Alain Marsaud (LR) : «je porte une arme»

Alain Marsaud

L’ex-juge antiterroriste et député Alain Marsaud déclare sur iTélé qu’il porte une arme et prône la création de milices citoyennes en France.

La surenchère des propositions sécuritaires continue. Le député LR des Français établis hors de France, Alain Marsaud, ne veux pas être en reste et fait une sortie fracassante ce mardi 19 juillet sur iTélé : «Je me défends, je porte une arme» a-t-il déclaré, avant de poursuivre: «Je ne souhaite pas laisser le monopole des armes à feux aux assassins». Interrogé sur la meilleure façon de protéger la population française, l’ancien chef du service antiterroriste du parquet de Paris n’hésite pas: la population française doit être armée.

«J’appelle à la mobilisation citoyenne (…) Les citoyens doivent prendre le relais d’un État inefficace et assurer eux-mêmes leur défense, soit individuellement, soit par groupe.» explique-t-il. Une déclaration de nature à alimenter les accusations de «Trumpisation» des esprits au sein d’une partie de l’opposition, récemment portées par Manuel Valls. Volontiers provocateur, Alain Marsaud ne manque pas de relever que «les belles âmes seraient scandalisées» par son propos, anticipant les éventuelles attaques.

L’ex-magistrat n’est pas le premier homme politique se déclarant armé. En janvier 2016, Michel Charasse, membre du Conseil constitutionnel et ex-ministre du Budget, avait affirmé au magazine Charles qu’il portait une arme depuis plus de 20 ans.

Alain Marsaud et Robert Ménard prônent la création de milices citoyennes

Depuis l’attentat de Nice, la question de la protection des Français est au cœur de tous les débats. Pour les candidats à la primaire de la droite et leurs divers soutiens, l’heure est à l’argumentation musclée. Cette proposition d’Alain Marsaud de créer au sein de la population française des groupes d’autodéfense armés, chargés de patrouiller dans les rues, n’est pas sans rappeler une récente initiative du Maire de Béziers, Monsieur Ménard. En effet, ce dernier a lui-même déjà tenté, en vain, de créer dans sa ville une «garde» de volontaires, chargés d’assurer la protection des habitants.

«On ne peut pas laisser seulement les violents, les assassins, porter des armes», martèle Alain Marsaud. «Je suis à titre personnel, favorable à ce qu’on puisse armer un certain nombre de personnes». Un appel à la «vigilance citoyenne» qu’il évoque sur son compte Twitter.

Rappelons qu’à ce jour, seules les forces de l’ordre, mais aussi les détenteurs d’un permis de chasse, ou les membres d’un club de tir, sont autorisés, sous certaines conditions, à être détenteurs d’une arme de tir.

Source : Le Figaro

Blocage de sites

censureinternet

Cette Gouvernance des « Valeurs de la République », s’enferme dans ses propres limites, bât de l’aile, et pour s’en sortir ne voit rien d’autre que faire taire ceux qui la dérangent dans ses projets utopiques.

« Les responsables devraient toujours savoir qu’à force de vouloir étouffer les révolutions pacifiques, ils rendent inévitables les révolutions violentes »  ( Kennedy).

Selon Boulevard Voltaire, la TV hongroise aurait précisé que la France, serait la championne des blocages de sites, avec 37 990 pages supprimées. Elle serait le premier pays au monde, en terme de censure sur les réseaux sociaux et on voudrait nous faire croire, que la Russie de Poutine, serait une crypto-dictature, avec seulement 87 pages supprimées.

D’après cette même TV, depuis que la gauche est revenue au pouvoir( Macron en fait partie), des centaines d’attaques contre ceux qui ont le tort de penser autrement que ce qui est autorisé de penser, sous forme écrite ou orale, et ceux qui ont voulu contrarier la doxa en place, ont eu à faire avec la Justice socialiste. Egalement, sur twiter, des quantités de comptes sont bloqués.

