une triple retraite d’élu pour un total d’environ 30 000 € par mois. Soit 44 ans au service de l’Etat en plus de pension de parlementaire et de conseiller de Paris pendant 25 ans. On pourrait sans doute en dire autant du Sénat, comme des anciens Présidents de la République qui ont droit jusqu’à la fin de leur vie à une garde rapprochée et à une liste de faveurs et d’avantages. On pourrait aussi parler des 5 500 généraux en 2° Section : de moins en moins de militaires en cas de coup dur mais de plus en plus de généraux en retraite. Leur solde serait de 5 850 € par mois environ. On peut trouver que c’est peu mais beaucoup pour des généraux en pantoufles, lesquels en cas de conflit ne serviraient pas à grand-chose. On peut ajouter à cette liste non exhaustive les gains de journalistes, ce qui font la pluie et le beau temps, qui dépassent les 6 000 € par mois et plus si animateurs vedettes dont une niche fiscale qui leur permet de soustraire environ 7 250 € de leur impôt sur le revenu. Comment ne seraient-ils pas au service du Pouvoir avec de tels traitements ?

Et puis il y a le scandale absolu de l’immigration qui coûte « un pognon de dingue ». Là-dessus verboten ! Défense d’en parler. Un simple petit mot non conforme peut vous envoyer en quatrième vitesse devant la 17éme Chambre Correctionnelle pour accusation de « Haine ou Racisme » Quelques chiffres à rappeler : Allocs demandeurs d’asile 204 € par mois – Hébergement gratuit 600 € par mois – aide médicale AME 290 € par mois. Pour payer leurs soins notre mutuelle a augmenté de 12 % (Dominique NALET du Conseil Général de l’Ain) Pour ne pas dire plus, le déficit économique de l’immigration serait de plus de 100 milliards d’Euros. Somme prélevée dans la poche des citoyens qui actuellement font grève pour plus d’équité. Mais qui ne se rendent pas compte que l’argent qui manque dans leur porte-monnaie à la fin du mois est parti dans celle des « migrants ». Et qui la prochaine fois voteront pour les mêmes : Ceux qui les trompent !!!

Jacques LAURET

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s