Accord bidon sur la crise des ‘migrants’

rescue

Selon le sondage ODOXA 60% des français trouvent qu’il y a trop de « migrants ». Autrement dit trop de parasites qui vivent à leur crochet, et 73% d’entre eux pensent que ni le gouvernement, ni l’Europe de Bruxelles ne règleront ce problème.

Et la grosse mégère Merkel, cause du désastre, qui n’a d’égal en sottise et vulgarité d’apparence que le pape François, commence à perdre du terrain, mais le mal est fait. Ils auraient pu faire un couple idéal, unis dans un même esprit destructeur de l’Europe.

Pour ce qui est de Macron, autre immigrationniste sans scrupules, l’arrivée de ces clandos est une fatalité pour laquelle il faudra se résoudre et vivre avec. Beaucoup d’affirmations qui se veulent énergiques, mais rien à l’horizon qui nous permettrait de poser une limite à ces intrusions permanentes. A savoir un référendum. La forme pourtant la plus démocratique qui soit. Ce qui prouve que le mot démocratie n’est qu’un cache sexe pour nos gouvernants.

Ces grands républicains « démocrates » savent très bien que si le peuple était consulté à travers les urnes, sur le problème de l’immigration d’outre Méditerranée, celui ci serait très vite jugulé. Parce que les 3/4 des gens en ont assez de supporter, financièrement et par la promiscuité le comportement souvent sans gène ou agressif de ces chances pour la France.

Il est question de Centres d’Accueil ouverts. Oui, mais ouvert veut dire, possibilité d’en partir à tout moment. Ce que ne manqueront pas de faire ces internés consentants, mais pas pour longtemps. On ne prend pas des mouches avec du vinaigre.

L’UE prévoit aussi, des « plateformes » de débarquement, situés hors des cotes européennes pour recueillir les clandestins, candidats à la traversée vers l’Europe. Sauf que ni la Libye, ni la Tunisie, ni le Maroc n’en veulent. Ils préfèrent nous envoyer leur racaille et leurs chômeurs.

Quant aux trafics juteux des passeurs … qui en parle, qui s’en occupe ? Et celui des ONG, lesquelles, par idéologie gauchiste et esprit de lucre, ne lâcheront pas leur part de gâteau, comme ça?

Selon Europol, le gain des passeurs, pour l’année 2017 serait de 5,7 milliards. Pour ce qui est des ONG, même un flou bien entretenu règne sur le financement et l’activité de ces associations négrières, toutes dites « humanitaires » et toutes au service des promoteurs de l’envahissement d’une Europe complexée par la « repentance », on arrive finalement à voir plus clair dans leur jeu pervers. En fait, elles se partagent des bénéfices énormes avec ces passeurs de sacs et de cordes. Car si les ONG sont gauchistes, les passeurs sont en général des islamistes, ou des proches de ces organisations. On retrouve là encore, le mariage islamo-gauchiste, pro islam, pro immigration, financé par les forces occultes du Nouvel Ordre Mondial. Pour le moment, Argent, Gauchisme et Islam font bon ménage.

Il reste aussi un point crucial, qui n’a pas été développé. C’est le refus des pays d’Afrique de récupérer leurs ressortissants. Je suis pourtant certain qu’avec un peu de fermeté et de détermination, qualités dont ils sont totalement dépourvus, nos élites disposent encore de moyens coercitifs très efficaces, pour les amener à plus de compréhension. En coupant l’aide au développement par exemple.

Macron et tous les autres, aussi incapables que lui à régler ce contentieux se réjouissent d’un accord, qui n’a finalement rien résolu. Seuls les pays du groupe Visegrad (Europe de l’Est) sortent vainqueurs.

Comme quoi, la fermeté et la détermination qui consiste à ne rien lâcher payent toujours.

Plus que jamais, le NO WAY des australiens reste la solution et un espoir pour demain.

Onyx

Publicités

Collage

Examinons le RN (ancien FN), du moins ce qu’il en reste. Quand on voit Marine Le Pen approuver l’arrestation de certains ultra droite qui préparaient, soi-disant, une action contre les musulmans, on comprend très bien que cette Présidente de parti ne sait plus quoi faire pour plaire ou satisfaire les gardiens du politiquement correct.

Il ne faut pas être surpris de voir ce parti à la ramasse, quand on voit, les responsables agir de la sorte. Comme on disait ‘le poisson commence toujours à pourrir par la tête’.