« Cela se régule aussi Internet, les chinois y sont bien arrivés » d’après Christophe Barbier,(Journaliste PS). Cazeneuve a d’ailleurs tout fait, pour que les informations défavorables à son ancien collègue Macron, n’apparaissent pas.

Actuellement, notre pays est devenu, par cette limitation à la mode de l’ex-URSS, pour ce qui concerne nos libertés fondamentales, un totalitarisme mou, sur fond de bien pensance.

Après les lois Pléven, en 1972, Gayssot, en 1990, Taubira, dans les années Hollande, et dernièrement, à l’Assemblée Nationale, votée en catimini, la loi sur l’inéligibilité des personnes condamnées pour les mêmes sujets anti-immigration,( vus comme racistes), l’homophobie, le négationisme et l’anti-sémitisme (lois inspirées par la LICRA). Excellent moyen pour éliminer ses concurrents, en les faisant condamner pour des paroles imprudentes.

En réalité, notre pays est pris dans les mailles de filets juridiques, qui excluent toute contestation, aussi justifiée, soit elle. Justice et police, sont devenues les bras armés d’un Pouvoir sans partage. Cela ne vous rappelle rien ?

Comment peuvent’ils après, se déclarer les parangons de la démocratie républicaine ?

Quant à leur soit disant lutte contre l’anti sémitisme, qui cherche à faire croire au monde entier, que les français sont hostiles aux juifs, alors qu’il est parfaitement connu, que les actes anti-juifs, sont commis par des maghrébins et quelquefois, par l’extrême gauche pro palestinienne au nom de l’anti sionisme, cela relève du mensonge, afin de faire porter le chapeau à la droite nationale.

Pour mieux encore, mettre en relief, ce refus de s’exprimer librement, dans le pays dit « de la liberté »(qui ressemble d’ailleurs, de plus en plus en un bordel organisé), on peut citer, le cas de l’ex-policier Sébastien Jallamion.

Celui-ci, a été récemment révoqué de la police nationale, pour avoir publié sur facebook, après la décapitation sadique de notre compatriote Hervé Gourdel, par des islamistes algériens, un article désignant le calife Abou Bakr Al Baghadi , comme principal responsable, égratignant par la même occasion, la belle religion d’amour de paix et de tolérance. Dernièrement, responsable de la tuerie de Barcelone avec déjà 13 morts et beaucoup de blessés.

Révocation sans solde du policier, le mettant en grande difficulté financière, et à payer une amende de 5000 € qu’il est incapable de solder ; donc de faire 6 mois de prison ferme. Les racailles de banlieue sont mieux traités ! Ce qui l’a obligé à se réfugier en Suisse.

Mais surtout, touche pas à l’islam, car l’islam c’est pas ça. Pas d’amalgame ! Vous êtes prévenus, alors attention, tenez vous le pour dit !

Onyx

Demain l’Algérie !

algérie

Comme on peut le voir sur certains sites, notamment Riposte Laïque, cela va mal en Algérie. Le président Abdelaziz Bouteflika n’est que l’ombre de lui-même. Le dernier premier ministre s’est fait virer en peu de temps. Le temps du FLN est compté, mais alors qui est derrière ? Il est fort à parier que l’Amérique et ses organismes satellites de la CIA vont déstabiliser cette partie de l’Afrique du Nord. Attention que dans l’hiver, nous n’ayons pas un printemps du Maghreb ! C’est dans les plans US depuis plusieurs décennies, après l’Egypte, la Lybie, la Tunisie qui est fragile du coté islamique, on l’a vu l’an dernier à Nice.

L’Algérie intéresse les intérêts US, sur deux points : le pétrole du Sahara, et la création d’un chaos immigrationiste du Sud de la Méditerranée vers les pays européens. En premier, la France en raison de son histoire avec l’Algérie, en second l’Espagne et l’Italie. Le but à moyen terme est de créer des zones de guerre civile, ce qui permettra à l’Amérique de desserrer sa crise économique, tout comme le fit jadis Roosevelt. Laisser monter une idéologie, pour mieux la combattre plus tard, en redevenant les sauveurs du dit « monde libre », en instaurant le Nouvel Ordre Mondial. C’est Rockefeller qui disait devant le CFR (Council on Foreign Relations) dans les années 70’ « Nous arrivons vers l’émergence d’une transformation globale. Tout ce nous avons besoin c’est d’une crise majeure et le peuple acceptera le nouvel ordre mondial »

Après l’Algérie, par effet domino, ce sera le Maroc qui tombera dans ce fameux deuxième printemps inscrit sur l’agenda d’une officine occulte US.

Rappelez-vous la phrases de Nicolas Sarkozy en Janvier 2008 l’année de krach Boursier, « Nous irons tous vers ce Nouvel Ordre Mondial, et personne, je dis bien personne, ne pourra s’y opposer »

Et l’on a vu que, quelques temps plus tard, Monsieur Nicolas Sarkozy prenait la tête de la Coalition pour intervenir, et mettre au pas la Lybie. Que nous réserve Macron et son équipe ? Rendez-vous cet Hiver.

Isidore

Nous sommes tous spirituellement des fils de la Vendée martyre !

Il faut lire ce que cet extraordinaire pasteur dit du martyre des vendéens. Peut-être voyons-nous là le futur Pape.

20840841_822633867893282_6988660627022557131_n

Invité pour les 700 ans du diocèse de Luçon, du 12 au 15 août, le cardinal Robert Sarah a fait l’éloge de la Vendée et de ses habitants, meurtris sous la Révolution, dans son homélie de la messe anticipée du dimanche 13 août. Texte en intégralité.

« Mes frères,

Nous offrons ce soir le sacrifice de la messe pour le repos de l’âme de tous les bénévoles du Puy-du-Fou décédés depuis le début de cette belle œuvre, il y a quarante ans.

Par votre travail, vous tous qui êtes ici rassemblés, vous réveillez chaque soir la mémoire de ce lieu. Le château du Puy-du-Fou, ruine douloureuse, abandonnée des hommes, s’élève come un cri vers le Ciel. Entrailles ouvertes, il rappelle au monde que, face à la haine de la foi, un peuple s’est levé : le peuple de Vendée !

Mes chers amis, en donnant vie à cette ruine, tous les soirs, vous rendez la vie aux morts ! Vous rendez la vie à tous les vendéens, morts pour leur foi, pour leurs églises et pour leurs prêtres. Votre œuvre s’élève sur cette terre comme un chant portant le souvenir des martyrs de la Vendée ! Vous faites vivre ces trois cent mille hommes, femmes et enfants, victimes de la Terreur ! Vous donnez une voix à tous ceux que l’on a voulu faire taire, parce qu’ils refusaient de se laisser arracher la liberté de croire et de célébrer la messe ! Je vous le dis solennellement : votre œuvre est juste et nécessaire. Par votre art, par vos chants, par vos prouesses techniques, vous offrez enfin une digne sépulture à tous ces martyrs que la haine révolutionnaire avait voulu laisser sans tombeau, abandonnés aux chiens et aux corbeaux !

« 

Face au déferlement planifié et méthodique de la Terreur, les Vendéens savaient bien qu’ils seraient écrasés. Ils ont pourtant offert leur sacrifice au Seigneur en chantant.

« 

Votre œuvre est donc bien plus qu’une œuvre simplement humaine. Elle est comme une œuvre d’Eglise. Votre œuvre est nécessaire ! Car nos temps semblent assoupis ! Face à la dictature du relativisme, face au terrorisme de la pensée qui, à nouveau, veut arracher Dieu du cœur des enfants, nous avons besoin de retrouver la fraîcheur d’esprit, la simplicité joyeuse et ardente de ces saints et de ces martyrs.