Je prends l’exemple du responsable ? Chargé de mission ? Secrétaire départemental ? De l’Aveyron, comme il aime se faire appeler. Le titre de gai luron lui conviendrait mieux. Prendre des ‘selfies’ et diffuser sur les réseaux sociaux ses opérations de collage confirme qu’une fois encore, le Front National (excusez-moi le RN) est un parti qui a vécu. C’est un parti ‘has been’ qui veut jouer les jeunots.

Imaginez une seule seconde, Marine Le Pen élue à la Présidence, mais avec qui elle va gouverner ? Le maire d’Henin Beaumont ? Louis-Aliot ? Non honnêtement ils sont dans une insouciance inimaginable, qui ose encore croire que ce parti serait à la hauteur ?

Là, c’est au plan National, mais au plan départemental, c’est pire. Je discutais avec un élu, qui me disait ceci « Tant que le RN Aveyron aura le plaisantin que vous avez, nous n’avons aucun soucis à nous faire pour les prochaines élections. »

Cet élu a raison, malheureusement, je ne rapporterai pas les noms d’oiseaux qu’il a employé pour décrire cette équipe RN du Bassin de Decazeville, et il s’est esclaffé de rire quand on a parlé de la permanence.

collage

Mais là où je veux en venir, c’est l’affiche ci-dessus, où le responsable n’a même pas réfléchi. Cette photo fait le tour de la commune : une affiche RN avec au-dessous la tête d’un clown, il aurait voulu le faire exprès il n’aurait pas fait mieux. Certains élus des autres partis ont la photo de cette affiche dans leur portable. Je sens que ça va donner du grain à moudre à beaucoup de concitoyens, car dans notre Bassin plus personne ne veut du RN qui s’est sabordé.

Géronimo

En marche vers le totalitarisme macronien

censure

La censure continue de plus belle et le 14 Juin 2018, TV Liberté était  touché sans préavis par  You tube et toutes ses archives étaient arbitrairement fermées. You tube ne s’en tenant pas à cette première mesure a récidivé, malgré la bonne volonté émise par TV Liberté.

Riposte Laïque se trouve aussi dans le même cas et a du se rabattre sur une chaine russe, comme TVL l’avait fait auparavant.

Mais ce n’était pas suffisant pour ces pourfendeurs de la liberté de parole, et sous l’ordre du Gouvernement, la police toute dévouée à celui ci a demandé aux responsables de la Chaine russe, l’identité et les références de tous les animateurs de RL, qui postent des vidéos sur cette  Chaine. Sans le moindre résultat d’ailleurs. On s’en félicite!

Ce qui n’a pas empêché la LICRA de truander 3000 € à ce site, qui décidément dérange un système qu’ils voudraient éternel.

Pendant ce temps, on apprend par la presse italienne, que Soros, toujours lui, aurait financé à hauteur de 2 millions, la campagne électorale de Macron, suivi de Rothschild pour environ 1 million et Goldman Sacht, le moins généreux, avec quand même, prés de 800000 €. Pour le Crédit Agricole, on ne sait pas…

Et puis toujours, dans la droite ligne de la loi sur les fake news, la presse, celle justement qui est spécialiste des fausses nouvelles, nous apprend avec une certaine jubilation, qu’une dizaine de dangereuses personnes « d’extrême droite » se préparaient à attaquer des musulmans et que de nombreuses armes ont été confisquées. Plus c’est gros, plus ça passe. Ces gens seraient assez fous pour s’en prendre maintenant à une communauté super protégée? Cette histoire sent la manipulation à plein nez. Les terroristes islamiques qui ont entreposé des armes de guerre dans les caves des banlieues doivent bien rire en ce moment, de  la naïveté du Ministre de l’Intérieur et de la collaboration de fait, dont il fait preuve avec l’Islam.

Mais il ne faut surtout pas provoquer de vagues. Car c’est par crainte d’une émeute généralisée des musulmans que nos gouvernants se montrent si lâches, au point de voir des terroristes chez ces quelques retraités français pour faire oublier les fichés S et les milliers d’assassins en puissance qui en ce moment ne pensent qu’à tuer du mécréant, du juif et du chrétien.

Oui, en effet, en France, beaucoup de gens, plus réalistes que la majorité, se préparent, en vue d’un conflit prochain avec l’Islam, qui devient inévitable, à s’armer pour se défendre le cas échéant. Vouloir se défendre, n’est pas vouloir attaquer!