Quand la Révolution voulut priver les Vendéens de leurs prêtres, tout un peuple s’est levé. Face aux canons, ces pauvres n’avaient que leurs bâtons ! Face aux fusils, ils n’avaient que leurs faux ! Face à la haine des colonnes terroristes, ils n’avaient que leur chapelet, leur prière et le Sacré-Cœur cousu sur leur poitrine !

Mes frères, les Vendéens ont simplement mis en pratique ce que nous enseignent les lectures de ce jour. Dieu n’est pas dans le tonnerre et les éclairs, il n’est pas dans la puissance et le bruit des armes. Il se cache dans la brise légère ! Face au déferlement planifié et méthodique de la Terreur, les Vendéens savaient bien qu’ils seraient écrasés. Ils ont pourtant offert leur sacrifice au Seigneur en chantant. Ils ont été cette brise légère, brise en apparence balayée par la puissante tempête des colonnes infernales. Mais Dieu était là. Sa puissance s’est révélée dans leur faiblesse ! L’histoire – la véritable histoire – sait qu’au fond, les paysans vendéens ont triomphé. Par leur sacrifice, ils ont empêché que le mensonge de l’idéologie ne règne en maître. Grâce aux Vendéens, les prêtres ne sont pas devenus les esclaves serviles d’un Etat totalitaire, ils ont pu demeurer les libres serviteurs du Christ et de l’Eglise. Les Vendéens ont entendu l’appel que le Christ nous lance dans l’Evangile de ce jour : « Confiance ! C’est moi, n’ayez pas peur ! ». Alors que grondait la tempête, alors que la barque prenait l’eau de toute part, ils n’ont pas eu peur, tant ils étaient certains que, par delà la mort, le Cœur de Jésus serait leur unique patrie !

« 

Qui donc se lèvera aujourd’hui pour Dieu ? Qui osera affronter les persécuteurs modernes de l’Eglise ?

« 

Mes frères, nous chrétiens, nous avons besoin de cet esprit des Vendéens ! Nous avons besoin de cet exemple ! Comme eux, il nous faut quitter nos semailles et nos moissons, laisser là nos sillons, pour combattre, non pour des intérêts humains, mais pour Dieu !

Qui donc se lèvera aujourd’hui pour Dieu ? Qui osera affronter les persécuteurs modernes de l’Eglise ? Qui aura le courage de se lever sans autres armes que le chapelet et le Sacré-Cœur, pour affronter les colonnes de la mort de notre temps que sont le relativisme, l’indifférentisme et le mépris de Dieu ? Qui dira à ce monde que la seule liberté qui vaille la peine qu’on meurt pour elle est la liberté de croire ?

Mes frères, comme nos frères Vendéens d’autrefois, nous sommes aujourd’hui appelés au témoignage, c’est-à-dire au martyre ! Aujourd’hui en Orient, au Pakistan, en Afrique, nos frères chrétiens meurent pour leur foi, écrasés par les colonnes de l’Islamisme persécuteur. Et toi, Peuple de France, toi, Peuple de Vendée, quand donc te lèveras-tu avec les armes pacifiques de la prière et de la charité pour défendre ta foi ? Mes amis, le sang des martyrs coule dans vos veines, soyez-y fidèles ! Nous sommes tous spirituellement des fils de la Vendée martyre ! Même nous, Africains, qui avons reçu de tant de missionnaires vendéens venus mourir chez nous pour annoncer le Christ. Nous nous devons d’être fidèles à leur héritage !

L’âme de ces martyrs nous entoure en ce lieu. Que nous disent-ils ? Que veulent-ils nous transmettre ? D’abord le courage ! Quand il s’agit de Dieu, aucune compromission n’est possible ! L’honneur de Dieu ne se discute pas ! Et cela doit commencer par notre vie personnelle, de prière et d’adoration. Il est temps, les frères, de nous révolter contre l’athéisme pratique qui asphyxie nos vies ! Prions en famille, laissons à Dieu la première place ! Une famille qui prie est une famille qui vit ! Un chrétien qui ne prie pas, qui ne sait pas laisser de place à Dieu par le silence et l’adoration, finit par mourir !