Car l’Islam tisse sa toile, pendant que la police reçoit des ordres pour découvrir des « terroristes » là où il n’y a que des citoyens pacifiques.

On vient d’inaugurer la Grande Mosquée de Toulouse, par le maire républicain Jean Luc Moudenc et Carole Delga PS, présidente de la Région Occitanie. A Vesoul, on supprime la croix, sur une chapelle, pour faire plaisir aux musulmans.

Trop de gestes d’apaisement, contre productifs, qui sont pris pour de la faiblesse par ceux qui les reçoivent.

La rencontre de Macron avec le Pape.

S’il en est un qui ne  pouvait qu’influencer notre temporaire Président de la République, (du moins je l’espère) c’est bien ce tête à tête papal. Avec celui qui est plus dévoué aux clandos musulmans qu’aux chrétiens martyrisés dans le monde. Il est le Soros en soutane, et par ses propos se charge mieux que le diable en personne à saboter son Eglise et nos Nations d’Europe.

Il fallait d’ailleurs, s’attendre à un mauvais coup de sa part. Macron ne pouvant rien refuser à sa « sainteté », idéologie islamo-catho oblige, a tout de suite accepté la prise en charge d’une partie de la cargaison humaine du dernier bateau qui attendait, au large de la Sicile.

Gay Pride à l’ Elysée.

Notre Président, dit le freluquet sur beaucoup de sites, a su parfaitement donner des leçons de civisme à un gamin qui l’appelait familièrement Manu, lui demandant d’être plus respectueux pour la fonction présidentielle.

Mais est ce plus respectueux pour cette fonction que d’inviter à l’Elysée des danseurs exotiques africains, transgenre  et tous déguisés en travestis, dont celui qui se proclame à la fois, pédé et fils de migrant posait sa main familièrement sur l’épaule de la présidente sans le moindre respect pour la fonction. Le tout, dans un show, qui passe du vulgaire à l’indécence. Une sorte de carnaval bamboulesque de mauvais goût tourbillonnant, et un président de la République, oubliant complètement, cette fois, le respect de sa fonction en se fendant d’un rire jubilatoire. Sorte d’encouragement, par la même occasion, au non respect du pays qu’il représente. Le cachet pour service artistique rendu, devant aller dans la caisse déjà remplie des aides à l’immigration africaine. Merci pour eux …

Mais entre l’un et les autres  le plus ridicule est difficile à trouver.

Onyx

 

La DGSI avoue : en arrêtant dix patriotes, elle a voulu protéger des imams radicaux

Collomb4

Curieusement, le sujet n’a encore effleuré aucun des centaines de journaleux, et leurs invités bidons, qui, depuis dimanche, martèlent en boucle que les dix nationalistes de l’ultra-droite qui voulaient passer à l’action visaient, entre autres, des imams radicaux.

Et pourtant, un journaliste digne de ce nom aurait pu poser juste une question : « Ah bon, il reste des imams radicaux en France, et Collomb les laisse en liberté ? ».

Un autre journaliste, s’il avait osé être insolent, aurait même pu poser une deuxième question : « le ministre de l’Intérieur ne se rend-il pas coupable de non-assistance à personnes en danger » ?

D’autres esprits curieux pourraient s’interroger. Pourquoi avoir arrêté ces hommes un samedi soir, alors qu’ils étaient en famille, ou chez des amis ? Ne serait-ce pas pour allumer un contre-feu, suite aux ennuis de Macron, ridiculisé par sa fête élyséenne et l’expression « lèpre populiste » ? Ils pourraient également se demander pourquoi la DGSI convoque des fichés S musulmans par courrier, et pourquoi elle colle quinze ninjas pour arrêter un paisible retraité, et faire le parallèle avec les grotesques moyens mis en oeuvre pour arrêter la trésorière de Vigilance Halal, quelques mois plus tôt. Ils pourraient même poser des questions sur la détention, depuis un an, du jeune Logan Nisin, soupçonné d’avoir préparé un attentat contre Mélenchon, alors que même Collomb a avoué que le dossier était pratiquement vide. Ils pourraient aussi se poser des questions sur le fait que pas un attentat, ni aucun acte de violence, n’a été commis, en France par des patriotes, depuis des dizaines d’années, alors que toutes les violences viennent de l’extrême gauche et des islamistes…