De l’exemple des Vendéens, nous devons aussi apprendre l’amour du Sacerdoce. C’est parce que leurs « bons prêtres » étaient menacés qu’ils se sont révoltés. Vous, les plus jeunes, si vous voulez être fidèles à l’exemple de vos aînés, aimez vos prêtres, aimez le sacerdoce ! Vous devez vous poser la question : et moi, suis-je appelé aussi à être prêtre à la suite de tous ces prêtres martyrisés par la Révolution ? Aurai-je moi aussi le courage de donner toute ma vie pour le Christ et mes frères ?

« 

Les familles sont devenues comme autant de Vendée à exterminer.

« 

Les martyrs de Vendée nous apprennent encore le sens du Pardon et de la miséricorde. Face à la persécution, face à la haine, ils o nt gardé au cœur le souci de la paix et du pardon. Souvenez-vous comment le chef Bonchamp fit relâcher cinq mille prisonniers quelques minutes avant de mourir. Sachons affronter la haine sans ressentiment et sans aigreur. Nous sommes l’armée du Cœur de Jésus, comme Lui nous voulons être plein de douceur !

Enfin, des martyrs vendéens, il nous faut apprendre le sens de la générosité et du don gratuit. Vos ancêtres ne se sont pas battus pour leurs intérêts, ils n’avaient rien à gagner. Ils nous donnent aujourd’hui une leçon d’humanité. Nous vivons dans un monde marqué par la dictature de l’argent, de l’intérêt, de la richesse. La joie du don gratuit est partout méprisée et bafouée.

Or, seul l’amour généreux, le don désintéressé de sa vie peut vaincre la haine de Dieu et des hommes, qui est la matrice de toute révolution. Les Vendéens nous ont appris à résister à toutes ces révolutions. Ils nous ont montré que face aux colonnes infernales, comme face aux camps d’extermination nazis, face aux goulags communistes, comme face à la barbarie islamiste, il n’est qu’une seule réponse : le don de soi, de toute sa vie. Seul l’amour est vainqueur des puissances de mort !

Aujourd’hui encore, plus que jamais peut-être, les idéologues de la révolution veulent anéantir le lieu naturel du don de soi, de la générosité joyeuse et de l’amour. Je veux parler de la famille ! L’idéologie du genre, le mépris de la fécondité et de la fidélité sont les nombreux slogans de cette révolution. Les familles sont devenues comme autant de Vendée à exterminer. On planifie méthodiquement leur disparition, comme autrefois celle de la Vendée. Ces nouveaux révolutionnaires s’inquiètent devant la générosité des familles nombreuses. Ils raillent les familles chrétiennes, car elles s’incarnent tout ce qu’ils haïssent. Ils sont prêts à lancer sur l’Afrique de nouvelles colonnes infernales pour faire pression sur les familles et imposer stérilisation, avortement et contraception. L’Afrique, comme la Vendée, résistera ! Partout, les familles chrétiennes doivent être les joyeux fers-de-lance d’une révolte contre cette nouvelle dictature de l’égoïsme !

C’est désormais dans le cœur de chaque famille, de chaque chrétien, de tout homme de bonne volonté, que doit se lever une Vendée intérieure ! Tout chrétien est spirituellement un Vendéen ! Ne laissons pas étouffer en nous le don généreux et gratuit. Sachons comme les martyrs de Vendée puiser ce don à sa source : dans le Cœur de Jésus.

Prions pour qu’une puissante et joyeuse Vendée intérieure se lève dans l’Eglise et dans le monde !

Cédric Herrou

Cédric Herrou

Il s’appelle Cédric Herrou, nom bien français pourtant ; mais dans son étymologie seulement. Car ce personnage est le symbole même de la trahison par idéologie, poussée jusqu’à l’aveuglement, contre son pays, sa culture, son gagne pain, comme à son intégrité, en tant que peuple européen de race blanche, dixit le Général De Gaule.

Un soit disant agriculteur, qui veut s’en donner l’allure, en tout cas, avec un béret sur la tête et une allure déguisée en paysan du terroir, mais qui ressemble plus à un clochard crasseux sur lui.

Car qui peut croire à l’authenticité de son look, avec sa couette de marginal et ses petites lunettes d’étudiant.

Il reste dans la droite ligne, de ces marginaux qui se déclaraient néo-ruraux en accompagnant José Bové, un autre paysan d’opérette, dans ses rassemblements à l’époque de « Gardarem lo Larzac ».

Mais par contre, lui est entièrement hors la loi, car il lui est reproché d’aider frauduleusement des clandestins à franchir la frontière italienne, pour entrer en France.
L’élevage de poulets serait sa profession, malgré son origine sociale qu’on devine plutôt anarco-bobo-gaucho, converti en néo-rural et sûrement bien content de toucher les aides sociales de l’état bourgeois providence, pour finir ses fins de mois.

Selon «Valeurs Actuelles» : En perquisitionnant son domicile, retrouvé dans un état lamentable, jonché d’immondices, les enquêteurs auraient retrouvé de fausses demandes d’asile. Alors vrai ou faux ?

Ce qui est certain, c’est qu’il est accusé d’avoir aidé quelques 200 à 300 « migrants » à traverser la frontière, alors que police et gendarmerie, passent leur temps à essayer à les contenir avec les plus grandes difficultés.

Le délit serait suffisamment grave pour lui couter la prison, à la place des 6 mois avec sursis, requis contre lui par la justice. Mais comme la Justice est très permissive avec l’extrême gauche, il vaut mieux ne pas y compter.

Cédric Herrou, c’est l’instrumentalisation du trafic des clandestins, au même niveau que les passeurs et les ONG qui font traverser la mer, entre les rives de la Libye et l’Italie ou l’Espagne. Un anarco-libertaire, croyant appartenir au camp du Bien, en faisant œuvre utile pour l’avènement d’un monde idéal sans frontières . Un type qui a perdu tout sentiment d’appartenance à une nation structurée et homogène. C’est l’idiot utile, parmi tant d’autres, qui travaillent malgré eux à la destruction de nos modes de vie, en coopération avec Soros, Bilderberg, Rothschild, le Qatar et tous ces gros financiers, sans moralité, fournisseurs pervers de cette immigration africaine.

Pendant la guerre d’Algérie, il aurait été « Porteur de valises » (armes et argent) pour les tueurs du FLN. Moyens qui servaient au terrorisme de cette époque à massacrer des innocents. Avec la conscience tranquille de celui qui travaille pour la paix entre les peuples.

Michel PONIATOWSKI, ancien Ministre de l’Intérieur annonçait dans les années 90 : «Nous allons vers des Saint-Barthélemy, si l’immigration africaine n’est pas strictement contrôlée, limitée, réduite et expurgée de ses éléments négatifs et dangereux… et si cette vérité vous choque, ne faites pas taire ceux qui en dénoncent l’injustice et l’horreur »

Hélas, il existe partout de véritables saboteurs du bateau France, comme ce Cédric Herrou, lesquels, avec leurs œillères idéologiques et leur humanisme de façade, font tout pour détruire leur pays.

C’est l’Australie qui nous enseigne la marche à suivre pour juguler l’invasion : NO WAY, YOU WILL NOT MAKE AUSTRALIA HOME = Aucune chance, vous ne ferez pas de l’Australie votre foyer !

Faudra-t-il une révolte généralisée, pour que nos gouvernants entendent les signes annonciateurs ?

Nous ne les avons pas invités… DEHORS les parasites !

Onyx

Un navire extrême droite anti-migrants

rr8l0u-HC

On apprend qu’il existe maintenant des bateaux d’extrême-droite, anti-migrants. C’est nouveau, ça vient de sortir, aurait pu dire Coluche.