Mais nos vaillants journalistes, et leurs invités serviles, ne font que relayer ce qu’on leur demande de dire : « L’ultra droite est violente, elle veut faire parler la poudre, ils osent prétendre que l’islam est une menace, il y a plein de policiers chez eux, et bien sûr, il a fallu arrêter un des dix au restaurant, car il se préparait à passer à l’action… »

Il y a donc des imams radicaux en liberté ! Cet aveu, effectué par la bouche des vaillants enquêteurs de la DGSI (fiers de vous, les gars ?) pose juste une question. Si, après les attentats de 2015 et ceux qui ont suivi, il demeure, en France, des imams radicaux (au fait, c’est quoi, un imam modéré ?), que doit faire le gouvernement ? Les expulser ? Les emprisonner ? Les faire abattre par des services spécialisés ? C’est justement parce que ce travail n’est pas effectué, que forcément, dans le but de se protéger, certains commencent à prendre des dispositions, pour se protéger, eux et leur famille, des fois que… On peut partager ou pas cette réaction, elle est inévitable.

Faut-il ajouter que tous les imams présents sur le territoire français sont des taupes de l’islam, et n’ont qu’une mission : transformer la France en terre musulmane, comme le leur réclament les textes sacrés.

https://ripostelaique.com/Tous-les-imams-d-Europe-sont-des.html

En tout cas, la DGSI est toujours dans la ligne de Patrick Calvar, qui, en 2016, à l’Assemblée nationale, avait estimé que le principal péril qui menaçait les Français et leur sécurité serait l’ultra-droite. Le même Calvar, qui ne paraît pas préoccupé par le surarmement des banlieues islamisées, avait même exprimé sa volonté de désarmer un maximum de Français, ce qui d’ailleurs est en train de se mettre en place.

https://ripostelaique.com/audition-calvar-surtout-darmes-lhonnete-citoyen.html

La question mérite d’être posée, mais le fait sur lequel nous insistons traduit une réalité : pour la DGSI et ceux qui donnent les ordres, les imams radicaux seraient moins dangereux pour la France qui ceux qui, éventuellement, songeraient à les mettre hors d’état de nuire.

Bel aveu, les gars.

Nous comprenons les questions que se posent certains : la DGSI se comporterait-elle en bras armé des islamistes, contre les patriotes résistants ?

https://reseaulibre.org/site/2018/06/24/la-dgsi-bras-arme-du-pouvoir-islamique-francais-frappe-les-patriotes/

Il y a trois ans ce jour, l’islamiste Yassin Salhi décapitait son employeur, Hervé Cornara. Bien que fiché S et repéré par les autorités françaises, il n’avait jamais été interpellé par la DGSI.

C’est tellement plus facile de « se faire » des Français, pères de famille, sans casier judiciaire, pour mieux alimenter un prétendu péril d’ultra-droite.

Vous n’avez pas honte ?

Jeanne Bourdillon pour Riposte Laïque

L’Aquarius

migrants3

Voilà un cargo d’allure neuve et moderne qui est la propriété d’une ONG allemande, et il n’est pas le seul puisque un autre navire transportant des clandestins cherche à transposer sa cargaison de délocalisés à Malte ou en Italie, qui n’en veut pas. Pourquoi alors ne pas les déposer en Tunisie aussi proche que Malte ? La grosse Merkel semble avoir fait quelques émules dans son pays avec les Grünen et les No Border Kitchen, immigrationnistes Peace and Love particulièrement actifs.

Mais qui finance les énormes sommes nécessaires à l’achat, l’entretien et le fonctionnement de ces transports, comme de la prise en charge de leurs équipages ?

On parle de Soros, qui est dans tout les mauvais coups déstabilisateurs des nations européennes, mais qui sans doute, même s’il en reste le principal acteur, est accompagné par d’autres sources financières mondialistes et pro-immigration qui sont derrière lui.

Les passagers de l’Aquarius auraient payé 3000 € par personne. Comment ces prétendus malheureux « migrants » font ils pour sortir cet argent ? Un parisien curieux de la chose s’est permis d’interroger plusieurs « migrants » qui lui ont affirmé n’avoir pas déboursé un sou.

D’autre part, quand les passeurs, ces nouveaux trafiquants « d’esclaves », tous volontaires à un esclavage doré en Europe, larguent leurs passagers à 12 nautiques des côtes libyennes et appellent les ONG ou un Centre de secours italien pour récupérer ces esclaves, ce n’est plus de l’humanisme. C’est un procédé de la maffia, qui curieusement, n’est pas dénoncée par tout les pourvoyeurs moralistes de faux réfugiés.