Comme le déclare le général italien Vincenzo Santo, «Si le Gouvernement le voulait réellement, l’armée pourrait mette fin aux flux migratoires en quelques jours ». Elle assumerait sa mission principale, qui est la défense de nos frontières.

C’est bien pour remédier à la déficience de nos gouvernements, en France, comme en Italie, que ce navire affrété par des identitaires européens, le C. STAR a pris la mer, pour ralentir ou gêner, l’activité délictueuse de ces ONG, idéologiques, qui se permettent, au nom d’un illusoire principe humanitaire, de collaborer avec les passeurs, pour amener, depuis les cotes libyennes des quantités de clandestins sur les plages italiennes. En envoyant à ces passeurs, des signaux lumineux, pour signaler leur présence.

Ainsi, le départ en masse de 8500 clandestins, pour le seul jour de Pâques 2017, laisse penser à une opération logistique concernée et de grande ampleur. On peut penser, que ces ONG, pseudo humanitaires et tout à fait gauchistes, cherchent davantage à traiter avec les passeurs, qu’à aider des « migrants ».

Mais qui finance ces ONG ? Le bateau de l’ONG MSF « Aquarius »», couterait la somme de 10 000 € mensuel. D’où vient l’argent ? Des passeurs ou de commanditaires occultes ? Ces ONG incriminées, engagées politiquement à gauche, sont toutes au service du même but, transplanter ces profiteurs, faux réfugiés, depuis les cotes d’Afrique, jusqu’en Europe.

Le journal suisse « TEMPS », titre à propos du navire des Identitaires, «Equipage raciste et dangereux» . Rien que ça ! Comme si la volonté de protéger son pays et ses habitants de prédateurs était devenu un racisme dangereux. On reconnaît là, la dialectique de cette bienpensance bobo gauchisée, qui aurait besoin de manger de la vache enragée, pour comprendre certaines choses. Car ce qui est dangereux, entre ces ONG de malheur et ces parasites qui nous envahissent, c’est la connerie de ces journaleux bobo-gaucho, qui étalent chaque fois leur morale à quatre sous. Et qui croient encore au bonheur du melting-pot généralisé et à la négrification heureuse.

Sans compter, tous ceux qui se réjouissent, que la Tunisie dise non au navire des anti migrants et refuse de les approvisionner. La Tunisie étant elle-même pourvoyeuse de migrants, ne pouvait pas voir d’un bon œil l’arrivée de ce bateau, c’est une évidence !

D’autres informations, heureusement, sont plus optimistes. On apprend que des bombes contre les « migrants », (rassurez vous braves gens, sans faire encore des victimes), explosent sur tout le territoire italien, en visant les centres d’accueil et les hôtels qui logent ces derniers.

Le seuil de tolérance est maintenant dépassé et l’aversion contre ces faux réfugiés semble très forte. L’Italie reçoit chez elle 190 000 clandos par an, soit 85% issus de l’Afrique sub-saharienne. On peut comprendre cette réaction.

Nos médias, bien sûr, se gardent bien d’en parler, car ces pratiques risqueraient de franchir les Alpes et de se produire en France. Ce qui serait pourtant, désirable afin de pousser nos gouvernants avachis et consentants à faire tout pour juguler l’invasion.

Selon le Préfet Carenco de Paris, l’Etat aurait déboursé 10 millions d’euros pour héberger 1020 clandos, et il serait prévu 70 millions de crédits supplémentaires, pour créer 10 500 nouvelles places, en plus des 50 000 existantes.

En 2013, le financement du CADA atteignait 350 millions € . Nous sommes sans doute, le premier pays au monde, qui paye cher pour recevoir nos envahisseurs. N’est ce pas un beau geste de solidarité avec le tiers monde et en même temps, une inconscience criminelle impardonnable ?