En fait, les conditions d’accueil semblent se durcir devant le refus des peuples européens à recevoir ceux qui veulent prendre leur place. Salvini, en Italie,  que l’on ne peut que féliciter, reste ferme sur ses positions, mais la France, avec Macron aux commandes, reste ouverte à l’immigration, sous le prétexte qu’il faut s’en tenir à respecter un quota de « migrants » pour chaque pays; sans apporter la moindre résolution au problème.

L’OFPRA (Office français de protection des réfugiés et apatrides) a reçu pour mission de se rendre à Valence, afin de vérifier quels seraient les clandestins qui auraient droit à l’asile en France. Il ne faut pas trop s’attendre à de la fermeté, puisque 60% de soudanais l’ont obtenu en 2017, lors d’un débarquement semblable.

Coût des demandeurs d’asile en général: 2255 € mensuel pour entretenir des arrivants qui ont bien l’intention de se fixer chez nous, et qui toute leur vie seront à la charge des couillons de payants. Ne nous faisons aucune illusion, avec Macron il n’y aura ni expulsions, ni limitation du droit d’asile, ni des 340 000 visas délivrés chaque année. Au contraire, le regroupement familial sera élargi, comme il l’a annoncé et la régularisation de 30% de clandestins maintenue; et  les déboutés du droit d’asile, jamais expulsés et assurés de vivre avec l’aide généreuse des associations de bénévoles ou de tomber dans la petite ou grande délinquance. Après nous le déluge, pourvu qu’ ils sauvent leurs prébendes et leurs carrières lucratives.

Pascal Sévran écrivait déjà en 1990 à propos de l’Afrique:  » Des gens qui ne savent rien faire d’autre que d’engrosser leurs femmes pour les transformer en poules pondeuses, tout en comptant sur l’Europe pour soigner, élever éduquer et dorloter leur interminable progéniture ».

La composition de l’équipe de foot, dite (les Bleus) est déjà symbolique du grand remplacement en cours.

On a peine à le croire, mais les populistes,  que Macron appelle avec mépris de la lèpre nationaliste, font moins peur à cette gouvernance de malheur que l’envahissement du pays et la montée en puissance d’un islamisme prêt à tout pour s’imposer.

En réalité, depuis la fin de la dernière guerre, les mentalités des nations européennes sont imprégnées de marxisme, et de ce fait il est encore très difficile d’amener nos compatriotes à revoir leur logiciel de pensée. Jean Marie le Pen en sait quelque chose, lui qui depuis plus de 40 ans prêche dans le désert.

Onyx

Critiques salutaires

chomages

Je regardais l’autre jour, la vidéo d’un rabbin israélien, d’un certain âge qui demandait solennellement aux européens et aux français en particulier de réagir devant l’offensive de l’islam intégriste, qui s’est donné pour but de conquérir tout le continent.

Jusque là, nous ne pouvons que l’approuver, sauf quand il trouve que les musulmans sont privilégiés par rapport aux juifs. C’est sans doute vrai, en ce qui concerne nos gouvernants pour des raisons politico-religieuses et économiques, mais ça ne l’est pas du tout en ce qui concerne la population. Laquelle population, dans son ensemble  commence à se réveiller devant l’arrogance et les méfaits des adeptes de la religion d’amour, de tolérance et de paix; mais il reste encore beaucoup de chemin à faire, pour faire admettre l’idée que la remigration de ces fanatiques islamistes, dans le sens France Afrique est devenue indispensable pour amener plus de sécurité.

Ceux qui sont à la cause du départ de certains juifs vers Israël, ne sont pas des autochtones, loin s’en faut, il est inutile de faire un dessin, tout le monde en connait les responsables, sauf ceux qui préfèreraient en attribuer la paternité à une soit disant extrême droite qui n’est extrême que dans leur imagination.

Par contre, ces responsables là, les vrais, ne sont jamais cités par les victimes, comme si prononcer les mots islam ou musulman étaient devenus tabou. Beaucoup de juifs encaissent les coups, sans même donner l’origine du délinquant  . On dira, chez toutes les victimes de violence, qu’elles soient juives ou pas qu’il s’agit d’un agresseur, surtout s’il s’appelle Mohamed, par exemple.

Alors pourquoi, ces français non juifs, que le rabbin déjà cité, semble mettre en cause, ne s’opposent pas à toutes ces exactions de voyous afro-arabes? L’apathie et presque générale, dans cette société, qui crève d’un individualisme forcené, lié à ce matérialisme dominant et malheureusement, c’est chacun pour soi et la république, (même pas pour tous), mais pour certains, dans la mentalité actuelle.

Ce serait d’abord, au Gouvernement de prendre les mesure adéquates de protection des personnes et des biens. Le citoyen lambda qui a l’audace de se dresser contre ce système, en manifestant ou en appelant un chat un chat, en disant tout simplement la vérité, se verra trainer devant un tribunal, comme dans des régimes totalitaires que cette idéologie de gauche prétend combattre. Quel paradoxe?

D’autre part, dans l’élite intellectuelle juive, trop de gens sont des mondialistes, anti frontières et sympathisants islam comme Soros ou Attali, pour ne citer qu’eux, qui travaillent à enfoncer davantage le pays qui les a fait rois. Sans compter le CRIF, qui se charge de faire des procès à tout va, à quiconque s’avise de sortir du cadre étroit de la bien pensance. Il s’agit de s’attaquer au portefeuille et de ruiner si possible le contrevenant, pour l’amener à la clochardisation. C’est bien à cause de ces élites juives, traitres à leur communauté et traitres envers la France que l’animosité qu’elles suscitent dans le pays rejaillit sur l’ensemble des français juifs. Et c’est très regrettable!

A travers une politique antisioniste, c’est à présent la gauche sectaire, comme les antifas, les no borders et autres associations pro Palestine, qui se font les alliés des musulmans et peuvent donner à croire à l’étranger que la France est un pays qui en est resté aux heures de la collaboration.

Mais l’heure n’est plus aux critiques réciproques entre l’Europe et Israël. L’une et l’autre doivent comprendre qu’ils font partie du monde blanc occidental et que nous avons tous les mêmes ennemis mortels.

Onyx

Les ministres de l’Intérieur allemand, autrichien et italien créent un « axe » contre l’immigration illégale

15241239

Le chancelier autrichien, Sebastian Kurz, a annoncé mercredi 13 juin la création d’un « axe » entre les ministres de l’Intérieur autrichien, allemand et italien pour lutter contre l’immigration illégale dans l’Union européenne, alors que les Européens se déchirent sur cette épineuse question.

« Je suis heureux de la bonne coopération que nous voulons bâtir entre Rome, Vienne et Berlin » dans ce domaine, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à Berlin. « A notre avis, il faut un axe des volontaires dans la lutte contre l’immigration illégale », a ajouté le chancelier autrichien à l’issue d’un entretien avec le ministre de l’Intérieur allemand, Horst Seehofer.

« Il y a de plus en plus d’arrivées en Grèce, de nouvelles évolutions sur la route albanaise. Je pense qu’il est important de ne pas attendre la catastrophe, comme en 2015, mais d’agir à son encontre à temps », a précisé Sebastian Kurz, qui a fait de la lutte contre l’immigration la priorité de sa présidence de l’UE, qui débute le 1er juillet. Il faisait référence à l’afflux migratoire de 2015, lorsque des centaines de milliers de demandeurs d’asile ont traversé l’Europe à pied. Angela Merkel et le chancelier autrichien de l’époque avaient ouvert leurs pays à ces migrants originaires pour la plupart de Syrie, d’Irak et d’Afghanistan.

Merkel vise un accord sur un système d’asile européen fin juin

Sebastian Kurz a été élu à la chancellerie en Autriche à la fin 2017, en s’alliant avec l’extrême droite et en portant un projet anti-immigration. Depuis, l’Italie s’est dotée aussi d’un gouvernement, réunissant extrême droite et anti-système, qui souhaite restreindre l’arrivée d’immigrants. Les ministres italien Matteo Salvini et autrichien Herbert Kickl sont tous deux membres d’un parti d’extrême droite. Quant à leur homologue allemand, Horst Seehofer, il est issu du parti CSU (droite bavaroise), et est actuellement en conflit avec la chancelière Angela Merkel, cette dernière ayant rejeté son projet de durcissement de l’accueil des demandeurs d’asile.

L’annonce d’un axe Berlin-Rome-Vienne sur ces questions vient affaiblir la position d’Angela Merkel. La chancelière allemande cherche à arracher un accord sur un système d’asile européen en vue du sommet de l’UE de la fin juin. Mais nombre de pays, notamment dans l’est de l’Europe, s’y opposent car ils ne veulent pas d’une répartition européenne des réfugiés ou ne souhaitent pas en accueillir.