Alors, bravo aux identitaires et à leur opération « Défend l’Europe », qui vient d’atteindre la somme de 200 000 £ de dons de tous les sympathisants. Et un coup de chapeau à eux de faire éclater la vérité. Celle du mauvais jeu, de ces ONG gauchistes, au service du Grand Remplacement.

Onyx

PANEM ET CIRCENCES

dupainetdesjeux2

Les dignitaires de l’ancienne Rome avaient compris à l’époque, que pour empêcher leurs citoyens-sujets de trop réfléchir à leur condition de vie c’était de leur donner du pain et des jeux. Surtout des jeux, car les jeux peuvent quelquefois, compenser le manque de pain.

« Pour étouffer toute révolte, disait Huxley, il suffit de créer un conditionnement collectif si puissant, que l’idée même de révolte, ne viendra pas à l’esprit des hommes ».

Il s’agit en fait, d’abêtir la foule et les marchands du Temple libéral-libertaire mondialiste, ont tous les outils en main pour mener à bien leur funeste entreprise.

Vous rêvez à des jeux olympiques… Vous les aurez !

Ces inutiles JO parisiens qui se profilent à l’horizon, ne rapporteront des bénéfices, qu’aux entreprises agrées par le CIO et pas à l’économie du pays. La ville de Paris, se retrouve à présent, unique candidate pour l’évènement de 2024. Hidalgo, vient de voir ses efforts couronnés de succès. On parlera d’elle dans le monde entier, comme la digne fille d’un rouge espagnol, « héros de la guerre d’Espagne », partie de rien et devenue rose PS de la capitale française, grâce à la politique de F. Hollande.

Pour le prix de ces JO, Paris avance un chiffre total de 6,6 milliards d’€, certainement dépassé par la suite. N’y aurait-il pas d’autres priorités ? La France serait-elle si riche avec ces millions de chômeurs ? Je pense aussi à l’armée, qui risque de manquer de moyens et d’effectifs pour faire face à une confrontation violente, déclenchée, un jour ou l’autre, par l’islamisme radical. En sont-ils seulement conscients… ?

Mais les Jeux, ce n’est pas pour tout de suite. En attendant, même les détracteurs du foot-business, ont dû subir tous les commentaires audio-visuels répétitifs, sur l’arrivée du sauveur du PSG en personne, le fameux Neymar, qui couterait la bagatelle de 220 milliards d’€, pour diriger le club, que le Qatar, ce pays pourvoyeur de djihad et d’attentats, (chez nous en particulier), a acheté. Quant à Neymar, il toucherait (parait-il), 19000 d’€ par jour.

Là, l’indécence crève les yeux. Pourtant, a-t-on entendu quelque contestation de la part de cette gauche, dont l’ennemi c’est l’argent ? Rien, de la part des syndicats, pourtant si prompts à organiser des manifestations ? Rien ! Et pour cause, puisque c’est cette gauche qui est partie prenante, dans ce Système politico-financier, qui étend ses tentacules sur toute la planète. Qui transforme des millions de smicards, en beaufs drogués au ballon rond et en donateurs consentants ou idiots, pour le compte de milliardaires, qui savent trop bien les manipuler.

Car c’est grâce aux pauvres du monde entier, que des fortunes sont accumulées dans des comptes en banque et des paradis fiscaux, grâce aux footeux qui préfèrent ne pas réfléchir à la destination finale de leur billet d’entrée dans un stade. Avec des pions interchangeables, payés scandaleusement à prix d’or pour taper sur un ballon.

Mais il existe aussi d’autres amusements, qui sont les émissions, plus ou moins débiles de la TV, qui enrichissent le show-biz, destinées là aussi, à détourner le populo de la réalité quotidienne. Qui ne connaît pas de réputation, les émissions très engagées, de Hanouna, Ruquier, Djamel Debouze et d’autres du même  tonneau.

Ne vous étonnez pas, si le monde du sport, comme celui des «artistes», ont soutenu Hollande, puis Macron, en souhaitant la disparition rapide du seul parti qui pouvait remettre les choses à leur juste place.

Onyx