Sebastian Kurz a souligné que, « Dieu merci », de nombreux pays de l’Union européenne sont désormais pour des solutions de fermeté face à l’immigration clandestine, citant en particulier les Pays-Bas et le Danemark. La Hongrie, la Pologne et la République tchèque sont aussi opposées aux idées de la chancelière allemande.

Source : Francetvinfo

Sommes-nous si riches ?

migrants

Dans la chronique Saint-Affricaine du Midi Libre un article faisait l’éloge d’un centre d’accueil pour demandeurs d’asile. On peut jusque là approuver ce concept de solidarité, mais à condition qu’il s’agisse bien de demandeurs d’asile. Si la famille syrienne dont il est fait mention en est bénéficiaire tant mieux. On connait la situation actuelle de la Syrie après des années de guerre et les massacres dont les islamistes se sont rendus coupables.

Par contre, quand la solidarité s’adresse à tous les défavorisés de la terre, en particulier à ceux qui profitent de cette générosité pour se faire passer pour des réfugiés alors qu’ils sont des clandestins connus comme migrants économiques, on va au-delà de nos possibilités d’accueil. Ces ONG qui font traverser la mer régulièrement à des centaines de candidats à l’émigration en provenance surtout d’Afrique Subsaharienne, mais aussi du Moyen Orient ne leur rendent pas service et encore moins aux pays qui les reçoivent. Il nous est dit dans l’article que la majorité n’aura pas le statut de réfugié et devra quitter le territoire et ceux qui l’obtiendrons pourront travailler et auront des droits sociaux (RSA et APL). C’est oublier que ceux qui seront déboutés du droit d’asile, pour la grande majorité, ne quitterons jamais le territoire et ne seront jamais expulsés. Les pays de départ refusant d’ailleurs de récupérer leurs ressortissants. Quant aux autres qui obtiendront ce précieux sésame ils rejoindront pour la plupart la liste des chômeurs à l’Agence pour l’Emploi avec beaucoup de jeunes et de moins jeunes français en recherche d’un travail, d’autant plus, que ces nouveaux arrivants ont rarement des compétences utiles.

Il faut aussi savoir que le coût annuel des mineurs étrangers, non accompagnés (vrais ou faux) s’élève à 1 milliard d’euros selon le Figaro du 17/09/2017. Et selon la cour des Comptes, en 40 ans, la France aura dépensé pour toutes ces migrations la somme fabuleuse de 40 milliard d’Euros. Bien que dit au conditionnel il faut 35 000 €s par personne pour financer la promotion professionnelle de 1 000 clandestins. Le budget de l’AME qui les soigne a augmenté de 110 millions à 1 milliard. 25 000 gens appelés « sans papiers » sont logés à l’hôtel chaque soir. Beaucoup de nos compatriotes parisiens, même avec un petit emploi, n’ont pas cette faveur. Quant aux mineurs non accompagnés ils étaient 40000 en 2010 et demain ? Afrique : 1,2 milliard d’habitants … ça fait réfléchir.

Au nom de l’humanisme on se bouche les yeux devant une réalité qu’on ne peut plus nier. La France continue à emprunter alors que sa dette augmente tous les jours. « On dépense un pognon fou pour les aides sociales et les pauvres sont toujours pauvres » disait récemment le Président Macron. Mais à quelle catégorie de population s’adresse-t-il ? Sa fonction n’est-t-elle pas de privilégier d’abord les citoyens dont il a la charge ? Pendant ce temps la vie augmente tous les jours pour tout le monde, dont la CSG pour les retraités, avec des retraites bloquées jusqu’à nouvel ordre ? Avec des vieux paysans qui arrivent à se nourrir grâce à un jardin et quelques poules et des citadins qui fouillent dans les poubelles des supermarchés. Avec de plus en plus de médicaments non remboursés et un système bancaire qui menace de s’écrouler. Alors la solidarité appliquée au monde entier c’est très généreux mais il ne faut pas qu’elle se fasse sur le dos du citoyen considéré comme une vache à lait, ni des caisses de l’Etat (à deux doigts de la faillite) ce qui revient au même. Il y a assez de détresse en France comme ça … La France ne mérite-t-elle pas la priorité dans les aides sociales ?

Onyx